Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enfant d'Étoile (Oban & Amber)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Xavier
Maître


Messages : 7567
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Mer 11 Avr - 21:15

En ouvrant les yeux au matin, Oban décide de rester quasiment muet. Il se lève, vérifie d'un regard que les autres ont bien vécu le même rêve, et se dirige vers les arbres. Il passe le premier, se pose sur le flanc du second, et opère du doigt quatre percées latérales dans l'écorce. Puis il retire l'écorce en surplus, pour obtenir une surface plane sur un côté. Et il commence à écrire et à dessiner.

Il trace une carte de la vallée, de toute la zone qu'ils ont pu voir jusque là, et des pièges qu'il va préparer.

Il compte le nombre de pieux pointus, le nombre de cordes nécessaires, tout.

Une fois qu'il a fini de penser à chaque détail, il s'intéresse à la colline volante. Il a beau chercher, il ne voit que peu de moyens de voler jusque là-haut. Il essaiera donc d'utiliser le diapason, mais il doute aussi de la réussite de cette entreprise.

Et sa troisième solution est un peu violente. Mais s'il ne peut pas voler jusqu'à la colline, la colline devra descendre à lui.


Ji, à qui il a pu raconter leur rencontre avec les Treize, a pris le parti d'attendre qu'il ait pu digérer tout ça pour se lancer dans une conversation.

Donc vous êtes décidé à poutrer ce Daeg'dar, hein ? C'est cool, parce que vous avez un mois pour vous préparer et vous entraîner ! On se croirait dans un nekketsu !!!

Tu sais qu'on a eu droit à peu près à la même chose quand on était... ben... encore plus inexpérimentés que vous ? Je ne t'ai pas encore raconté notre rencontre avec notre premier seigneur drass, je crois ? Un dénommé Sariss. Il en avait après nos nouveaux amis, les mithridiens...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ah ouais ? Je connais pas cette espèce. Et vous l'avez eu comment ? Daigne demander Oban, qui est difficile à tirer de ses réflexions. Bien sur, Ji y participe, mais l'enfant semble décidé à transformer la zone en piège mortel, tout en cherchant un moyen de monter sur cette foutue colline. 

Ji fait le récit de leur affrontement avec Sariss pendant que Oban continue de réfléchir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Mouais. Ça ne m'aide pas vraiment. Tu crois que je pourrais... Surfer sur les ondes de choc ? Ou rebondir dessus, un truc du genre ? 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non ! Je sais ! Je sais comment je vais monter là-haut. J'ai besoin d'une grosse souche d'arbre mort. Une rampe de lancement. Et un caisson solide. Je dois pouvoir me changer en balle. M'en fous de mourir, tant que je reviens à la vie là haut.

Oban... je crois que tu n'as pas bien compris où je voulais en venir avec mon histoire. Sariss était bien plus fort que chacun d'entre nous. Si on a réussi à le battre, c'est parce qu'on a combiné nos talents. Parce qu'on a travaillé ensemble.

Toi, ton premier réflexe c'est de t'isoler et de faire tes propres plans. Tu recommences à agir comme si tu pouvais régler ça tout seul... et si tu continues dans cette voie, tu vas te faire botter les fesses. VOUS allez vous faire botter les fesses. Alors trouver un moyen de monter sur cette île, ça tu dois le faire seul, ok... Mais pour le reste tu devrais peut-être commencer par parler avec les filles et Druac, non ?

 Hein ? Oh. Oui, c'est vrai. Mais on sait tous ce qui se passe, en fait. Et les treize veulent que je fasse ça seul. Alors pendant que je serai parti, elles auront la liste de mes idées. C'est tout. Si je pars une semaine, il faut que tout soit prêt. On ne va pas les prendre de front, ce serait stupide.

Mais oui, je vais aller voir les autres. Merci, des fois je me rends pas compte.  Allons-y.

Pendant que Oban vaque à ses occupations, Rahne peut parler avec Amber tout en donnant le sein au bébé.

Ça va aller, Amber ? Je veux dire... je ne suis pas surprise qu'on nous impose un combat. C'est la façon de faire drasse. Oban a plutôt l'air de bien le prendre, presque comme si c'était naturel chez lui, mais... et toi ? Tu es prête pour ça ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu es sérieuse ? On voit que tu ne m'as jamais vue sur un terrain de football ! Je ne vais surement pas lâcher mon équipe maintenant ! En clair, ce n'est pas leur bébé, c'est le tien ! Et je suis avec toi. J'en suis, pas de discussion. C'est juste que je ne sais pas à quoi m'attendre, mais j'ai trente jours pour me préparer. Alors, en quoi consiste un combat de sang et à quoi devons nous nous attendre de l'ancien que Oban a défié ? La tactique et primordiale et je veux savoir comment m'entrainer !

Amber inspire profondément avant de poursuivre.

Je ne suis pas au fait de tes coutumes, mais si j'ai bien compris, on doit laisser le bébé jusqu'à un jugement qui consiste à savoir si les humains sont libres de vivre ?

Alors laisse moi te dire que nous allons leur montrer qu'ils n'on pas idée d'à quel point il se sont trompé sur les humains ! Après ce qui m'est arrivé, toi et Druac m'avez fait changer d'avis sur les Drass, mais eux..... Je ne m'attendais pas à ça !

Rahne n'a jamais vu Amber aussi décidée. Elle contient une haine féroce qui ne demande qu'à éclater.   

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Dis moi juste en quoi consiste cette épreuve exactement et dans trente jours, je serais prête !

Rahne semble ravie, et même fière, de la réponse de Amber.

Oh, l'épreuve est simple Les Treize font faire en sorte que Daeg'dar, le seigneur drass qui nous poursuivait, trouve son chemin jusqu'ici avec quelques guerriers drass. Nous notre objectif, ce sera de... je crois que l'expression que vous utilisez est "On leur casse la gueule."

Ce sera un combat, purement et simplement. Ils auront l'avantage du nombre et de la force, on aura l'avantage du terrain et de la préparation. Ce sera comme à la guerre : Aucune règle, tout est permis, et le dernier debout remporte l'épreuve.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hey. Désolé, j'avais besoin d'écrire deux ou trois choses avant qu'on ne se concerte. Vous allez bien ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, et tu tombes bien. On discutait de la suite. On va devoir préparer un plan de bataille.

 C'est pour ça que je suis allé dessiner une carte de ce qu'on sait de la vallée. J'ai aussi noté combien de pieux et de troncs on va avoir besoin. De mon côté, j'aimerais aller sur la colline volante aussi vite que possible. J'ai quelques idées pour me propulser, mais rien qui me fasse faire un saut d'un kilomètre. Enfin, presque rien. Personne ne saurait voler, par hasard ? Sinon, ça serait un bon moment pour qu'on en parle. Héhé. 

Plus sérieusement, j'ai pensé à plusieurs façons de me propulser dans les airs mais d'après mes calculs, je ne dépasse pas les trois cent mètres, et c'est peu probable. Et je dois voir Axxan le plus vite possible. 

On doit aussi parler de ça... Concentrez-vous sur ma source. Fermez les yeux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je sens les vôtres à mon tour. Maitnenant, je vais faire un truc, dîtes-moi ce que vous ressentez. Et Oban masque sa source autant qu'il le peut. Il se concentre sur le signe et la posture de main qu'il a coutume d'utiliser, et tente de réduire ses pouvoirs à leur minimum.

Tu masques ta Source. Mon père m'a appris à faire ça depuis que je suis toute petite.

Les énergies de Rahne descendent également... de façon drastique, bien plus que celles de Oban. Amber n'a pas la moindre idée de comment ils font ça, mais si ils n'étaient pas proche d'elle, il est probable qu'elle commencerait à avoir des difficultés à les sentir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Cool ! Ce sera toi le prof, alors. Amber, personne n'a pu t'apprendre à le faire, mais ça sera capital contre l'autre balourd de Dare-Dare. Je serais étonné qu'il ait consacré son temps à apprendre ça. Au fait, Rahne, tu connais ses pouvoirs ? Il connaît les tiens ?

Aucune chance qu'il connaisse les miens. C'était un secret bien gardé. Quant à lui, je sais qu'il peut projeter des faisceaux d'énergie par les yeux, mais s'ignore si il a autre chose dans sa manche.

Alors, par où on commence ?

Le vieux guerrier drass commence à écrire sur le sol.

Druac dit qu'il veut bien faire les repérages dans la zone... et s'occuper des pièges. Il dit qu'il a l'habitude... des techniques de guerilla.

Il dit aussi... qu'il faut qu'il... nous entraîne à se battre... contre d'autres drass.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Bien. J'aurais de bon professeurs et plein de chose à apprendre en ton absence Oban. On va trouver comment te faire monter, mais reviens nous vite.

Oui, Amber a raison. Concentre-toi uniquement sur ta tâche pour le moment. Nous, on s'occupe du reste.

Oh, et tant que j'y pense, c'est plutôt bon signe que le Hurleur t'ai imposé ça. Tu te souviens quand je t'ai dit qu'il était un des plus grands maîtres du den kesh ? Quand je disais maître, je voulais aussi dire qu'il a eu des élèves. C'était toutefois un maître assez particulier, car il était réputé pour ne jamais rien expliquer directement à ses étudiants. A la place, il leur proposait des épreuves difficiles, d'où ils devaient tirer leurs propres enseignements. Qu'il t'aie demandé de le rejoindre par tes propres moyens, cela signifie sûrement qu'il veut t'apprendre quelque chose.

 Si c'est le cas, je crois savoir où aller. Ji dit que je devrais agir en groupe, et qu'on arrivera à rien sinon. Je suis d'accord avec ça, mais plus tard. Si jamais vous avez une idée de comment je peux monter, venez me voir : je vais aller m'entraîner un peu plus haut. Je reviendrai avec du bois. En attendant de trouver l'inspiration, autant amasser les ressources. 

Oban prend deux sangles dans lesquelles il roule la bâche et son bâton. 

Vous pouvez venir, mais je vais provoquer des ondes de choc en série, là-haut.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Sans façon pour moi, je vais commencer mon entrainement aussi, nous n'avons pas de temp à perdre.

Druac, on attaque pendant que rahne fini de s'occuper du bébé ?


Dernière édition par Xavier le Jeu 12 Avr - 17:34, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître


Messages : 7567
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Jeu 12 Avr - 21:06

Oban se retrouve donc seul avec son ami et entraîneur. Il s'est éloigné et a pris le temps de faire son footing en grimpant les rochers pour se retrouver plus haut. 

Il discute un peu avec Ji de son ami T'nik et réalise qu'il n'a pas le niveau, mais aussi que le géant nubien devait être bien trop lourd pour tenter ce qu'Oban veut tenter. Visiblement, il a fini par résoudre ce souci en apprenant à voler, mais pour ça non plus, on a pas assez de temps.

Oban décide donc de vérifier à quel point il est bon en visée, parce qu'il va devoir l'être pour réussir ce qu'il veut faire. Il faut que les ondes se percutent, dans un solide, un liquide ou un gaz. Il réalise qu'il peut faire imploser une pierre avec une facilité relative, et finit par se demander s'il se ferait mal tout seul, avec ça. L'onde dégage de la puissance motrice, de l'air, et de la pression. Peut-il se faire mal ? Il résiste aux ondes, mais pas à leurs effets secondaires.

Alors sans trop penser à sa sureté, Il se met à provoquer la plus grosse décharge qu'il peut. A bout pourtant, droit devant lui. De chaque main part une impulsion, à elle seule capable d'assommer un homme. Quel sera le résultat ? Oban trace une croix au sol, là ou il se trouve.

Première impulsion lancée... Seconde impulsion...

Chaque fois, ce sont plusieurs ondes qui traversent son bras, et se superposent au moment de sortir de sa main, entrant en résonance pour provoquer un effet de souffle puissant et sonore. Devant lui les pierres volent, les branches se brisent, et il subit un recul suffisant pour tomber sur les fesses.

A son second essai, l'effet de surprise passé, il parvient à rester debout sans trop de mal en assurant ses appuis et en décalant son centre de gravité vers l'avant au moment de déclencher son effet. Il continue jusqu'à avoir une meilleure lecture des détails : Les ondes partent devant lui en formant plus ou moins un cône de 90°. A deux mètres, elles ont déjà perdu les trois quarts de leur force, mais elles continuent de faire onduler l'herbe jusqu'à une douzaine de mètres. Après avoir observé le résultat, Oban réalise que s'il n'a pas besoin de ses mains comme l'ami de Ji, il dégage bien plus de puissance en frappant, simplement.  Aussi teste-t-il le fameux "applaudissement à onde de choc" en concentrant chaque onde dans ses mains, à la place. 



Et là, il dégage en arrière malgré toutes ses précautions ! 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je peux travailler avec ça... Il suffirait de canaliser toute cette force dans un matériau qui ne risque pas de casser. Oban se saisit de son bâton, le cale sur son épaule et le tient bien de la main droite, tout en bouchant du pouce une extrémité. Puis il vise l'arbre. Enfin, il envoie une onde de la main qui tient l'objet, et une autre de sa main libre, qui vient frapper le bâton là où l'onde se trouve. Et il faudra essayer avec un projectile, aussi. Mais là, c'est savoir si j'ai du recul, qui m'intéresse.

Le résultat est conforme à ses espérances. Ainsi canalisée, l'onde est projetée de façon nettement plus concentrée à la sortie du tube. Elle continue de subir une certaine dispersion, mais le résultat est bien plus efficace. Ceci dit, il peut bénir la résistance de l'alliage qui le compose : Même du simple acier souffrirait. Par contre, il subit l'intégralité du recul. Dès le deuxième essai, il lui faut s'adosser à un arbre ou un rocher pour ne pas être jeté en arrière.

Alors il dirige son "arme" vers le bas, il prend son élan, bondit sur une pierre de bonne hauteur, et prend à nouveau son essor d'un second saut. Il cale ses pieds sur le "canon", et au plus haut, tape de la main pour provoquer une onde de choc, après s'être orienté vers l’ilot flottant. Qui sait. Et étrangement, alors qu'il s'élance, sa seule pensée est :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il faut vraiment que je trouve un nom à ce bâton.

Cette fois, il est violemment propulsé vers le haut en soulevant un nuage de poussière derrière lui. Le bâton manque même de lui échapper alors qu'il s'élève d'une bonne vingtaine de mètres.

Quelques secondes plus tard il doit faire face à un atterrissage un peu rude, mais il parvient à atténuer le choc avec un roulé-boulé. En se relevant, il tourne la tête vers l'île, réévalue la distance... et conclue qu'il peut y arriver. Avec un peu d'entraînement, il devrait être capable de suffisamment contrôler sa trajectoire, et avec l'aide de l'aile qu'il prévoyait de fabriquer, il évitera de perdre trop d'altitude entre deux propulsions. Ça peut marcher !

Oban se met à la recherche des choses importantes. Avec le couteau, il perce - à recret - la bâche pour en faire une aile qu'il perce stratégiquement. Une liane pour corde et quelques bâtons taillés et troués pour solidifier le tout... Et l'attacher à Oban.

Il prend une bonne heure à fignoler les détails, et teste rapidement son engin en sautant des rochers comme tout à l'heure. Elle le ralentit un minimum. C'est tout ce qu'il faut.

Un peu grisé, Oban se met en hauteur et siffle très fort en direction des filles et de Druac. Il est prêt à partir. Il les salue de loin, et saute !


Dernière édition par Xavier le Mar 17 Avr - 14:23, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître


Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Lun 16 Avr - 11:08

Druac écrit quelque chose sur le sol pour Rahne avant d'aller se positionner dans un espace dégagé, un peu plus loin.

Il dit que, avant tout, il doit apprendre à quel point tu es forte et que tu dois apprendre à quel point les drass sont résistant. Il veut que tu le frappes, en résumé.

...

Le vieux guerrier fait signe de la main à Amber pour qu'elle approche. Amber regarde Druac un moment. Elle sait bien qu'il n'aura pas mal mais n'a aucune envie de le taper.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je suppose que je n'ai pas le choix. Entraînement drass alors.

Et elle s'avance vers son professeur puis se met en garde face à lui, comme au cours de self défense.

... Druac lui fait signe de ne pas hésiter et de frapper.

Elle le regarde encore, son corps énorme et gris, les prouesses qu'elle l'a vu exécuter jusque là... Elle a l'impression qu'elle s'apprête à frapper un rocher.
Un dernier soupir et elle lancé son poing en direction de l'abdomen de Druac.


La douleur lui traverse le poignet et remonte jusqu'au coude. Druac, comme elle s'y attendait, n'a même pas bougé.

Il dit que tu vas devoir éviter le corps à corps, traduit Rahne tandis que le vieux guerrier écrit à nouveau. Même avec une arme, tu n'as aucune chance de blesser un drass, à moins de toucher les yeux, et il y a peu de chance que ça arrive : Les drass savent que c'est leur seul point faible et ils sont entraînés à les protéger.

Par contre, comme les choses ne tournent pas toujours comme on voudrait, il se peut que tu te retrouves quand même face à un guerrier, donc tu vas devoir t'entraîner à éviter les coups jusqu'à avoir une chance de fuir.

Druac fait signe à Amber de revenir se mettre face à lui...
Amber, qui a profité du peu de répit qu'elle a eu pour se masser la main endolorie, viens se remettre en garde devant Druac.
Elle sait que le Drass à une force exceptionnelle et qu'il pourrait la broyer d'une pichenette. Mais il la fait vraimment penser à un énorme rocher aussi compte t'elle sur sa vitesse et espère bien s'en sortir avec les honneurs dans ce nouvel exercice.


Et, en effet, elle s'en sort un peu mieux... après avoir mordu la poussière plusieurs fois, le temps de bien prendre la mesure de la rapidité et de l'énorme allonge de Druac. Ce dernier retient ses coups, mais elle a rapidement mal partout tant elle est couverte de bleus.

Après une heure de ce régime, elle a définitivement compris la leçon : Ne jamais se mesurer à un drass en combat rapproché. Autant essayer de combattre un char d'assaut avec ses poings.

Bon, ça suffit pour aujourd'hui je crois, Druac.

Ça va, Amber ? Shen'Rahn s'est endormie, alors si tu veux plutôt t'entraîner un peu avec moi... Ce sera plus équilibré.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il est en effet beaucoup plus rapide que je ne le pensais. Tu parles de ton truc avec les énergies ou de comb... Attends ! Shen'Rahn ! Elle a un nom ça y est ? C'est super ! Ça veux dire quoi ? demande Amber en allant vers Rahne, laissant Druac en plan.

"Enfant d'Etoile", tout simplement. Je ne vois pas comment j'aurais pu l'appeler autrement.

Les deux jeunes filles sont interrompues par un sifflement, venu de la colline où Oban s'entraînait depuis une heure avec force détonations. L'instant d'après, elles le voient décoller, juché sur un bout de tuyau et une aile de fortune attachée dans le dos. Il commence à s'élever vers l'île par à-coups, avec chaque fois un nouveau bang sonore.

On dirait qu'il va réussir à monter pour de bon !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et comment, il est incroyable !
Bon allez, on reprend. J'ai encore beaucoup de travail pour être à votre niveau !


Dernière édition par Eric le Mar 17 Avr - 19:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître


Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Mer 18 Avr - 10:47

L'ascension de Oban jusqu'à l'île lui prend une petite dizaine de minutes seulement. C'est heureux, car malgré sa résistance, il arrive épuisé et sa main lui fait un mal de chien après avoir frappé le tube autant de fois.

Porté par son aile, qui a magnifiquement tenu le coup, il atterrit sur l'herbe au bord du précipice, et peu enfin reprendre son souffle. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Wouhouuuu ! Je l'ai FAIT ! Du premier coup ! YEAH ! Oban fait le malin tout seul, mais il a mal partout, alors il commence à vibrer en douceur, et de l'eau s'écoule d'un peu partout et lave sa sueur : C'est l'eau revigorante du lac. Il vient de vider ses dernières réserves, mais il idée que c'était le bon moment.

Après quelques minutes de récupération, il se concentre à nouveau et localise facilement l'épicentre des vibrations régulières qui irradient l'endroit. Elles semblent venir de l'intérieur de la montagne devant lui.

Oban dépose son aile et plante son bâton dans le sol pour l'empêcher de partir d'un coup de vent. Il est temps, il se rend à cette montagne en pensant à ce qu'il va dire... Et en fait, il a beaucoup et rien à la fois. Mais il n'a pas fait tout ce voyage pour rien, ça non. Peu importe, les mots lui viendront...

Il marche jusqu'au pied du relief qui jaillit de la forêt. L'onde continue vient bien d'un point en profondeur, aussi il commence à faire le tour, cherchant une entrée, et il finit par la trouver. Il ne pouvait pas la manquer : Il est maintenant devant une cavité au fond de laquelle se trouve une grande porte de pierre, dix fois haute comme lui et aussi lisse que l'étaient les parois du tunnel sous la montagne. Grâce à la vibration qui la traverse en permanence, il n'a même pas besoin de la sonder pour savoir qu'elle doit faire deux bons mètres d'épaisseur et qu'il y a un vide de l'autre côté.

Par contre, il ne voit nul interstice, nulle poignée... à part une fente, avec au centre un trou plus large, d'un centimètre de diamètre, juste à la hauteur de sa poitrine.


Il commence par regarder à travers, en posant la main sur la pierre. La cavité derrière la fente n'est pas très grande, et même si les contours sont flous, il jurerait que c'est... une serrure. Il y a des parties amovibles autour, mais elles sont massives. Il ne pourra pas les faire bouger sans une clé, et une clé capable de supporter une force importante.

Oban a utilisé le bâton de façon providentielle, mais il est trop large pour entrer dans cette serrure. Il regarde alentours avec peu d'espoir de trouver une clé. Il se résout donc à bouger ces mécanismes lui-même. S'ils sont si massifs, les déplacer à coup d'ondes sonores, voire d'ondes de choc, devrait être envisageable. Il suffit d'être précis, espère-t-il. Il se met donc à sonder la serrure lui-même.

Il essaie durant un bon moment, mais de simples vibrations manquent totalement de force, et utiliser des ondes de choc... Il n'aurait jamais la précision nécessaire si il y met de la force, sans compter qu'il pourrait briser le mécanisme à la moindre erreur. On dirait bien que celui qui a conçu cette porte s'est arrangé pour qu'il n'ait pas le choix... il va devoir trouver un moyen d'obtenir une clé. Fort déçu, il s'en retourne les yeux plissés.

S'il en croit son expérience en jeux vidéos rignards du vingtième siècle de la Terre, il doit quitte rles lieux et trouver une clé ailleurs.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ah ouais, c'est comme ça. D'accord. Ji, si tu as une idée je prends, sinon... Eh ben on va faire comme dans ton Zelda, là.

Oban se dirige vers la sortie, et commence à grimper et saute rde rocher en rocher pour prendre un peu d'altitude. Au fur et à mesure, il émet de petites ondes pour sonder les lieux. Il cherche quelque chose de très préçis : un minerai inconnu, qui ressemblerait au métal d'en bas, celui qui réagit au son.

....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu crois pas qu'on devrait aller récupérer un peu du métal d'en bas pour s'en servir ici ? Ou ça serait genre... sacrilège ?

Mmmm... Je ne crois pas que ce soit sacrilège si tu réussis son épreuve. Surtout après ce que Rahne t'a dit à son sujet : Si il veut t'apprendre quelque chose en te forçant à trouver un moyen de faire une clé, ça doit sûrement mettre en jeu ton pouvoir, donc...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bah je l'ai fait une fois, monter ici ; je peux le refaire. J'imagine qu'à la fin, il me dira que j'en ai appris beaucoup juste en voulant aller le voir. Et puis... Je veux bien d'un peu de ce métal, alors ça tombe bien.

Et puis Oban se retourne vers la porte. La suite n'est pas à l'intention de Ji.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et si ne ça marche pas, je reviendrai quand même, et je démolirai la porte, s'il le faut.


Dernière édition par Eric le Jeu 19 Avr - 20:55, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Mer 18 Avr - 10:51

Rahne semble vouloir se mesurer à Amber dans une confrontation physique. L'entraînement pour masquer sa Source, ce sera pour une autre fois...

On commence doucement, d'accord ? J'ai beau avoir été élevée dans une culture de guerriers, je n'ai reçu qu'une formation assez limitée en corps-à-corps.

Oh, et pas de pouvoirs pour le moment, si tu es d'accord.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ok, ça me va. Et ne t'inquiète pas, je n'ai pas une grande formation dans le domaine non plus.

Je suis curieuse de savoir comment combat une princesse Drass. Et Amber vient se placer face à Rahne.

Nous allons voir ça tout de suite...

La "princesse" se met en garde, poings levés devant son visage, un pied en arrière. Amber ne sent nulle appréhension en elle, juste de la détermination.
Elle se concentre donc également sur le combat à venir, imite sa position un bref instant et passe à l'attaque d'un direct du droit. Rahne ne cherche pas à éviter ni à bloquer à mi-chemin. A la place, elle replie son bras gauche sur le côté de son visage pour qu'il encaisse le coup tandis qu'elle avance sur Amber en lançant son coude en avant. L'australienne, sur ses appuis, se baisse pour esquiver et envoie son gauche vers le ventre de Rahne.
Le coude de la petite brune ne fait que lui effleurer le cuir chevelu, et le poing de Amber fait mouche. Malheureusement, le coup manque de force tant elles sont proches... et Rahne en profite pour continuer sur sa lancée, attrapant le bras droit de l'australienne avant de pivoter pour passer dans son dos.
Étant prise au piège, Amber pousse sur ses jambes et se laisse tomber en arrière, tentant d'emmener la Drasse avec elle.


Elle parvient à percuter la tête de Rahne avec l'arrière l'épaule et elles basculent toutes les deux. La petite princesse drasse est obligée de lâcher pour s'écarter et ne pas finir sous Amber quand elles tombent à terre.

N'ayant pas trouvé de faiblesse dans le premier échange, autant tester le combat au sol, aussi Amber roule vers Rhane et pour l'agripper et l'empêcher de se relever... mais sans la moindre hésitation, Rahne a déjà lancé son pied vers le visage de son adversaire. L'australienne prend son talon en plein dans la bouche, ce qui lui fend la lèvre et lui envoie un goût de sang dans la bouche.

Nul scrupule ou regret chez la "princesse". Tout ce qui l'habite maintenant, c'est l'envie de vaincre.

Amber roule sur le coté pour se relever, crache le sang qu'elle à dans la bouche et reprend sa garde, constatant que rahne en à déjà fait autant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Elle est plus à mon niveau que je ne l'aurais cru, mais elle est coriace quand même. Si je veux l'avoir, il va falloir feinter.  

Et elle se lance, même ouverture, le direct du droit mais au dernier moment, elle replie son bras et envoie sa jambe arrière en direction du genou de Rahne. Le coup fait plier la jambe de son adversaire, qui vacille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Yes !! Pense-t-elle en enchaînant d'un crochet gauche au visage.

Cette fois Rahne, déséquilibrée, ne parvient pas à parer à temps et le poing de Amber la frappe à la joue avec un claquement sec. Elle trébuche en arrière, tentant de rester sur ses pieds en levant les bras pour se protéger.
C'est peut être la seule chance qu' aura Amber de battre Rahne. Ses feintes ne la surprendront pas éternellement. Aussi ne lui laisse t'elle pas le temps de se reprendre. Elle saute en Avant, genou levé pour la percuter.


Rahne ne cherche pas à éviter le coup. Le genou de Amber frappe sa poitrine, chassant l'air de ses poumons, mais elle s'était préparée à la douleur, aussi est-elle encore capable de refermer ses bras autour de la cuisse de l'australienne pour s'en saisir et pivoter pour la jeter de côté.

Encore une fois prise au piège, Amber sait qu'elle n'arrivera pas à faire relâcher à Rahne son étreinte. Elle choisi donc l'attaque, coûte que coûte. La drasse n'ayant plus de garde, elle attrape sa tête à deux mains et écrase son front sur le nez de la princesse. La tête de la brune part sèchement en arrière quand son nez se brise en projetant un flot de sang par les narines. Elle ne peut réprimer un cri de douleur... mais aussi de rage, alors qu'elle entraîne l'australienne au sol avec elle.

N'ayant pas anticipé la réception, Amber s'écrase lourdement au sol. Elle se relève tant bien que mal, laissant Rahne faire de même.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Merde j'y ai peut être été un peu fort ! Ça va ?

Ça va ! répond Rahne en se remettant sur ses pieds, encore vibrante de l'excitation du combat.

Alors, comment se débrouille la petite princesse ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Elle tape fort !dit Amber en baissant sa garde et en se massant la mâchoire encore endolorie
Tu sais c'était pas péjoratif, je t'ai senti... Piquée par le terme.

Non, je... enfin... Si, un peu, j'avoue. C'est juste que nous n'avons pas d'équivalent pour ce terme chez nous, et qu'en terran, cela désigne aussi une fille un peu trop délicate, non ?

Et toi, Druac, comment tu nous a trouvées ?

Le vieux guerrier hésite, un peu embarrassé, puis commence à écrire.

Il dit que nous avons des âmes de guerrières, mais que...

Elle ouvre grand les yeux, puis commence à pouffer.

Il essaie d'y mettre les formes et de rester respectueux, mais en gros... il dit qu'on est complètement nulles ! finit-elle en éclatant de rire.

Amber éclate de rire également.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Merci Druac ! Je ne m'attendais pas à avoir des éloges, mais quand même !
J'espère que je serais moins nulle dans trente jours.


Dernière édition par Eric le Sam 21 Avr - 10:04, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7567
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Jeu 19 Avr - 21:41

Oban reprend son bâton, redresse son aile, et se pose sur le bord du vide. Il profite un peu de la vue : Ça lui sera utile pour bien faire sa carte. Il repère les endroits stratégiques à couvrir. Il se dit qu'il faudra qu'ils les attirent d'une façon ou d'une autre. Qu'ils pensent être les chasseurs.

Et puis il saute, en essayant de tenir compte du vent pour s'en aider. Direction : Sous l'îlot.


Pendant son vol, il voit le campement, qu'ils ont prudemment situé à plus d'un kilomètre du diapason, de façon à ce qu'il ne soit pas sous la masse de terre en suspension. Il ne voit pas bien les détails, mais on dirait que Amber et Rahne sont en train de se mettre une peignée sous le regard de Druac.

De là où il est, il peut repérer plusieurs autres endroits intéressants : Ici une gorge étroite, là une falaise escarpée, et aussi... il a un frisson en apercevant au loin un grand monticule de terre rouge, un nid d'insectes, mais trois fois haut comme celui qu'il a dérangé quelques semaines plus tôt. Exactement ce qu'il voulait trouver. Le fils du long couteau ricane intérieurement. Le nid est heureusement situé à l'opposé de leur camp.

Il finit par toucher terre, non loin de l'amplificateur de vibrations. Il commence par y faire une pause et s'assied quelques minutes, durant lesquelles il agite les mains. Il faut d'ailleurs qu'il arrête de les utiliser autant. Il peut créer des vibrations sans elles.  Il prend le bâton, et le plante en biais devant la boule centrale, le haut orienté vers le métal, afin de servir de réceptacle pour une partie de ce qu'il compte prendre. Et puis il envoie une onde fixe vers la boule, de puissance graduelle pour mesurer sa réaction. Puis il élargit la largeur de champ et ensuite, la fréquence. Et il s'efforce de le faire les mains dans les poches, pour éviter les mauvaises habitudes.


Il tente de pousser une portion de la boule, puis de tirer en inversant la fréquence. Le son doit être assourdissant, mais Oban n'écoute plus que lui-même.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] 

Sous l'effet de la vibration, il parvient d'abord à faire se creuser la surface de la sphère, de deux ou trois millimètres, puis à la faire se bomber d'autant avec la fréquence opposée.

Oban, toujours les yeux fermés, se met à exécuter des katas d'entraînement. Il a besoin d'un timing connu, d'une mobilité familière. Il s'exécute plusieurs fois, jusqu'à avoir un timing régulier, sans ressentir de fatigue. Il prend son temps. 

Parfois, il applique un coup à la sphère, mais pas un coup violent. Un coup précis. Puis un autre. A chaque fois, il relâche de douces ondes. Il avait eu plus de succès en sondant la chose qu'en la forçant. Le métal absorbe CERTAINES vibrations. 

Oban frappe "thorax", "gorge", "bras droit", "dos", etc. Parfois après un petit bond. Au final, il a provoqué huit impacts en forme de cercle, et chacun fait onduler la sphère en surface au même moment. Ce faisant, il espérait provoquer la formation d'une sorte de bulle, mais pas du tout : Les vibrations se mélangent, hors de contrôle, provoquant des remous de surface désordonnés, accompagnés d'une cacophonie qui lui vrille les tympans.

 Mouais... C'était plus efficace avec une vibration continue. Je ne crois pas que tu y arriveras en force.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Je n'essaie pas vraiment d'y aller en force. Je voulais avoir de la classe. Pffff... 

Ouais, je vois ce que tu veux dire. Ça valait le coup d'essayer !

Oban pose la paume sur la sphère et tente alors d'en absorber un peu, en changeant sa fréquence. Voyons comment elle réagit à ça.

Il commence à altérer les énergies mystiques du "métal". Ses ondes spirituelles pénètrent dans le matériau, mais il ne parvient pas à les concentrer à un seul endroit. Elles se diffusent dans l'ensemble de la sphère, et très vite l'amplificateur commence à jouer son rôle. Les vibrations mystiques croissent, se répercutent dans le diapason, leur puissance s'accroit de façon exponentielle... et elles commencent à irradier tout autour de lui, à affecter son environnement : Les rochers et les arbres se mettent à devenir translucides par à-coups, le vent tourbillonne en rafales quand des dépressions anarchiques commencent à se créer, et il voit même un oiseau disparaître une seconde avant de revenir un peu plus loin !

Heu... Oban ? Tu es sûr de savoir ce que tu fais, là ? demande un Ji un peu inquiet alors que le phénomène continue de s'amplifier.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ouais : J'expérimente. On dirait que je ne peux pas changer la résonance d'un objet trop gros. Frapper dessus, même doucement, ne le déforme pas assez. Maintenant, voyons ce qui se passe Si je concentre tout ce que j'ai en un seul et unique point. Mais à partir d'au-dessus, cette fois. Le plus fin possible...


Oban se met en position : cette fois, il est de côté, un bras soutenant l'autre, tendu vers l'avant, index vers la sphère. Oban émet alors des ondes à la façon d'une foreuse sonique, en tentant de n'altérer qu'une zone très petite, le plus petit possible, comme s'il perçait la bulle avec une aiguille de son.

Cette fois, en maintenant une fréquence constante, il parvient à créer une déformation, minuscule, certes, mais stable. Une petite excroissance s'est formée sur le métal. Tant qu'il maintient cette vibration, elle persiste, mais dès qu'il relâche, la surface de la sphère redevient lisse. Il se rend compte assez vite après d'autres essais qu'en faisant doucement varier la force et la fréquence, le matériau continue de changer de forme... jusqu'à ce qu'il aille un peu trop loin, ou qu'il laisse passer malgré lui une petite variation dans ses ondes. La résistance du métal reprend alors ses droits, et tout est à recommencer.

Patience et contrôle, hein ? Pourquoi est-ce que ça ne m'étonne qu'à moitié qu'un vieux maître veuille toujours inculquer ce genre de chose à ses apprentis ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est un.. super exercice. Mais j'ai les mains en miettes, et il va falloir que je me remémorre comment il fait, lui. Axxan, je veux dire. Il l'a fait, hier. J'ai vu DANS la sphère, tu le sais. Il l'a ouverte. J'ai des milliers de fréquences à tester, ça va prendre du temps pour savoir laquelle est la plus appropriée. Et ça ne me dit toujours pas comment je vais couper à la fin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Eh, mais... J'ai même pas essayé à mains nues.

Juste pour l'expérience, Oban pose la main, et la fait vibrer. Quand la surface se liquéfie, il essaie de l'enfoncer puis de la refermer, mais avec une lenteur extrême. Il constate alors un fait étrange : Contrairement à ce que ses yeux lui laissaient croire, le métal ne devient pas du tout liquide. Il reste en fait parfaitement solide. Seule sa forme change, commandée par les vibrations. Ses doigts ne s'enfoncent donc pas très loin...


Hé, je viens d'avoir une idée géniale ! Au lieu de ne pas savoir comment appeler ce métal, là, et si on lui donnait un nom ? Je suggère "vibranium". C'est une référence un peu obscure, mais ça colle, non ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ouais, ça a l'air bien. Bon. Je crois que je n'y arriverai pas aujourd'hui. J'ai besoin de me ressourcer, sans mauvais jeu de mots. Je vais aller voir si les filles veulent camper au bord du lac, ce soir.

Je vais avoir besoin de cette eau. Et j'ai des dessins à ajouter à la carte. En plus, t'as vu ? Je crois qu'elles se sont mis sur la gueule, les deux, là. J'ai hâte de savoir comment ça s'est passé.


Dernière édition par Xavier le Sam 21 Avr - 1:14, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7567
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Sam 21 Avr - 20:51

Lorsque Oban rentre enfin au campement, il est fatigué mais moins frustré qu'il l'aurait cru. Il a une deadline, et beaucoup de choses à faire. 

Il établit mentalement un itinéraire sur lequel il pourrait utiliser le décor contre l'ennemi. Quand il arrive, il trouve les filles en train de rire aux éclats. Elles sont couvertes de terre, leurs visages sont ensanglantés et leurs habits en partie déchirés, mais elle sont tout de même bidonnées !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alors, vous vous amusez on dirait.

Hé, Oban ! Alors, ce voyage là haut ? demande une Rahne toute joyeuse en essuyant du dos de la main le sang qui coule de son nez brisé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Mmmm je sais pourquoi ils nous laissent un mois, en tous cas. On est pas prêts. Mais je sais comment l'être.

Ça veut dire que tu as obtenu des réponses du Hurleur ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu l'a déjà trouvé ? Tu as fait vite.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je n'irais pas jusque là. D’ailleurs si vous savez m'aider je prends toute idée. En gros il faut une clé pou rouvrir une porte. Mais c'est une clé très spéciale. Et je pense qu'elle doit être en vibranium. (C'est le nom du métal qui compose la boule qui amplifie les ondes). Alors j'essaie depuis ce midi d'isoler un morceau de métal. Mais même si je sens que je tiens le bon bout... Je dois m'entraîner. 
Amber ne peut s'empêcher de sourire lorsque Oban évoque le vibranium.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Aussi, monter là-haut m'a aidé à voir quelques petites choses. J'ai établi un parcours de fuite, qui nous permettra d'entraîner les adversaires vers des ennuis sans même qu'on aie à s'embêter. Et on peut aussi modifier quelques zones pour avoir un avantage net. 

Surtout qu'ils vont probablement arriver en armure, avec des cyborgs... Mais bref. Et vous, vous....vous êtes gaiement mis sur la gueule ? Si je peux me permettre...

Oui, on s'est bien amusées. J'avais l'habitude de m'entraîner un peu avec Daar'ga, de temps en temps, mais si elle était plus forte que amber, elle était loin d'être aussi teigneuse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Teigneuse moi ?


Oh, et rassure-toi, je doute qu'ils amènent des cyborgs. Leur technologie ne fonctionnera pas plus que la notre, sur ce monde.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, mais comme nous, ils n'ont pas moyen de le savoir.

... N'est-ce pas ? Je veux dire, en toute logique, il viendra avec le must de ses hommes, non ?

C'est très probable, oui.

Et tu as peut-être raison. Je ne sais pas comment les Treize vont le conduire jusqu'ici, donc j'ignore si il aura le temps de réaliser sur quel type de monde nous sommes avant son arrivée.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Même s'il ne le réalise pas. Si leur armure ne marchent pas et qu'ils sont coincé dedans, c'est un avantage pour nous non ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ca fait partie des questions que je dois poser. Mais tu avais raison : pour le moment, il me guide vers des épreuves qui m'aideront à apprendre.  Mais on ne peut pas se contenter de ça : dans un mois, même si je n'ai pas rencontré Axxan, on doit tout de même être prêts.  

Donc demain, je passerai la matinée à préparer le terrain. Et l'après-midi, à tenter de prélever du métal.

Grmmff.

Le vieux guerrier semble vouloir prendre part à la conversation, et comme à l'accoutumé, il le fait par écrit.

Druac dit que l'on doit définir une zone qui nous servira de... "terrain de chasse", et qu'on devra la connaître pas cœur. Il faudra que nous sachions où on peut les semer, où on peut leur tendre des embûches, où se cacher si nécessaire... Donc il voudrait que nous explorions et que nous préparions le terrain tous ensemble.

Le drass continue d'écrire.

Il dit aussi qu'on devrait faire des simulations, de fuite comme d'embuscades, alors il va nous préparer des exercices.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ok profitons qu'Oban fasse une pause avec sa clef et faisons un premier repérage du secteur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] En tous cas maintenant, je peux voler. J'en ai profité pour observer la zone. Par là-bas il y a un nid d'insectes volants, mais alors un nid gé-ant. J'ai aussi repéré une crevasse dure à identifier, quelques rochers qu'on pourrait faire basculer le long d'une pente, et quelques autres trucs. 

Mais il faudra aussi qu'on creuse des pièges, et qu'on les garnisse de pics. Qu'on coupe des arbres, et qu'on les utilise comme béliers. Nous on n'aura pas vraiment d'armes...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  les leurs ne marcherons pas non plus normalement. Mais ils auront leurs armures naturelles
Je propose que tu nous montres tout ça, on aura la nuit pour réfléchir aux différents pièges et à partir de demain, on attaquera la mise en place.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Dans ce cas, prenons à manger et allons camper près de l'arbre au plan. Je rajouterai dessus les points intéressants, et les distances. Je pense qu'on va devoir s'entraîner à la course d'obstacles et à l'endurance aussi. Je compte les faire courir.

Oui, il va falloir. Ils ne se jetteront pas dans nos pièges tous seuls.

Bon, en attendant, Oban... C'est ton tour de t'essayer au corps-à-corps avec un drass, je crois, dit Rahne en indiquant Druac.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Yes je veux voir ça !
En pendant ce temps tu m'explique comment tu cache ta source Rahne ou Shen'Rahn a besoin de toi ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ... Frapper Druac ? Pourquoi ? Je me suis déjà battu face à un demi-titan, des mutants dont la force dépasse celle des drass. J'ai à apprendre, mais je ne crois pas qu’abîmer le protecteur de l'enfant soit la meilleure idée. Je peux vous taper, vous, si vous voulez....

Mmmm... Pourquoi pas, après tout ! Mais tu es plus puissant que nous physiquement, alors ce sera nous deux contre toi, histoire d'équilibrer les choses.

Si Amber est d'accord, bien sûr.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Pour sur que je suis d'accord. Ce sera l'occasion de travailler notre travail d'équipe, même si j'ai du mal à croire qu'Oban puisse faire mal a Druac.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, on me sous-estime ? Parfait, ça me donne encore plus de raisons de gagner. JE vais pas vous taper moins fort parce que vous êtes des filles, vous savez ça ?

Très bien. Toujours pas de pouvoirs, nous sommes d'accord ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Quand ? Si vous me prenez maintenant, je suis crevé et vous aussi. Mais... Ça me dirait bien.

Allons-y, dans ce cas.


Dernière édition par Xavier le Lun 23 Avr - 0:52, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Lun 23 Avr - 1:03

Oban se tient maintenant debout au centre de l'aire de combat. A sa gauche, Rahn'Avashen. A sa droite, Amber Kelly.

C'est le moment de nous montrer à quel point tu es fort ! dit Rahne en se mettant en garde. 


Oban, de son côté, arbore une des poses de Ji, qu'il n'a révélée que récemment. Il ne faudrait pas que les filles en aient entendu parler. Il leur fait face de côté, le pied droit en avant, le reste du corps en arrière, la paume pointée entre elles deux.  L'autre bras est replié et garde son flanc. 

En temps normal, Oban chercherait à occuper le centre, mais pas contre deux adversaires. Aussi les laisse-t-il décider de leur approche. Groupées, ou séparées ? Quoi qu'il arrive, Oban décide de seulement réagir.

Allez, Amber, on y va ensemble, et on lui montre de quoi nous sommes capables ! dit Rahne en commençant à décrire un cercle autour du garçon par sa gauche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Let's go girl !

Et Amber monte sa garde, poings levés en protection.
Elle sait que Oban est fort, aussi compte-t-elle profiter de son allonge sur le jeune garçon et de la supériorité numérique.
Elle s'avance quelque peu, laissant le temps à Rahne d'être en place puis, la garde de Oban et étant plutôt basse, elle lance sa jambe en direction de la tête du garçon.


Oban a juste le temps de remarquer que Rahne commence aussi à bouger mais qu'elle va être un peu en retard pour se coordonner avec sa partenaire. 

Le jeune homme sait bien laquelle est la plus forte, sans pouvoirs, à force de passer des semaines complètes avec elles. Aussi son intention est-elle simple : il tente juste de garder les deux femmes en vue, ce qui pour lui n'est pas difficile, pouvoirs ou pas : il ne contrôle pas vraiment toutes ses perceptions.  Quand la première des deux attaque, il se laisse frapper, et tente de se saisir du membre incriminé pour taper sur l'une avec le corps de l'autre..

Mais Oban a mal estimé l'allonge de Amber, qui s'est élancée de plus loin qu'il ne l'avait prévu, dans un mouvement qui ressemble plutôt à une reprise de volée au football ! Il n'a d'autre choix que de lever les mains au dernier moment, bloquant le coup des deux avant-bras devant son visage. Son champ de vision obstrué un court instant, il vacille vers l'arrière mais parvient à rester sur ses appuis... jusqu'à ce que la jambe de Rahne fauche ses pieds par derrière ! Il bascule et tombe lourdement sur le dos... Ce qui le fait sacrément rire intérieurement ! Elles ont raison : il doit les prendre sérieusement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Wow.

Lorsqu'il sent la suite arriver, Oban se met à rouler sur lui-même pour éviter un coup, avant de se remettre sur pieds.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Cette fois, Oban reste dos à un roc. Pas deux fois !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] OOOkay. Deuxième r...

Mais quand Oban relève la tête, Amber fond déjà sur lui ! Elle arrive en taclant, les deux pieds en avant pour le remettre au sol aussi sec.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] YAAAAHHHH

Elle le fauche littéralement, le faisant basculer vers l'avant... le visage droit vers le genou de Rahne, qui a suivi de près et a bondit pour le prendre au vol !



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au moment où son nez se brise, il ne comprend toujours pas comment elles ont pu prendre le dessus sur lui de cette manière. La journée a été un peu rude. Oban ne se relève pas.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bous l'avez trabaillé, ce bouvebent ? C'était bachement bien.

Voyant que le combat est terminé, Amber se relève et tend la main à Oban

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alors, qui sous estime qui maintenant ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Haha ! J'ai donné cette impression ? Désolé, je vous prendrai au sérieux. Mais demain, hein ? répond l'ado en prenant la main offerte.

Là, je crois que j'ai un peu trop tiré sur la corde.


Dernière édition par Eric le Lun 23 Avr - 21:59, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Mer 25 Avr - 19:12

La soirée se passe dans une ambiance plutôt gaie. Oban est plutôt motivé, les filles encore galvanisées par leur victoire sur le garçon, un peu chanceuse il est vrai, et Druac... Druac n'est plus habité par cette sorte de mélancolie qui le caractérisait, du moins plus depuis l'annonce de l'épreuve qui les attend.

Tout en mangeant, ils font leurs plans pour le lendemain, puis ils se mettent à étudier la perception qu'ils ont des sources des autres. Profitant des dernières lueurs du jour, ils commencent par estimer à quelles distances ils sont capables de se sentir "au naturel. Pour Oban, c'est assez impressionnant, avec environ huit kilomètres. Vient ensuite Amber, avec un kilomètre et demi, puis Rahne, avec seulement cinq cent mètres.


Et moi qui me pensais plutôt bonne dans ce domaine !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, je suis meilleur que les autres aussi, chez moi. Et pour Gras-Lard en particulier, on peut le sentir de loin. Je l'ai senti arriver quand on était sur le vaisseau, et il était pas à quelques kilomètres : c'est pas le genre discret. En plus je l'ai énervé une fois. Il a l'air facile à mettre en rogne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ça s'est une bonne chose. Si on peut les sentir et les énervés facilement, un bon point pour nous.
Par contre il faut que j'apprenne à me cacher. Ah et aussi, vous voudriez bien m'apprendre le drass ? Je me dis que ça serais pratique de comprendre les ordres qu'ils se donnent pour les mener dans les pièges.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pour moi c'est venu facilement. J'ai deux choses qui m'aident : mes pouvoirs et la forme qu'on nous a apprise. C'est une sorte de micro-méditation pendant laquelle je me recentre lentement sur moi-même, et pour moi c'est comme... comme si j'arrêtais d'émettre. Je me concentre sur la source et je lui dis "chhhhhhuuuut". 

Et un autre exercice qu'on a mis au point avec les autres c'est de "clignoter". Tu coupes tout, puis tu reprends, et ainsi de suite. Un coup pour attirer l'attention, deux pour danger, trois pour panique.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ah. Ça à l'air facile dit comme ça. Ok j'essayerais ta technique.

Ne t'inquiète pas. Tu devrais avoir des facilités. Allez, on va essayer.

A ses premières tentatives, Amber n'obtient rien. Ils persévèrent toutefois pendant plus d'une heure, jusqu'à ce qu'elle arrive tout de même à un résultat. Il est infime, et il faut toute la perception de Oban pour s'en apercevoir, mais elle commence à comprendre le truc. Finalement, c'est un peu comme se concentrer pour réduire les battements de son coeur.

Oban écoute d'une oreille professeure Rahne pour glaner quelques perles de savoir Drass. Mais pendant qu'elles s'exercent, il prépare des pieux en compagnie de Druac.

Ce dernier fait quelques dessins sur le sol et Oban constate qu'il a des idées intéressantes en matière de pièges. Tout d'abord, il suggère de renforcer l'extrémité des pieux avec des pointes de silex. Ensuite, il pense que l'on peut positionner des rochers en hauteur, près à chuter, à quelques endroits stratégiques. D'après son dessin, si ils s'y prennent bien, Oban devrait pouvoir déclencher ce genre de piège d'une onde de choc bien placée. Oban avait cette idée, mais en partager la conception lui permettra de faire d'autres choses. Il partage avec lui son idée de fissurer des rochers en hauteur dans un des défilés menant jusqu'au site des insectes, et celle où ils attacheraient deux troncs en hauteur pour qu'ils puissent les faire tomber sur un ennemi ou deux.

Par contre, il semble inquiet d'une chose. A force d'explications, il finit par faire comprendre aux jeunes gens que si jamais le combat devait se dérouler de nuit, les drass auraient l'avantage, car ils peuvent voir dans le noir et seuls Rahne et lui peuvent en faire autant.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je ne comprends pas. Amber serait donc la seule ennuyée : Je ne m'en tirerai pas trop mal, dans le  noir. Changeons plutôt ça en avantage : Ils pensent qu'ils vont nous chasser, on a donc qu'à éclairer chaque zone de pièges. Amber peut être un super appât. Comme en plus elle se cache moins bien que nous... C'est parfait. Il pensera d'autant plus avoir gagné.

Le truc par contre, c'est qu'ils iront vers le bébé. C'est l'objectif, si j'ai bien compris, non ?

Donc il nous faut un faux bébé. Ou plusieurs, même.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bien emailloté, ce ne sera pas dur d'en faire un faux.
Il faudra que je m'entraîne à courir avec un poids la nuit si j'ai bien suivi. Il faut que je connaisse le terrain par cœur si je fais l'appât.

Je doute que ce soit après Shen'Rahn qu'ils en aient. Ils ne sont probablement même pas au courant de son existence.

Quand Draeg'Dar a attaqué mon vaisseau, c'était pour me capturer moi, la fille de Xardass.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, mais cette fois les Treize vont l'appeler. Ils vont lui donner un objectif. Tu pourrais n'avoir plus l'air que d'un bonus, une fois qu'il saura pour elle. Sans vouloir te vexer.

Tu oublies que les Treize ont dit qu'ils avaient des projets pour elle, et que nous devrons la ramener sur leur plan d'existence avant le combat, afin qu'elle soit en sûreté. Du coup, je doute qu'ils informent Draeg'Dar de son importance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] D'accord. C'est juste. Ca reste un bon plan, non ? On utilise Amber comme appât. Elle court et on déclenche les pièges. Et quand ils sont fatigués, on les finit.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On a donc un plan. Plus qu'à mettre en place et s'entraîner.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, oui, mais je t'arrête tout de suite : ça ne peut pas être TOUT le plan. Tu fais quoi quand ça ne marche pas ?K C'est ça, aussi, un plan. Quand rien ne marche, avoir une porte de sortie. C'est pourquoi j'ai d'autres plans. 

Comme les amener là. Et Oban montre l'amplificateur de résonance en vibranium. Ici, j'aurai de quoi lutter. Mais ça doit être à la toute fin, quand il nous pense sans aucune défense. 

Et je compte sur vous pour avoir d'autres "plans" aussi. Comme tes pouvoirs, Amber. Ce que tu as fait à cette anguille géante, tu dois savoir le refaire avec des guerriers drass.

Oban a raison : Ils seront plus vulnérables à ce genre d'attaque qu'à la plupart des assauts physiques. Tu disposes là d'une excellente arme contre eux.

Et il y a ce que tu as fait avec Yoshi, aussi. Tu peux le refaire avec la faune locale. Il y a des animaux suffisamment grands et forts dans les parages pour inquiéter même un drass !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je comptait bien l'utiliser contre eux, mais pas bète pour les animaux. Mais il faut voir s'y j'arrive à en contrôler plusieurs.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, en parlant d'inquiéter... Imaginons que je me batte avec Gras-Lard et que tu puisses voir la scène, Amber. Il faut absolument que tu comprennes ce que je fais, que tu te battes aussi ou pas. On va lui parler, parce que ça va le désemparer. Et j'aurai besoin que tu en rajoutes avec ton pouvoir, dès que tu le sentiras douter. 

Je vais lui dire que les Treize l'ont envoyé comme un pauvre test et qu'il n'est là que pour nous donner de quoi briller, par exemple. On doit le mettre entre doute et rage, qu'il perde ses moyens. Tu vois ce que je veux dire ?

Et toi, Rahne... Tu n'as plus à t'occuper de l'enfant... Mais tu n'as pas repris ta forme drass. Tu nous montres ce que tu saurais faire contre eux ? Tu sais changer de forme jusqu'à quel point ?

Comme tu l'as déjà vu, je peux parfaitement imiter une femelle drasse, plus petite que la normale mais très ressemblante. Cela sera très utile contre les guerriers de Draeg'Dar. Les mâles drass sont viscéralement incapables de faire du mal à une femelle. Ceci dit... J'en suis moins sûre pour Draeg'Dar lui-même.

Sinon, dès l'instant où j'ai découvert mon pouvoir, mon père m'a poussé à étudier les spécificités biologiques de nombreuses espèces, et de m'entraîner à les reproduire. C'est pour cette raison que je suis capable de modifier mes sens pour voir dans le noir, par exemple, ou de me faire pousser des branchies, et j'ai un tas d'autres petites choses en réserve. Au besoin, je peux me créer des ailes pour voler, ou modifier mes jambes pour courir plus vite et sauter plus haut, me faire une queue ou des griffes, renforcer mon corps d'un tas de façons, ou même secréter du poison.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu connais le dragon d'Ithack ? C'est une sorte de gros crapaud qui sécrète une matière riche en méthane qui colle et s'enflamme au contact de l'air. On pourrait se fabriquer des grenades, avec ce genre de truc. Du poison, ça change le jeu... Comme une portion de ce métal. Comment je peux faire...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Du poison serait bien en effet, si ça passe la peau d'un drass. Voir une mélasse inflammable, on a peut être de quoi fabriquer ça ici.
Quand à toi Oban, influer sur ton combat sera bien plus facile que de générer un sentiment inexistant chez lui. Par contre il faut que je ne soit pas très loin, la distance exacte restant à déterminer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est pour ça que je veux qu'il doute. Le doute persistera même si tu t'éloignes ensuite. Le doute est la pire des émotions. 

Donc on a un mois chargé : Mettre les pièges au point. Je ferai ça avec Amber et Druac le matin. L'après-midi, on va au diapason pour s’entraîner ? J'ai vraiment besoin de trouver comment prélever le métal sous trois semaines. Sinon je n'aurai pas le temps d'apprendre à m'en servir.


Dernière édition par Eric le Dim 29 Avr - 15:50, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7567
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Lun 30 Avr - 18:35

Oban se tient à son emploi du temps. Le matin est consacré aux pièges et au cassage de pierres, au repérage et à la chasse. Les après-midi sont voués à l'entraînement.

Ils se passent la ceinture tour à tour pour bénéficier des leçons de Ji, et Oban tente tous les jours, tant bien que mal, de s'octroyer une portion du vibranium. Il affine ses perceptions et son contrôle, se bat contre les filles et prend ses marques contre plusieurs adversaires. 

Quant à Amber, réveil très tôt afin de faire son footing repérage avant que le soleil ne se lève. Ensuite combat avec Druac, pour paufiner ses esquives principalement, au cas où elle viendrait à être attrapée. Ensuite piégeage avec tout le monde, elle profite de ce temps également pour trouver des bêtes qu'elles pourrait contrôler. L'après midi entraînement combat avec Rahne et Oban. Le soir est consacré à des activités moins physique comme cacher sa source et cours de langue Drass.

Les jours s'égrainent ainsi, chacun faisant des progrès de son côté ou avec les autres. Assez vite, Amber parvient à cacher sa Source de façon décente, et Oban mieux qu'auparavant. Ils finissent également par connaître la zone par coeur, et son plutôt satisfait des nombreux pièges qu'ils y ont installés. L'australienne a réussi à force de patience à s'attirer la loyauté de plusieurs animaux, du dinosaure volant à la grosse bête carnivore en passant par une meute de petits prédateurs, même si aucun d'eux ne lui apporte la satisfaction qu'elle avait à chasser avec Yoshi. Pour sa part, au bout de deux semaines d'efforts intenses, Oban est finalement parvenu à détacher un morceau de vibranium, de la taille d'une pomme. Dès lors il remonte sur l'île pour tâcher d'ouvrir la porte, mais il lui faut bien deux jours de plus pour réussir à modeler la clé correctement.


Pendant ces jours là, il ne redescend plus. 


Dernière édition par Xavier le Lun 30 Avr - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Mer 2 Mai - 12:06

Un mois plus tard...

Deux heures avant l'aube, les trois Sources et le vieux soldat drass sont prêts, autant qu'ils puissent l'être. Un peu plus tôt, Rahne a de nouveau été convoquée sur le plan des anciens dieux, et y a laissé Shen'Rahn en sécurité. Ils savent que l'heure est venue. Draeg'Dar et ses guerriers ne devraient plus tarder, maintenant.

Comme pour saluer l'évènement, une tempête s'est levée au soir, et a fait rage toute la nuit. D'un point surélevé, Amber, Oban, Rahne et Druac observent l'orage à l'horizon quand soudain une pluie d'éclairs s'abat sur les collines au loin, à une vingtaine de kilomètres de là. Le phénomène est trop puissant, trop concentré pour être naturel.



Les voilà, fait laconiquement Rahne.

Amber peut sentir la détermination de la jeune femme. Elle perçoit aussi une sorte de joie sereine chez Druac. Quant à Oban, il est grisé par l'excitation. Pour lui, ce test est une preuve qu'il doit se faire à lui-même.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] N'oubliez pas : autant que possible, les mortels d'abord. Je vais en éclaireur sur les hauteurs. La pluie va limiter l'utilisation de l'aile, mais on fera sans. Amber, j'espère que t'es prête à courir un marathon, aujourd'hui.

Oban porte sur le dos les pots en terre cuite contenant les sécrétions de Rahne, conservées pour ce jour. Il commence à les laisser à dispositions dans les caches d'armes convenues à l'avance, qui contiennent des armes de jet et des piques, mais aussi du poison ou de la suie de leurs feux de camp. Ainsi, il pourra aussi vérifier les dommages de lq pluie. Les pieux empoisonnés, autant ne pas trop compter dessus si le feuillage ne retient pas l'eau.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Plus en forme que jamais. On va enfin savoir si le plan est bon.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Amber à quand elle elle revêtu les vêtements en écailles, beaucoup plus résistant que les anciens, qu'elle a eu le temps de confectionner pendant le délai de préparation.
Elle a également enfilée un capuchon fais avec la toile de parachute.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On y va : Ils vont galérer à venir jusqu'à nous, mais on ne va pas les laisser le faire sans incidents.

Allez prendre vos places. Je vais monter faire un repérage pour savoir combien ils sont avant qu'ils ne se rapprochent, dit Rahne tandis que de grandes ailes noires commencent à pousser dans son dos.

Druac pose la main sur l'épaule de Rahne.

Ne t'inquiète pas Druac. Je ne m'approcherai pas assez pour qu'ils me repèrent.

La jeune femme prend son envol sous la pluie, tandis que Oban et Amber vont se préparer.

Amber va se placer un peu en surplomb de l'itinéraire prévu, prète à activer un premier piège avant de courir.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je te fais confiance pour pas les louper, Oban !

Alors que le jeune homme s'éloigne, Amber l'entend comme s'il était à son oreille. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] N'oublie pas : tu te fais voir, tu fais celle qui prend peur, et tu cours. On se charge du reste.

Pour sa part, Oban a installé des caches tout du long du haut de la falaise, d'où il peut générer des sons avec une précision monstrueuse, n'importe où. Il est équipé de ses projectiles et chaque repaire a une trentaine de beaux cailloux que l'enfant compte jeter.

Malgré la tempête, Rahne semble avoir réussi à faire un survol de leurs cibles d'assez loin sans être inquiétée, car elle revient vers eux après une dizaine de minutes. Suivant le code dont ils ont convenu, elle fait varier l'intensité de sa source pour faire son rapport. Un premier coup long vérifie la présence de Draeg'Dar, puis six petits coups courts annoncent six guerriers avec lui. Elle ajoute ensuite deux coups très courts, confirmant ainsi une hypothèse qu'elle avait formulé et qu'elle redoutait : Il y a une femelle drasse avec eux.


Silence Radio du côté d'Oban, qui écoute les bruits dépassant celui de la pluie dans les contreforts. De son perchoir, derrière un buisson, il se meut de temps à autres jusqu'au buisson suivant. Il atteint ainsi à mesure le point le plus en avance possible sur Amber, pour être juste derrière le premier piège quand elle rencontrera leur délégation. 


Oban déteste l'hypothèse de Rahne, car ça signifie qu'il y aura probablement de la sorcellerie.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bah. Je le sentirai vite, si ils donnent là-dedans. Ca sera ma cible numéro un.

Il sait toutefois que l'atteindre ne sera pas facile. Rahne leur a expliqué que les Kahn'Askaran, étant vénérés comme des dieux, reçoivent de l'énergie spirituelle de leurs fidèles, mais qu'ils ne peuvent l'utiliser directement. Les sorcières drasses, par contre, ont appris à y puiser, ce qui leur donne une grande puissance, mais ce qui signifie aussi qu'elle restera probablement aux côtés de Draeg'Dar.

En sentant la source de Rahne s'activer, Amber lève la tête et la cherche dans le ciel. Elle peine à la voir avec la tempête qui se déchaîne, l'apercevant par à-coups au rythme des éclairs qui zébrent le ciel.
Elle voit aussi Denver disparaître dans un nuage à un moment. Elle est rassurée d'avoir une porte de sortie si la situation tourne mal, elle sait également que le dinosaure volant peut être une bonne force de frappe, utilisé au bon moment.

L'australienne prend les informations et peste en apprenant la prèsence de la femelle.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et merde. Il fallait qu'il amène une salope avec lui bien sûr. Il va falloir vite s'en débarrasser si on veut se simplifier la vie.

Elle commence ensuite à ramasser du bois, comme si elle ramenait de quoi faire un feu au campement, et qu'elle était surprise par les drass.


Dernière édition par Eric le Mer 2 Mai - 22:32, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Jeu 3 Mai - 0:03

Les drass étant arrivés à une vingtaine de kilomètres de leur position, il leur faut un certain temps pour arriver à portée des sens de Oban. En fait, ils ont même dû attendre avant de se mettre en chemin, car les premières lueurs de l'aube commencent à pointer quand le garçon commence enfin à sentir la puissante Source du seigneur drass, à environ huit kilomètres vers le nord. Il ne manque pas de le signaler.

Rahne, qui continue de tourner loin au-dessus d'eux, envoie un nouveau signal, indiquant plusieurs ennemis en approche. Quatre coups signifient que quatre guerrier ne sont plus très loin de leurs positions : Le Kahn'Askaran étant encore loin, il a dû les envoyer en éclaireurs.

Oban est le premier à les repérer, grâce aux vibrations qu'envoient leurs âmes. Ils sont dispersés, pour ratisser la zone. L'un d'eux va vers Amber, et un autre vers lui. Un troisième va passer par leur gauche et le dernier par leur droite.

Amber finit elle aussi par sentir celui qui vient dans sa direction, grâce à son imposante puissance physique. Il est encore à un bon deux cents mètres.


Caché dans son buisson, Oban attend sans bouger. Il regarde la Clé d'Axxan, enlacée autour de son poignet. Patience et précision. Il soupèse sa pierre pour trouver une cloche parfaite. Certains angles sont évidents, les drass seront juste obligés de passer par là. Patience et précision. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Merde, je n'en sens qu'un et Rahne a dit quatre. Ils ont du se séparer...

Amber attend encore que le Drass se rapproche. Elle espère sentir les autres à sa suite. Quand il est  à une centaine de métres, la jeune femme se retourne, son fagot de bois dans les bras.
Elle fait mine d'être surprise et lâche le bois, terrorisée.


Il fait maintenant suffisamment jour pour qu'elle voit clairement le drass. Presque aussi grand que Druac, il porte une armure rudimentaire, et une lourde hache à deux mains, plus grande que la jeune femme. Lui aussi l'a vue, et il s'arrête avant de pousser un cri puissant et guttural.

Celui qui n'était plus très loin de Oban s'arrête, encore masqué par les arbres, tandis que l'appel résonne dans les collines.

Amber, en apparence paniquée, fais quelques pas en arrière.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh pitié !! Ne me faites pas de mal !
Yes ! C'est le moment. Cours comme jamais ma grande !!

Et Amber s'élance vers l'itinéraire prévu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


De son côté, Oban attend le moment propice. Il faut que l'autre drass suive le mouvement pour confirmer sa théorie : que la sorcière agit comme une radio. Elle les tient en contact. S'il agit, il doit être sur de tuer, ou de rester indétectable. A quelle vitesse réagissent-t-ils en groupe ?


Et surtout, lejurs pièges peuvent-ils les blesser ?


Dernière édition par Eric le Jeu 3 Mai - 0:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Sam 5 Mai - 5:41

Dès que Amber a commencé à courir, le drass s'est élancé derrière elle. La jeune femme connaît son itinéraire par cœur, et elle ne se ménage pas, mais elle réalise très vite que malgré sa masse le guerrier qui la poursuit ne se laissera pas distancer facilement. Là ou elle évite les branches, il les brise sur son passage, là où elle franchit un dénivelé en plusieurs bonds, il le fait d'un seul saut.

Elle parvient malgré tout à garder une certaine longueur d'avance, quand soudain elle entend derrière elle un SVOUCH, SVOUCH, SVOUCH... le bruit d'une grande hache en plein vol !


Amber n'a que le temps de rouler au sol. Elle sent le souffle de l'arme quand elle passe juste au dessus d'elle avant d'aller se ficher dans un tronc qui éclate, projetant des échardes de bois en tous sens. Aussitôt l'arbre se met à chuter, et elle doit faire un bond en avant pour ne pas être écrasée.

Vu du Drass :

Amber se receptionne comme elle peut et se met à pleurer, recroquevillée sur elle même. Elle ne ressemble plus qu'à une petite créature faible et sans aucune chance de survie. Il faut protéger cette créature chétive, aussi inoffensive qu'un bébé drass.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Dans la tête d'Amber :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon il est seul et arrive sur moi. C'est le moment de le retourner. Il a appelé les autres et s'il peut les freiner voir faire un mort quand il arriveront, ça me laisse le temps de repartir.

Amber se concentre et projette sur le Drass un sentiment de pitié mélé au besoin de protection d'un père pour son enfant.

Le drass jaillit des fourrés face à elle, lève sa hache... puis la laisse lentement redescendre. Les émotions qu'elle génère en lui sont puissante, mais elles se heurtent à d'autres sentiments, tout aussi forts, le premier d'entre eux étant la loyauté. Elle le sent en proie à un conflit.

<Tu n'es... fille... Xardass !> dit-il en drass, ce qui l'empêche de saisir tous les sons.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Merde, ils résistent bien. Quand ils verront Rahne, je ne pourrais plus les controler.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]< Non moi Amber. Pitié ! Aide moi !

Elle sait qu'il est trop proche. Si elle se remet à courir, il l'attrapera facilement. Et un autre arrive, elle le sent.
Il ne reste que deux solutions. Soit elle arrive à prendre le contrôle, soit Oban déclenche le piège pour lui permettre de repartir... Elle redouble donc d'effort, ne pouvant rien faire de plus pour le moment.


Le colosse s'approche de Amber, ayant fait son choix. Elle sent qu'à cause de ce qu'elle a implanté en lui cela lui coûte, mais il a décidé que sa fidélité à son maître passait avant tout. Il pointe son énorme hache vers elle. La lame est maintenant si proche de son visage qu'elle peut voir à quel point elle est aiguisée.

<Rahn'Avarshen ?> fait le guerrier de façon insistante, en articulant bien pour qu'elle comprenne.

Amber voit bien que c'est peine perdue. Elle roule sur son côté droit, et tire sur une ficelle qui pendait le long d'un arbre.

Un filet tombe sur le Drass, c'est le signal qu'attendait ses petits compagnons pour passer à l'attaque.

Des petits dinosaures bipèdes, tels que ceux qu'ils avaient affronté avant de rencontrer Yoshi, sortent des buissons bordant le chemin et se jettent sur le Drass.

Elle sait que le colosse s'en débarassera sans encombres, Oban lui même les à combattu facilement. Mais cela lui donne le temps de se relever et de partir en trombe vers le piège suivant. En espérant qu'Oban soit en position !

Elle saute par dessus un rocher et s'engouffre dans le défilé.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Eric le Mar 8 Mai - 9:39, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Sam 5 Mai - 6:00

Après le cri d'appel qui a retentit près de la position de Amber, le drass ne s'est pas arrêté longtemps. Presque aussitôt, il s'est mis au pas de course, dans une direction parallèle à celle qu'a pris la jeune femme pour entraîner un guerrier après elle.

Oban attend. Il a repéré une trouée dans les arbres par laquelle le guerrier va devoir passer. Il a enfin un aperçu du colosse, quelques secondes plus tard. Il observe leur attitude et détermine quand changer de position. Un repli plus proche du premier piège lui permettra peut-être d'achever un des soldats, ou de porter secours à Amber si besoin. 


Oban attend, se focalise un peu sur la source du Drass et sa suivante, et se remet à longer la roche. Il ne peut sentir la femelle, mais est rassuré de pouvoir vérifier que la Source de Daeg'Dar est toujours loin d'eux, à près de huit kilomètres. Il n'a pas l'air pressé.

Le drass qu'il suit le plus discrètement possible continue de courir, et Oban sent qu'il se dirige plus ou moins vers Amber, qui s'est arrêtée comme prévu à un endroit choisi. Il ne va mettre qu'une minute à arriver dans les parages. Reste à savoir si la jeune femme aura réussi à prendre le contrôle d'un guerrier comme elle l'espérait.

Il sent les deux autres drass, plus éloignés, qui convergent également, mais leur trajet va les amener plusieurs centaines de mètres derrière Amber. Il peste intérieurement : il fallait le tenter, mais Oban a peur que ça ne marche pas du tout... Et si Amber peut se défendre face à UN drass, deux...

Donc l'enfant se met à accélérer. Il lui faut un angle de vue et d'ouïe parfait. Et il va devoir intervenir à un moment où à un autre...


Connaissant mieux le terrain, il gagne facilement sur le guerrier, et peut passer par un point d'observation prévu à l'avance sans le perdre. Du haut d'un arbre mort couché en biais, il peut voir la position d'Amber, cents vingt-trois mètres devant lui, et elle n'a pas l'air en très bonne posture. Un autre guerrier la domine de toute sa taille en pointant sa hache vers elle...

...et il la voit déclencher son moyen d'évasion : Un filet tombe soudain sur le drass, tandis qu'une meute de petit carnivores surgit de la jungle pour se jeter sur lui. La jeune femme en profite pour détaler.

Quant au second guerrier, celui que suivait Oban, il est alerté par le bruit et se rue vers son compagnon.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Enfin ! A moi de jouer. 


Le jeune homme sort ses projectiles ; il sélectionne dix éclats de roc saillants.

Arrivé à une trentaine de mètres, il attend d'avoir une bonne ligne de tir, tandis que le second guerrier arrive à la rescousse, et commence à massacrer les dinosaures avec un grand tranchoir. Le premier, lui, commence à déchirer le filet, mais ce faisant il se tourne vers Oban, qui jette à la chaîne vers les yeux du drass pris au piège.

Celui-ci hurle de douleur, et détourne la tête par réflexe après les premiers impacts. Les derniers projectiles rebondissent sur son crâne, mais il a déjà perdu la moitié de ses yeux !



L'adolescent se doit de profiter de ce répit. Il repart en longeant la falaise, et se met à siffler. Normalement, pas aussi fort qu'il peut ; juste un petit appel pour distraire le drass qui suit son amie. Jamais il n'arrivera jusqu'à Oban, mais peut-être qu'il sera assez confus pour laisser à Amber une chance de gagner un peu de terrain. 

Dès qu'il a fait ça, il se remet à leur jeter des pierres en se dirigeant vers un éboulis préparé.

Sa diversion fonctionne, même si les deux drass pensent maintenant à se protéger le visage avec leurs bras ou leurs armes et qu'il ne parvient pas à les blesser davantage. Sous le feu de ses projectiles et occupés à mettre en fuite les derniers dinosaures, ils ne sont pas en mesure de se lancer derrière Amber, qui a maintenant une confortable avance.

Il les entend aussi crier. Il ne comprend pas tout, mais saisi tout de même des bribes de phrases comme "pas seule", "alliés humains", ou encore "prévenir notre seigneur".


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Fait chier. Soit je les laisse et on en profite pour finir les deux autres... Soit je les en empêche maintenant. Pfff... de qui je me moque. Bien sur que je vais me les prendre. Autant que ça soit maintenant. Il faut juste que je les énerve un peu jusqu'à ce qu'ils suivent mon mouvement.


Oban se laisse aller à leur parler en drass, quitte à monter le volume. Il utilise des mots très spécifiques, demandés à Druac. Il veut les pires choses qu'on puisse dire à un drass, et le vieux soldat l'a bien renseigné sur diverses insultes.


Dernière édition par Eric le Mar 8 Mai - 15:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Mar 8 Mai - 14:10

Tandis que Amber continue de courir, elle entend un cri de douleur drass à quelques dizaines de mètres derrière elle. Ce ne sont probablement pas les dinosaures, aussi est-elle presque sûre que Oban vient d'entrer en action.

Au-dessus d'elle, elle sent la Source de Rahne onduler. Toujours haut dans les airs, elle indique par code à l'australienne que deux autres drass arrivent vers elle par les flancs. En se concentrant un peu, elle parvient à sentir leurs présences. Celui de gauche est encore à deux cents mètres, et celui de droite moitié plus proche. toutefois, ils ne doivent pas encore l'avoir repérée, car ils ne foncent pas droit sur elle. Ils ont simplement dû amorcer un mouvement en tenaille pour bloquer la cible signalée par le premier guerrier qui l'a aperçue.

Amber accèlère, il faut qu'elle passe avant que l'étau ne se resserre. Tant pis pour la course d'endurance, elle soufflera au prochain piège.


Elle ne va toutefois pas assez vite pour échapper au regard du drass à sa droite. Il l'aperçoit quand elle passe à une cinquantaine de mètre devant lui. Aussitôt, il infléchit sa course et accélère.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Merde, il va me couper la route avant le prochain piège, il va falloir que je m'en sorte par moi mème.

Amber ralentit pour souffler un peu. Elle repense au sentiment qu'elle a déjà ressentit chez Druac, ce besoin de la protéger par dessus tout, ou même chez Rahne envers sa fille, la où il était encore plus fort !
Elle le concentre au tréfonds de ses tripes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il me faut le contrôler celui là !
Elle voit la silhouette du Drass, devant elle. Il la sépare encore de l'entrée du défilé, tel un obstacle insurmontable entre elle et une bonne zone de piège...
Elle fonce droit dessus et à une petite dizaine de mètres, elle relâche tout.


Cette fois, l'impact émotionnel est plus violent, plus profond. Elle sent comme une faille dans l'âme du guerrier, et s'y engouffre, déversant tout un tas de sentiments qui le paralysent sur place.

<Qui... humaine ?!?> comprend la jeune femme.

Celui-là est plus trapu que le précédent, et porte une sorte de hallebarde. Il doit être aveugle d'un côté, car il est probable que ses yeux cybernétiques ne fonctionnent pas.

Voyant qu'elle à fait mouche, Amber sourit intérieurement. Elle s'arète et s'approche du drass doucement. Elle continue de l'iradier de sentiment et profite de la percée faites dans la carapace du colosse pour en rajouter avec sa voix.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Moi Amber. Aide moi, pas vouloir mourir..>

<Mmmm... Nous... pas toi... Rahn'Avarshen. Tu... pas... besoin... mourir.> dit le drass en baissant son arme.

A ce moment, elle sent le second drass approcher de l'autre côté. Il ne va pas tarder à se montrer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bien, le deuxième arrive. Si je le force à m'attaquer, peut être que je peux les faire s'affronter.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Merci ! Toi gentil mais amis toi attaquer moi. Vouloir me tuer.>

Elle profite du temps qu'il lui reste pour asseoir le peu de contrôle qu'elle a sur le guerrier. Elle sais que quand le deuxième arrivera, elle devra relâcher son étreinte pour provoquer un peu de haine envers elle chez le deuxième combattant et il ne faut pas qu'elle le perde pendant ce bref instant.
Aussi continu t'elle d'utiliser sa voix en même temps.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] <Toi aider moi ?>

Mais avant qu'il n'ait pu répondre, l'autre guerrier sort d'entre les arbres. Celui-là est assez différent des autres. Il porte un vêtement à haut col, et pour un drass il est presque svelte. Il porte également une lame bien plus longue et légère que celles de ses compagnons.

<Kordak ? Pourquoi... pas tué ? ...vite... Rahn'Avarshen.>

<NON ! ...pas tuer... tu... ailleurs... maintenant.> fait le guerrier influencé par Amber en se plaçant devant elle.

L'autre se fait menaçant. Amber sent sa colère, mais aussi sa surprise.

<Tu... tuer humaine !> dit-il en pointant son épée vers la jeune femme.

<Non !> répond l'autre en levant son arme, lui aussi.

Amber garde son air terrorisé, cachée derrière le Drass.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu vois. Moi avoir dis eux méchants ! Sauve moi !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Yes, ça l'air de marcher ! Par contre j'ai le borgne, fait chier. Je n'ai pas misé sur le bon cheval.

Amber ne bouge pas et espère que le combat va éclater, elle influence les deux guerriers, attisant tantôt la colère de l'un, tantôt le besoin de la protéger du second.

Le second drass semble moins réceptif que le premier, mais il était déjà en colère, aussi elle parvient tout de même à accentuer ce sentiment. Il va pour contourner le borgne et pour abattre son épée sur amber, comme on exécuterait un moucheron, mais l'autre bloque le coup de sa lance.

<Tu... ça !> fait le drass en contre-attaquant aussitôt.

L'autre esquive avec une agilité insoupçonnée en faisant un bond en arrière.

<Alors tu... mourir... traître !>

Sitôt après, le combat s'engage pour de bon, et la lance et l'épée commencent à s'entrechoquer. Très vite, le "champion" de Amber reçoit une, puis deux blessures légères. L'autre est meilleur, c'est évident.

Amber s'écarte doucement afin de ne pas être touchée lors du combat. Elle n'ose s'enfuir tout de suite de peur que le combat ne s'arrête aussitôt.
Elle continu de suivre la scène à une dizaine de metre, prête à prendre ses jambes à son tour à la première blessure importante. Surtout que le second drass a l'air bien moins lourdot que ses congènéres.


Le drass à l'épée est moins imposant, mais il est diablement rapide pour sa masse, et bientôt il fait voler la lance de son adversaire en profitant de son angle mort. Quasiment dans le même mouvement, sa lame vient transpercer l'abdomen du borgne. Amber la voit ressortir dans son dos avec une gerbe écarlate.

<Fuis !> Crie le drass blessé à la jeune femme tout en attrapant l'épée de son adversaire pour qu'il ne puisse pas la dégager.

Amber ne peut s'empêcher d'avoir des remords pour ce qu'elle vient de faire, mais elle les ravales et fuit à toutes jambes, sachant qu'elle est la prochaine. Direction le défilé, enfin !

Se faisant elle fait clignoter sa source, plus ou moins bien, pour annoncer un mort.


Dernière édition par Eric le Mer 9 Mai - 23:23, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Mar 8 Mai - 18:00

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Alors, vous allez fuir ? Déjà ? Je vous prenais pour des guerriers, moi, pas pour des restes de flacons de clones de second rang ! 

Allez, je vais être sympa avec vous : Si vous réalisez MAINTENANT Que votre seigneur est dans l'erreur et que vous venez plier le genou devant moi, je vous laisse vivre. >


Les insultes d'Oban ne tardent pas à faire effet. Les deux drass se tournent dans la direction d'où vient sa voix, irradiants de rage. On dirait qu'il a fait mouche !

<Qui es-tu pour nous mépriser ?!? Pour mépriser notre dieu vivant ?>

<Tu n'es qu'un lâche, qui se bat en se cachant ! Nous sommes les vrais guerriers ici !!! Viens nous affronter si tu l'oses !>


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Ah parce qu'en plus vous avez la flemme de marcher ? Ça va être rapide comme combat ! Ecoutez, je vous ai sincèrement laissé une chance de vivre, mais si vous tenez à venir mourir, je vous attends. >

Les deux drass se regardent brièvement, puis semblent tomber d'accord. Sitôt après, ils commencent à se diriger dans la direction d'Oban, en s'écartant l'un de l'autre. Ils avancent vite, mais sans se ruer à l'attaque, en conservant une certaine prudence.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Au fait, je voudrais pas que vous vous fassiez tuer par un inconnu ! > Ajoute Oban pendant qu'il se déplace au-dessus du bloc de granite fissuré à l'avance. Je suis Oban cross-uzun bizac. Le fils du long couteau. J'ai bientôt quatorze cycles, et je vais quand même vous tuer. Vous voulez me dire vos noms, ou vous n'avez d'importance pour personne ? >

<Tu ne mérites pas nos noms, pauvre singe ! Et nous nous moquons du tien : Les noms des faibles et des morts n'a aucune importance !>

Sachant maintenant où est Oban, ils se dirigent vers lui par les deux flancs, avec peut-être un peu moins de prudence et plus de hargne qu'avant.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < On est d'accord là-dessus. Pas de regrets, alors ? >

Prêt à sauter en arrière pour s'élever, Oban attend que les drass soient de chaque côté, mais pas necore à portée d'arme, puis il saute et se retrouve sur le "rocher parfait". 


D'un seul coup, il se met à faire vibrer ses pieds, et donne un coup, puis un second, dans le sol. L'onde de choc déstabilise légèrement les deux monstres de muscles gris, mais surtout, elle fait s'écrouler dix mètres carrés de rochers sous leurs pieds dans un vacarme assourdissant..

L'éboulement emporte les deux colosses, qui étaient presque sur Oban, les envoyant rouler en arrière avec les énormes masses de roc.

Sans attendre, Oban se jette sur celui qui a encore tous ses yeux, tant qu'il est emporté par l'éboulement. Il saute, arme son poing, qu'il fait vibrer à travers son gant de vibranium. Il crie un kiaï, sur les conseils de Ji. Et il frappe en lâchant une onde de choc aussi forte qu'il peut les faire, en visant la gorge.

Son poing frappe avec une force terrible juste sous le menton du drass, avant qu'il n'ait pu se relever. La puissance du coup traverse les chairs, brisant les cartilages, tandis que l'onde de choc se propage en faisant éclater les vaisseaux. Cette même onde de choc projette également aussitôt Oban en arrière, et il va rouler sur le tas de pierres.

Il est toutefois le premier sur ses pieds. Le guerrier tente d'en faire autant, mais il peine à se relever. Il tente d'articuler quelque chose, toutefois c'est un flot de sang qui s'échappe de sa bouche. Il darde ses yeux injectés de rouge sur Oban, à la fois haineux et incrédule.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < J'ai une de ces pêches ! Maintenant, sans les mains ! >

Oban se concentre alors et teste sa précision, en créant un nouveau choc sonique près de l'oreille droite du drass. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ha !

Celui-ci grogne en protégeant son oreille par réflexe, ce qui l'empêche de se tenir pour se relever. Par contre, Oban voit du coin de l'oeil le second, celui aux deux yeux crevés, qui s'est remis debout et qui ramasse son arme à une quinzaine de mètres de là.

C'est le moment de se replier. Oban prend son tube en mains, et lance le signal qui dit "je me replie", et enfin deux coups pour qu'elles sachent qu'il a deux poursuivants. Et il prend de la hauteur de quelques bonds bien sentis. Il garde juste son sonar actif pour savoir si l'un d'eux va tenter de lui jeter quelque chose. Tant qu'il monte, ils ne peuvent que le suivre ou partir, et ils comptent sur leur endurance.


Le drass encore valide, malgré ses deux yeux en moins, se lance aussitôt après lui, sans se préoccuper de son compagnon, qui n'a toujours pas réussi à se mettre debout... Oban fait apparaître une boule de métal du diamètre du tube. Avec son gant de vibranium, c'est bien plus rapide que d'habitude... il l'enfile dans le "canon" du bâton, et l'arme sur son épaule. Il vise les yeux, un peu à gauche. Et Boom. Il tape le bâton pour créer l'onde de choc qui propulse la bille droit vers le Drass empressé de le rejoindre, et profite du recul pour gagner quelques mètres de hauteur d'un bond anticipé. 

Le drass s'arrête net en poussant un cri de rage et de douleur. La bille vient de le frapper en plein dans l'oeil ! A peu près au même moment, Oban sent varier la Source de amber : Elle en a eu un !


Dernière édition par Eric le Mer 9 Mai - 21:47, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Jeu 10 Mai - 12:08

Amber s'engage dans la gorge au fond de laquelle coule un ruisseau assez petit pour être franchi d'un bond. Sachant le fond de l'eau et les pierres humides assez traîtres, elle garde le pied sur la rive tandis qu'elle descend en suivant le courant. Elle a entendu une rapide succession de bruits de chair tranchée derrière elle, et sait que le drass à l'épée va âtre sur ses talons dans un instant.

Amber est inquiète de ne pas avoir entendu Oban lui parler avec son pouvoir comme il était censé le faire.
Elle ne sent pas non plus les deux autres Drass venus en éclaireurs, trop loin pour ses sens.
Elle sait qu'elle ne pourra pas déclencher tout les pièces du défilé et notamment les éboulements prévu pour Oban.

Heureusement, du côté de Druac et Rahne, tout se passe comme prévu et elle sait qu'elle n'est pas seule. Elle passe donc le premier emplacement d'éboulement prévu. En entendant si les roches tombent ou non, elle aura sa réponse sur la présence d'Oban en couverture ou pas. Le Drass dernière elle à l'air différent et rapide, elle essaye donc de mettre le maximum de distance entre lui et elle afin de pouvoir rejoindre Druac, qui attend caché au milieu du défilé au cas où le plan ne se passait pas comme prévu.


Mais Oban était trop loin, probablement encore occupé avec les deux autres guerriers. Amber se retrouve donc avec le drass à l'épée à sa poursuite, et il est assez rapide pour gagner sur elle assez vite. Elle commence à douter de pouvoir atteindre Druac assez vite. Ça va être serré !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et merde. Il faut que j'atteigne Druac. Espérons que les pièges le retarderont assez !

Au moment où Amber pense à cela, elle passe les deux rochers superposés qui l'avait fait penser à un bonhomme de neige lors de la reconnaissance. C'est le signal qu'elle arrive sur la trappe recouverte de branchage et de terre, dissimulant des pieux empoisonnés. Elle la franchit sans problème, trop légère pour faire s'effondrer la structure de bois.

Quelques dizaines de mètres derrière elle, le drass devrait la faire s'effondrer avec son poids... mais il bondit par-dessus, ayant à l'évidence repéré la fosse. Bon sang, se dit, Amber, en plus il est futé et perceptif. Au rythme où il la rattrape, c'est fichu : Druac est trop loin, et il sera sur elle bien avant ça !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et merde. Il est bon celui là !

elle donne tout ce qu'elle à, mais au bout de quelque mètres de plus elle entend sa respiration juste derrière elle. Encore 5 mètre avant le piège suivant... Pas assez rapide, elle sent sa présence...
Elle se jette, pied en avant, dérape, comme un joueur de baseball voulant atteindre la base.
Son pied heurte un bout de bois et des planches tombes du flan de la falaise, laissant découvrir l'entrée d'une petite grotte.

Un rugissement s'échappe du trou. Amber attend la suite, encore au sol car dans le même temps, un tronc d'arbre vient d'être débloqué, il amorce un mouvement de balancier au bout d'une corde, balayant le canyon.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Dernière chance de le ralentir, Druac est trop loin. Il ne faut pas utiliser nos attaques aérienne déjà maintenant. C'est trop tôt !

Le tronc arrive en sifflant droit sur le drass, qui s'écarte d'un bond, assez tôt pour ne pas être empalé, mais trop tard pour ne pas être touché. la pointe de silex fichée dans le bois lui laisse une profonde estafilade sur la poitrine. Il n'aura écopé que d'une blessure légère, mais au moins cela aura laissé l'opportunité à Amber de reprendre un peu d'avance. Druac n'est plus très loin, maintenant...

Amber donne tout ce qu'elle a, elle aperçoit le gros rocher qui sert de cachette à Druac ! Il faut qu'elle le passe afin qu'il puisse prendre son poursuivant en pleine course.


Dernière édition par Eric le Jeu 10 Mai - 19:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7567
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Jeu 10 Mai - 12:46

De son promontoire, Oban a un sourire pour Amber. Il se dégage pour préparer son essor, mais soudain il change d'avis.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Alors, tu vas te battre jusqu'à perdre ton dernier œil ? Tu y crois vraiment ? Réfléchis, guerrier ! Vous n'êtes pas là pour la gloire,  vous n'êtes qu'un test. 

Ton seigneur est un traître à ta race. Sais-tu ce que nous faisons ici, pour vous ? En as-tu la moindre idée ? 

Allez, je te laisse reprendre ton souffle, guerrier : profites-en ! Utilise tes méninges. Je peux vous plier à moi tout seul. Moi aussi je suis un seigneur de la mort. Mais je travaille à la renaissance de ton espèce entière, et Drag'dare ne veut que puissance et destruction. Et l'enfant joint la menace à la démonstration. Je suis l'élève d'Axxan le Hurleur, que crois-tu que tu vas me faire ?

Imagine ! Tu pourrais avoir une femelle à toi. Des enfants naturels. Finis, les clones. Finie la malédiction. 

Tu es dans le mauvais camp ! >

Le drass s'est abrité derrière les arbres, le temps de récupérer après avoir perdu un troisième oeil. C'est donc en dehors de la vue de Oban qu'il répond, en proie à la rage.

<Blasphème ! Abomination ! Les choses dont tu parles sont contre-nature ! ...Et puissance et destruction sont tout ce que doit souhaiter un vrai drass !!!>

Sur ces derniers mots, il s'élance d'entre les arbres pour charger droit vers le garçon avec un cri de guerre en langue ancienne, sa lame levée devant son visage. Dommage pour lui :Oban a maintenant un accès facile à son dernier œil. Pas besoin de réarmer une bille. Une onde de choc fera l'affaire. Il la crée immédiatement.

L'onde frappe le drass quand il est encore à une quinzaine de mètres... ce qui le ralentit à peine ! De plus, comme il tenait sa lame à plat devant son visage, cela préserve son oeil restant. Le mastodonte avale la distance restante en quelques pas et bondit, un pied en avant. Oban jure intérieurement, et se prépare à frapper le pied du drass du sien pour se repousser en arrière. En attendant, il émet une vibration qui rend le sol glissant. Même s'il doit se prendre un coup, le Drass aura une sale surprise à l’atterrissage.

Mais la masse du guerrier est telle que Oban, si il pervient bien à éviter l'assaut, se retrouve tout de même jeté à terre. Heureusement pour lui, la réception du drass n'est pas meilleure et lui aussi va rouler au sol, juste à côté du garçon.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je dois rejoindre Amber.

Oban continue. Pendant qu'il se recule, ses mains émettent l'onde glissante : lui saura gérer, le drass moins. 


Et il est temps de fuir. En glissant, il peut à la fois se reculer très vite, éviter une prise potentielle, et déstabiliser l'adversaire. Il réalise aussitôt qu'il a fait le bon choix : Le drass a roulé de côté en abattant sa hache, qui ne manque Oban que de peu. Celui-ci parvient à mettre plusieurs mètres de distance entre lui et le drass, et est sur ses pieds avant lui.


L'adolescent ne cherche pas plus loin. C'est le moment de fuir. Il longe la falaise, dont il a largement connaissance. Il sait que cinquante mètres seulement le séparent d'une crevasse dans laquelle ils ont jeté un arbre pour la masquer et il peut dégager le "pont" derrière lui. Une fois là-bas, rejoindre Amber sera facile, avec son aile. Il signale encore le repli.

Après avoir décollé, il se fie à la Source de Amber pour s'orienter. Apparemment, elle s'est engagée dans l'étroit défilé constellé de pièges au bout duquel attend Druac. Gagant peu à peu du terrain sur elle, il finit par l'apercevoir : Environ trois cents mètres devant lui, elle coure à toutes jambes, un drass armé d'une épée sur les talons. Heureusement pour elle, elle est presque arrivée jusqu'au vieux guerrier qui attend en embuscade.

Oban s'oriente pour arriver au dessus du Drass, le plus haut possible. Son esprit se met à calibrer sa vitesse avec celle du drass. Oban voit et connait la route. Il va devoir esquiver un tronc, et y parvient de justesse. Oban peut faire apparaître deux grosses pierres de sa réserve, juste pour la défense aérienne. Il s'arrête de faire  vibrer son gant juste avant qu'elle vienne dans sa main : Il est presque à la verticale du drass, quand Druac surgit de sa cachette pour se placer sur sa route, obligeant l'autre à s'arrêter net. 


Oban décrit un cercle, et observe les alentours. Il veut voir l'ancien se défouler. Il sait qu'il est sage et préçis, et surtout, qu'il a envie de gloire. Ce serait dommage de gâcher une pierre, même parfaite, pour le priver de ce moment. Et priver Oban du spectacle.


Mais d'abord, un œil sur tous les autres. Le cyclope en premier. Puis, vu l'altitude, plus loin au fond. Il reste des hommes. Et vu la mentalité du gaillard, il les aura envoyés faire le grand tour, façon militaire. Façon Alekseï ou Nétifer : tout droit sorti d'un manuel. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Que vas tu faire, mon gros ?


Dernière édition par Xavier le Ven 11 Mai - 0:49, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Jeu 10 Mai - 23:20

Amber dépasse la cachette de Druac. Elle s'attend à ce que ce dernier fauche son poursuivant par surprise, et est donc plutôt étonnée de le voir sortir au grand jour avant qu'il n'arrive à sa hauteur.

L'autre s'arrête net.


<Tu... Tu es... Druac ?!? Le... champion... Xardass ?!?>

Il a l'air de ne pas en revenir.

Il fait oui de la tête en brandissant sa hache improvisée, faite à partir d'un bout de métal du vaisseau qu'il a longuement aiguisé.

<Je... fier... combattre.>

<Je... célèbre... ta tête !> ajoute le guerrier en se mettant en garde.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Roh non Druac, on aura bien le temps de combattre, économise toi, c'est pas vrai !!

Amber reste en recule, elle ne peut rien faire dans le combat qui s'annonce. Les deux adversaires son bien supérieur. Elle se tiens prête toutefois à influer sur la situation si besoin avec un peu de peur au bon moment.

Dès que le combat s'engage, plusieurs choses deviennent rapidement évidentes : Druac est certes plus puissant, mais l'autre est plus rapide, et sa technique vaut presque celle du vieux drass. De plus, il a une arme de bien meilleure qualité.

Assez vite, Druac reçoit plusieurs estafilades. Toutefois, Amber ne sent nulle peur en lui, juste de la détermination et la joie du combat...



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et merde !

Ne sachant que faire elle laisse encore le combat se dérouler.

Le drass à l'épée gagne en assurance, et enchaîne les attaques de plus en plus vite sur un Druac qui commence à reculer. Finalement, le vieux guerrier laisse une ouverture que même Amber peut voir en baissant trop son arme. L'autre saisit immédiatement l'occasion et fait décrire à sa lame une courbe mortelle vers le cou de Druac... qui penche la tête au dernier moment, laissant l'épée se coincer dans sa mâchoire mécanique.

Pris par surprise, l'autre ne réagit pas assez vite pour éviter la contre-attaque, et la lame de fortune de Druac rentre profondément dans son abdomen.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] YEAHHHHH !
Vas y Druac, sors lui les tripes !!

Amber soulagée de voir Druac prendre le dessus alors qu'elle l'imaginait en mauvaise posture ne peut s'empêcher de hurler en levant les bras. Tel une cheerleader au bord du terrain, elle encourage son ami à plein poumons.
La vie du sang fait quand à elle ressortir la sauvagerie dont elle faisait montre parfois durant les parties de chasse avec Yoshi.
La combinaison des deux donne un rendu étrange, avec des encouragements plutôt sanguinaires.


D'un coup du plat de la main sur sa lame, Druac lui fait faire un quart de tour dans le ventre de l'autre. Le sang jaillit en quantité de sa blessure comme de sa bouche.

...

Druac extraie son arme, et son adversaire tombe à genoux. Le vieux guerrier lève alors sa lame et l'abat de toutes ses forces, lui fracassant le crâne.

L'Australienne soulagée de voir Druac s'imposer lui saute au cou. Ses deux poursuivants sont mort.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Merci Druac. J'espère que du côté d'Oban tout va bien. Va te cacher au prochain point, on continu avec la deuxième vague.

Elle fait fluctuer sa source pour annoncer un deuxième mort et attend des nouvelles de ses amis.

Pendant ce temps, Druac lui demande par signes si elle va bien...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Très bien. Prête à passer à la suite. Et toi, tes blessures ne sont pas trop graves, tu vas encore pouvoir te battre ?

Il acquiesce de la tête en ramassant l'épée de son adversaire vaincu. De fait, il n'a reçu que des coupures superficielles, qui ne devraient plus saigner très longtemps.

Toujours par signes, il demande à Amber de lui indiquer où est mort le drass précédent.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Un peu avant l'entrée du défilé, je t'accompagne, ça nous rapprochera d'Oban s'il a besoin d'aide.

Et ils se mettent en route. Remontant les pièges qui peuvent l'être sur le chemin afin de pouvoir recommencer le plan avec les suivants.


Dernière édition par Eric le Ven 25 Mai - 5:22, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Ven 11 Mai - 1:49

Alors que Oban continue de tourner au-dessus des deux drass qui viennent de se mettre en position de combat, Rahne vient voler à côté de lui.

J'aurais dû m'en douter. Druac va vouloir un vrai combat !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bien entendu ! Et tu te vois le priver de ça ? Et puis je suis là pour le couvrir. J'en profitais pour observer ceux que je peux sentir d'ici. Regarde, ils sont là-bas. Et si tu veux parler à Druac, je peux peut-être relayer le son jusqu'à lui mais il faudra qu'on descende, d'abord. 

A moins que... A moins que tu ne parles dans ma main comme dans un microphone, ajoute-t-il en montrant sa mitaine. Il n'y aura que les gens du bas qui entendront.

Ce n'est pas un peu risqué de faire ça en volant ? Et puis il sait ce qu'il a à faire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu vois, qu'on est d'accord. Il y en a un  là-bas qui n'a plus qu'un oeil, et il est super énervé. Un qui n'a plus de gorge et je pense qu'il a une concussion. Et un mort annoncé par Amber. Ca se passe plutôt bien, mais on devrait aller les finir.

Oui, tâchons de les retrouver.

Ils leur faut un moment pour retrouver la trace des deux drass mutilés, et pour cause : Ils ont entrepris de se traîner vers l'arrière, dans la direction où Oban sent la source de leur maître.

Bong sang ! On peut peutêtre les rattraper avant qu'ils n'arrivent jusqu'à lui, mais là ça devient risqué. Il pourrait commencer à sentir notre présence.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alors donne-moi des dards empoisonnés. Je vais le faire. Tu restes en retrait. Tu as l'air d'être l'objectif, ils ne savaient pas que d'autres humains seraient là.

Des dards empoisonnés... Je ne peut pas faire ça tout en volant. Le genre de glandes qu'il me faut créer est assez complexe, et mes ailes me prennent déjà beaucoup de pouvoir.

Il va falloir se poser.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non, laisse tomber. Ca me prendra trop de temps de remonter. Je vais faire sans.

Oban laisse soin à Rahne de veiller sur son propre protecteur, et repart finir ce qu'il a commencé.

Quand il arrive à la verticale des deux drass blessés, qui avancent côte à côte, il est a encore deux kilomètres et demi de la Source de Draeg'Dar. Il flotte tranquillement, abaissant les ondes de sa source jusqu'aux plus bas niveaux. Il reprend les calculs de vitesse et de trajectoire, lorsqu'il arrive au-dessus du cyclope. 

Mais cette fois, il lâche la pierre. Puis il se met à piquer pour leur couper le chemin. Le gros caillou vient frapper le drass derrière le crâne, avec assez de force pour qu'il chute. L'autre s'arrête aussitôt, tandis que Oban arrive à terre devant eux, à une distance d'à peine trois mètres. Il ne compte pas les laisser charger ni prendre l'initiative. Il doit utiliser leur rage contre eux, les pousser à se frapper l'un l'autre. 

Il se dirige droit vers celui qui vient de se prendre la pierre et jette une bille de métal au sol, la faisant ricocher pour passer sous la garde du géant, vers l'entrejambe. Puis il reprend sa garde haute, prêt à sauter sur le côté ou à accuser un coup.

Le second drass se jette aussitôt sur lui, balançant son tranchoir vers le garçon. Son cri de guerre serait plus impressionnant s'il ne se limitait pas à un gargouillis parvenant tout juste à sortir de sa gorge écrasée. Oban profite de sa taille : pour le toucher, l'énorme guerrier doit se pencher et lancer son bras vers le bas. L'enfant se recule donc entre ses jambes, et vient derrière lui à quatre pattes, avant d'essayer de grimper sur son dos... 

Il manque de très peut de se faire attraper, mais heureusement pour lui, le drass est très affaibli : il parvient à rouler entre les jambes du colosse et à sauter sur son dos. Il n'attend pas : agrippé aux excroissances du géant gris, Il crée mentalement deux ondes de choc de chaque côté de son crâne, et se laisse tomber au sol, utilisant sa cible comme couverture.

Un peu étourdi, le drass se retourne vers lui, tandis que le "cyclope" tente encore de se remettre sur ses jambes. Oban ne leur donne aucun répit. Les yeux fermés, il se concentre sur ce sens surnaturel qu'il sait être le seul à maîtriser, avec Axxan : Il se concentre sur le coup qu'il vient de porter. En effet, ce dernier n'était qu'une "onde balladeuse", comme l'ancien Drass l'appelle. Les hommes appellent cela un Soliton. Oban a bien entendu étudié le phénomène : Le soliton est une onde vibratoire, qui se répercute dans un ensemble solide, rebondissant sur les os de la cible. Dans la tête du drass, donc dans son cerveau, une onde se déplace, rebondissant sans cesse. 

Oban a fait cela pour pouvoir frapper une seconde fois. L'exercice est difficile, car il faut pouvoir prévoir les ricochets de l'onde première, et frapper ensuite cette onde au point exact où elle se trouvera, quelques secondes plus tard, pour provoquer l'onde de choc désirée. 

Mais il sait aussi que s'il y parvient, l'explosion ainsi créée se limitera à la zone de sa tête, ce qui est beaucoup plus simple à viser, et lui laisse une place pour la chance. Sans compter l'effet théâtral pour le cyclope, qui, voyant la tête de son camarade exploser, hésitera peut-être avant d'attaquer de nouveau.

Oban sait qu'il n'a qu'un instant pour agir, car ses solitons ne durent encore qu'une petite poignées de secondes, surtout dans un corps fait de matières aux densités variées. Il frappe donc aussitôt, prenant le drass de vitesse. A l'intérieur du crâne du colosse, les ondes s'entrechoquent, et le sang jaillit par ses ouïes.

Terrassé, il s'effondre.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Maintenant, je vais prendre ton dernier oeil. Puis je te laisserai vivre pour que tu racontes ton histoire. Prêt ?>

Avec un beuglement de rage, le drass se jette sur lui. Oban laisse le corps inerte de son camarade entre lui et l'attaquant. Il devra le piétiner ou sauter au dessus pour atteindre l'enfant, qui commence par esquiver à gauche, là où l'adversaire ne voit plus. Il jette une pierre sur la droite de la hache du drass, visant l'oeil, bien entendu.

Le caillou rebondit sur la hache et frappe au bon endroit. Ce n'est pas assez pour lui crever l'oeil, mais le drass se retrouve temporairement aveuglé, et trébuche sur son camarade. Oban ne perd pas une seconde : il saute sur le cou du drass à pieds joints, et vise la partie que Druac lui a montrée, juste sous la nuque, là où le cou est le plus sensible.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Désolé, j'ai menti. J'aurais préféré garder ma parole, crois-moi.

Le colosse est maintenant assez étourdi pour que Oban puisse porter le coup de grâce sans risque. Une série de frappes à la tête accompagnées d'autant d'ondes internes en vient à bout comme du premier et il tombe à son tour, mort lui aussi.

Hé bien, intervient Ji pour la première fois depuis le début des combats, c'était expéditif !

Finalement, tu as eu beau râler, toutes ces épreuves que t'a imposées le Hurleur ont porté leurs fruits.

Oban ne peut s'empêcher de repenser à sa frustration quand il s'est trouvé confronté à toutes les tâches qu'il a dû accomplir sous la montagne avant de finalement se retrouver face au corps statufié de Axxan, le tout dernier jour. Celle au cours de laquelle il a dû apprendre à créer des ondes persistantes aura été particulièrement difficile...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Râler, c'est mon exutoire. Je sais pas si j'arrêterai un jour. Allez, on se replie. J'espère que Druac n'a rien. 

Oban reprend son bâton et son aile, et il se met à voler, assez bas, vers la dernière position d'Amber. Il signale deux morts avec sa source, mais n'en retire aucun plaisir.


Dernière édition par Eric le Ven 25 Mai - 5:30, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Ven 25 Mai - 16:46

Alors que la pluie commence à se calmer, Oban retrouve Amber et Druac à l'endroit où l'australienne a forcé deux drass à s'affronter. Druac est en train de soupeser la grande hache du perdant quand ils sont rejoints par Rahne qui vient se poser près d'eux avant de faire disparaître ses ailes.

Bien joué, vous tous. On a éliminé plus de la moitié de son infanterie sans perte de notre côté et en sauvegardant une partie de nos atouts... même si le plus dur reste à venir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ouais. Un drass, c'était dur. Deux, passe encore. Mais un drass avec une source...  Disons juste que je suis content de vous avoir avec moi. J'ai peur qu'on ait pas assez de puissance pour percer sa carapace.

Alors on essaie de suivre le plan, okay ? Je me cache, je crée des bruits et des voix autour d'eux, et on observe leurs réactions. Je vais essayer de les guider droit dans les pièges. Mais pas d'imprudence. S'il émet des rayons avec ses yeux, il ne peut quasiment pas rater sa cible.

Et soyez prêtes à ce qu'il dévaste tout un pan de la forêt quand il sera excédé.

vous avez une idée de ce que peuvent faire ces sorcières ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non, je leur ai longtemps servi de cobaye mais elle ne l'ont pas dévoilé leur secret.

Amber se tourne vers Rahne.

Vu la façon dont ils sont arrivés, je suppose qu'elle maîtrise l'art du Voyage. Pour le reste, c'est difficile à dire. En fonction de l'ordre auquel elle appartient, elle pourrait être une spécialiste en malédictions, en magie des rêves, en nécromancie, en sorcellerie élémentaire ou même dans les arts de l'esprit.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ...

Oban cherche de nouveau la source du Drass. Il n'a pas spécialement bougé depuis tout à l'heure, si ce n'est à pieds. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Une nécromancienne saurait que ses gars sont morts. Elle les aurait déjà relevés, probablement. j'ai du mal à imaginer gros-lard emmener une rêveuse. J'ai causé à ses hommes et ils sont vraiment pas futés. 

Non, vu sa tactique si je devais me mettre à sa place, je pense que ton dernier choix est le bon. J'imagine qu'on a aucun moyen de s'en protéger ? On évite de la laisser nous voir, on évite de saigner, c'est ça ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'espère que c'est une maîtrise élémentaire.. pas envie qu'elle contrôle mon esprit.

De toute façon, pour l'instant, c'est difficile à dire.

Alors qu'ils discutent, Oban réalise soudain que la source de Draeg'Dar s'est mise à bouger. Il ne se déplace qu'à vitesse de marche, et est encore à six kilomètres d'eux, mais il vient approximativement dans leur direction.

Amber qui n'a rien senti, continue de parler.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Si j'ai bien suivi tes indications, il reste Draeg'Dar, sa sorcière et deux guerrier ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il nous a trouvés. Je ne sais pas comment, mais il nous a trouvés. On doit se séparer pour savoir qui il piste. Maintenant. On peut sentir l'inquiétude et l'empressement chez Oban.

Oui, bonne idée. Deux qui partent vers l'ouest et deux vers l'est. Quand on saura quel groupe il suit, ces deux-là n'auront qu'à se séparer à leur tour.

Ça vous va ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] En toute logique, il piste soit toi, soit moi, Rahne. Toi il te connaît, et moi je me suis peut-être un peu trop rapproché. Je propose qu'on reste à deux pour commencer, et qu'on les attire dans les pièges comme prévu. Tu te sens de refaire l’appât, Amber ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Fin prête.
On fait le tour pars l'est, vous l'ouest et on se retrouve après le défilé, au nid d'insectes géants ? Comme ça on sait qui ils suivent et ça nous remet sur l'itinéraire piégé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] D'accord. On va vers le nid géant, on le contourne et je me positionnerai derrière avec Rahne. Il ira probablement tout droit. Il marche tranquille, et il est à six kilomètres environ. A tout à l'heure.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Ok. On fait le tour et on se retrouve la bas. Je referais l'appât de la bas. Sauf s'ils nous suivent avant...


Dernière édition par Eric le Sam 26 Mai - 11:08, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Dim 27 Mai - 12:36

Amber et Druac partent donc vers l'est. Le vieux guerrier qui coure aux côtés de la jeune femme a une présence rassurante. Elle peut sentir son désir de la protéger, au mépris de tout danger pour lui-même. Dire qu'il y a encore à peine deux mois, elle ne nourrissait que peur et aversion envers les drass...
Heureusement, le temps ne compte pas ici, et elle a eu le temps de revenir sur ses préjugés. Elle ne se voit plus quitter celui qui est devenu son ami maintenant.

Au bout d'un moment, elle s’arrête, faisant signe à Druac de faire de même. D'après ses estimation, ils sont quelque part, à l'est du précipice qu'ils ont contourné, à moins d'un kilomètre du nid.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] D'ici, je devrais sentir la source de Draeg'dar en approche et celle d'Oban et Rahne quand ils seront en place derrière le nid. On devrait pouvoir déterminer qui ils suivent.

Druac acquiesce. Amber sait qu'elle ne peut pas sentir la source du Kahn'Arkaran d'aussi loin que Oban, mais elle compte aussi sur ce dernier pour lui faire signe si le seigneur drass prend une direction particulière.

Et l'attente commence...

Au bout d'un moment, Amber, qui n'en peut plus d'attendre, brise le silence.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Druac, je peux te poser une question ? Il parait que les drass vivent vieux, et tu as l'air d'être un guerrier connu et respecté, tu as quel age ?

...

Il répond en écrivant au sol, comme d'ordinaire. Si Amber lit bien... il a deux cent cinquante trois cycles !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Wahou ! Tu as du en voir des choses.
Et tu as du en faire des guerres pour être affecté à la garde personnelle de la princesse.
Mais dis moi, tu dois suivre Rahne partout ? Si elle décide de suivre Oban et de partir à l'aventure, tu viendras aussi ?

...

Le vieux guerrier hésite. Il finit pas écrire quelque chose, et Amber comprend que ce ne sera pas son choix, mais celui de son maître, Xardass... si il survit au combat à venir. La jeune femme perçoit des sentiments mitigés chez Druac : Pendant une seconde, on aurait même cru qu'il espérait... Non, elle a dû se faire des idées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]...

Amber ne sais pas quoi ajouter et un silence gêné s'installe.

Alors que ce moment s'éternise, la jeune femme finit par capter une source, toute proche : Draeg'Dar, qui doit être encore à environ mille cinq cent mètres d'elle et de Druac.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On bouge mon gros, il arrive sur nous.
Soit je n'ai pas été assez discrète avec ma source, soit c'est ton sang qu'ils repèrent.
Je ne vois que ça qui nous différencie d'Oban et Rahne.
On a un bon kilomètre d'avance, faut pas traîner.

Et Rahne se met en marche direction le nid.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Arrivé Au nid, je propose que tu aille te mettre sur le parcours comme tout à l'heure. Je ferais l'appât et en se séparant on verra si c'est toi ou moi qu'ils suivent, Oban pourra te prévenir de leur évolution. ça te va ?

... Druac approuve du chef.

Ils s'élancent tous les deux dans la direction choisie, au moment où un chant d'oiseau lancé par Oban confirme l'approche des drass. Sitôt qu'ils se mettent en mouvement, la jeune femme sent la source du drass accélérer elle aussi.

Rapidement, elle et Druac se séparent... et cette fois-ci, plus de doute, c'est elle la cible, et le pire c'est qu'il gagne rapidement du terrain.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et merde, il va falloir que je progresse en masquage de source. Ça craint !

Elle court aussi vite qu'elle le peut, jaugeant si elle pourra atteindre le nid avant d'être rattrapé... mais non, impossible. elle n'y parviendra pas !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et merde !

Elle s'arrête un instant, met deux doigts dans sa bouche et siffle aussi fort qu'elle le peut avant de repartir de plus belle.
Elle sait que Creed est dans le coin. Elle aurait préféré le garder pour une attaque plus tard, mais elle ne peut se permettre d'affronter quatre Drass dont une source.
Le gros tigre à dent de sabre peut la porter. Elle a déjà chassé avec, même si elle n'en tire pas le plaisir qu'elle avait avec Yoshi, et il est bien plus rapide qu'elle.


Ils ne sont plus très loin derrière elle quand le fauve préhistorique, qu'elle appelle "tigre à dents de sabre" même si ce n'en est pas vraiment un, jaillit des fourrés. D'un bond elle se juche sur son échine,se cramponne à une excroissance sur son dos et hurle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Fonce Creed, fonce !!!

Le fauve accélère brusquement, et la distance d'avec ses poursuivants augmente à nouveau. Elle regagne enfin un peu d'avance... d'autant plus qu'un coup d'oeil par dessus l'épaule lui montre que la forêt derrière elle commence à s'enflammer, signe que Oban a déclenché un des pièges à feu pour ralentir les drass.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Parfait !

L' australienne en profite pour souffler et dirige Creed vers le nid. Si tout va bien, elle fera une pause derrière, à distance responsable, afin d'attirer ses poursuivants droit sur les insectes.

Mais elle sent à cette instant que la Source du drass vient d'accélérer à nouveau... beaucoup plus que la dernière fois ! Heureusement, le nid est maintenant tout proche.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, rapide !
S'il commence à s'énerver et lâche son escorte c'est notre chance de l'isoler. Druac et Rahne devrais s'en sortir avec le reste... Enfin j'espère.


Amber ne freine donc pas sa course. Elle passe le nid en trombe ce qui reveillera les insectes qui sortiront pour... Draeg'Dar ou sa suite, peu importe. S'il accèlere, il faut qu'il la suive et seul !


Dernière édition par Eric le Sam 2 Juin - 23:42, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Dim 27 Mai - 12:38

Oban et Rahne partent donc vers l'ouest. Le garçon ne peut s'empêcher de se faire la réflexion que a jeune fille qui coure à ses côtés n'a plus grand chose à voir avec la princesse aux airs aristocratiques qu'il a rencontré il y a deux mois à peine. Elle a changé pour devenir une vraie survivante... à moins que cela ait toujours été sa nature profonde ? Quelle que soit la réponse, Oban a appris à respecter la jeune femme et à ne plus la sous-estimer. Même durant les entraînements, elle est pleine de ressources.

Seulement maintenant, Oban a ses propres doutes quant à ses chances. Il pense pouvoir refaire ce qu'il a fait contre les soldats, mais guère mieux. Sa source est toujours au minimum, comme celle d'amber.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu sais, si tout ça ne marche pas, il ne faut pas que tu te laisse attraper. Il n'y a pas de honte à fuir pour frapper plus tard. Pour moi c'est peu probable, s'il me bat il faudra attendre que je revienne. Mais toi, tant qu'il ne t'a pas eue, tu peux toujours faire durer.

Oui, je sais... Mais ne commence pas à douter maintenant, Oban. Nous pouvons le faire, j'en suis persuadée. Je sais que la volonté et la déterminations ne suffisent pas toujours, pas sans la force qui va avec, mais cette force nous allons la trouver. Il le faut !

Et puis je n'ai pas encore utilisé mes atouts... et je suis certaine que toi non plus, n'est-ce pas ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Euh... Il fallait que je les teste sur des drass. Mais j'ai toujours l'aluminium qu'on a récupéré du vaisseau. Réduit en poudre, ça pourra peut-être l'aveugler et limiter son pouvoir. Mais je ne sais pas si les leçons d'Axxan suffiront pour Gras-lard. Je pensais que ce serait plus... Enfin tu vois, plus efficace.

Mais j'irai jusqu'au bout, ne t'en fais pas. Et puis, je ne suis pas seul. Il clos cette phrase par un clin d’œil, et sans s'en rendre compte, il passe la main sur la joue de la princesse, juste avant de se rappeler que c'en est une, et de l'enlever illico. Il regarde un peu ailleurs, gêné.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Euh, désolé. Je voulais dire que j'ai confiance en toi, quoi. Et Amber.

Voila. Voila...

Moi aussi, Oban, je... J'ai confiance en toi, dit-elle en portant la main à la joue qu'il vient de toucher en rosissant. Je n'aurais pu rêver meilleure compagnie en ce moment.

Le garçon est alors interrompu dans ses pensées par la sensation que le Kahn'Askaran a changé de direction. Il a bifurqué pour se diriger vers Amber. Il sait que l'australienne ne peut pas encore le sentir, mais il ne peut pas l'en avertir non plus : Draeg'dar est maintenant trop proche pour qu'ils puissent communiquer en utilisant leurs Sources sans révéler leur position. Heureusement, Amber devrait s'en apercevoir quand il sera encore à un kilomètre et demi d'elle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, je ne sais pas si c'est bon ou mauvais, mais il va vers Amber en fait. Ou vers Druac. Peut-être qu'il la sent lui-même. En tous cas, raison de plus pour se faire discrets. Je vais grimper à un arbre pour avoir Amber en vue et essayer de dérouter Gras-Lard. Il lui reste un gros kilomètre à faire.

Oui, vas-y. Au moins, elle jouera son rôle d'appât comme prévu.

Il ne faut pas longtemps à Oban pour monter au sommet d'un arbre. Il commence à scruter l'horizon, mais dans cette forêt, difficile de voir quelque chose. Heureusement, les drass vont devoir passer dans une trouée de la végétation avant d'atteindre Amber, forcément.

De plus, Oban et les filles ont des codes autres que ceux des sources. Entre autres, l'adolescent a appris à imiter le bruit de pas mal d'oiseaux et de reptiles, et même celui des gros insectes. Ji leur a aussi appris quelques notions de morse. En quelques modifications sonores, le voici qui piaille comme un petit oiseau craintif, signe que Draeg'Dar arrive. 

Seulement quelques instant plus tard, à un bon kilomètre de lui, il peut avoir un bref aperçu des poursuivants de Amber : Trois silhouettes massives de drass mâle et celle plus petite d'une femelle... qui viennent brusquement d'accélérer au moment où Amber a commencé à bouger.

Concentré comme il l'est, Oban ne loupe pas la soudaine accélération ni le cri de la jeune femme, et il pense que ses poursuivants non plus. 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Parfait.

Il se met à viser les pierres sur le chemin, celles qu'ils ont préalablement enduites du venin collant et inflammable que Rahne a sécrété ces derniers mois. Ses projectiles de prédilection, prélevés dans son sac, sont des silex coupants qui ont tendance à créer des étincelles quand ils percutent la roche assez fort. L'idée est qu'ils soient d'abord perturbés par le feu avant de se replier droit sur le nid d'insectes géants. 

Dès que Draeg'Dare sera passé, sa sorcière se prendra ça toute seule. Oban attend, attend, et attend encore... Il sait qu'à un kilomètre, à défaut de pouvoir prévoir la trajectoire de sa cible, toucher tiendrait au moins autant de la chance que du talent...

Il sent alors que le Kahn'askaran a de nouveau accéléré, passant au travers des flammes comme si de rien n'était. Oban voit passer Amber à dos de grand fauve dans une trouée, et la massive silhouette du drass peu de temps après. Il semblerait qu'il ait décidé de laisser en arrière les trois autres, qui devaient le ralentir, et qui sont donc toujours hors de vue.

A ce rythme, Amber va arriver au nid géant bien avant tout le monde.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Quand il arrivera au nid, je n'aurai qu'à tirer une onde vers ce dernier pour affoler les insectes. Je peux le faire d'ici. Il faut que je me débarrasse de la sorcière. Au pire Amber donnera le signal si elle flippe. Ou elle utilisera la peur. Peu importe. 

Oban reste donc focalisé sur les trois suivants, minuscules silhouettes qu'il voit apparaître dans son champ de vision un peu plus tard. Il lance... et les trois disparaissent à nouveau derrière les arbres quelques secondes plus tard. A cette distance, impossible de dire si il a touché. Aussi, Oban écoute. Il retient sa respiration, et de derrière les dernières feuilles de l'arbre, ses yeux sont posés sur le chemin. Son esprit, lui, est focalisé sur la position de Draeg'dare et d'Amber, qui se rapprochent rapidement du nid. La jeune femme y sera dans moins de vingt secondes, et le drass n'est plus qu'à une centaine de mètres derrière elle.


Dernière édition par Eric le Sam 2 Juin - 23:42, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7567
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Lun 4 Juin - 15:40

Enfin le moment arrive : Draeg'dare suit de près Amber, et il arrive en vue du nid alors que la jeune femme l'a dépassé. Oban n'a toujours pas repéré les deux guerriers et la sorcière, aussi estime-t-il qu'ils ont préféré se cacher. Il déploie son aile et son bâton, et il vise le Nid de terre ocre.

On peut entendre de loin un vrombissement qui précède un grand "boum". D'un coup, Oban est projeté vers l'arrière alors que l'onde se répercute jusqu'au nid des insectes. Oban, bien repéré désormais, tente d'utiliser la hauteur pour revenir près de la cime des arbres : Un rayon optique, et hop, il irait bêtement chuter.


De là où il atterrit, il ne peut voir l'effet produit, mais l'onde de choc a fait mouche, il en est certain. Amber et son poursuivant vont avoir dépassé le nid avant que la nuée d'insectes ne soit sortie, mais au moins cela coupera la route des trois autres en leur réservant une bien mauvaise surprise.

Maintenant, Oban hésite. S'il part affronter Draeg'dare, ses renforts arriveront à un moment inopportun. S'il va vers eux seul, il pourra peut-être leur nuire, mais après tout, les insectes sont là pour ça.

Il commence par tourner dans les airs, s'éloignant du seigneur de guerre pour à nouveau repérer les trois drass ; il sera toujours temps de faire demi-tour, et ce n'est pas comme si Amber allait l'affronter seule.


Pendant ce temps, Rahne prend un chemin détourné pour se rapprocher de Amber et de Draeg'Dar, tout en gardant ses distances.

Depuis les airs, Oban s'approche prudemment de la zone maintenant envahie par une nuée d'insectes, qui forment un nuage haut et dense dans lequel mieux vaut ne pas s'aventurer. Il finit par retrouver la présence des trois drass, qui ont dû rebrousser chemin en voyant leur route coupée de la sorte. Il se pose dans un arbre lui laissant voir la sorcière. C'est elle sa cible.

Plus petite que les deux mâles, elle est vêtue d'une cape sombre à capuche. Sous le tissu, elle porte un masque aux reflets métalliques et une armure corporelle qui moule un corps plutôt maigre.

Mais le plus surprenant, c'est l'apparence des deux guerriers qui l'accompagnent. Eux aussi portent des masques métalliques, mais si ils ont la stature de drass normaux, ils n'en sont pas moins victimes de déformations flagrantes. L'un a un bras plus gros que l'autre, et on dirait qu'il a comme des plaques sous la peau. Quant au second, il a carrément des écailles et une queue reptilienne.

Oban se sépare à regret d'un petit morceau de Vibranium, auquel il imprime une onde solitaire : Les insectes sont attirés par les vibrations, il l'a appris à ses dépends. Au tour des drass d'essuyer les morsures. D'après sa connaissance du métal, elle devrait pouvoir perdurer quelques précieuses minutes. Il vise un peu, et la lance dans la capuche de la cape de la sorcière.


La réaction de l'essaim ne se fait pas attendre. Presque aussitôt, la nuée commence à venir dans leur direction.

C'est à ce moment qu'il sent une puissante émission d'énergie du côté de Amber, à environ cinq cents mètres de là, de l'autre côté des insectes. Un coup d’œil lui montre qu'un incendie de belle taille vient de démarrer dans cette zone. C'est le moment de se replier. Heureusement, beaucoup d'insectes devraient survivre assez longtemps pour ennuyer les mutants drass, vu qu'ils s'éloignent du feu.

Oban reprend son essor, et se dirige vers les sources qui s'affrontent. Il repère un arbre pour garder un peu de hauteur et s'y dirige en prenant bien garde de masquer sa source autant qu'il le peut.



Alors comme ça, ton rayon brûle.

Une fois dans son arbre, Oban sait qu'il n'a pas beaucoup de temps pour prendre ses décisions. Mais ce qu'il sait, c'est qu'Amber aurait dû continuer à courir, donc si elle s'est arrêtée, elle doit avoir une bonne raison. Il repère la position de Rahne, elle aussi trop près à son goût. Alors, il sait qu'il doit faire diversion.



Dernière édition par Xavier le Mer 6 Juin - 21:14, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Lun 4 Juin - 18:10

Amber poursuit sa course et dépasse le nid, à peu près au moment où un bang sonore venu d'assez loin fait écho dans les collines. Un coup d'oeil par dessus son épaule lui montre que l'essaim a été perturbé, et la surface du mont de terre rouge se met déjà à grouiller... et elle voit un drass aux yeux rouges brillant jaillir des bois à une centaine de mètres derrière elle ! Il est plutôt grand, moins massif que les guerriers qu'elle a croisés, et il est lancé à pleine vitesse.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon bah je n'irais pas beaucoup plus loin, peu être encore cent ou deux cents mètres et il sera sur moi....
J'espère que les secours ne sont pas loin sinon ça va être ma fête, il est sacrément rapide !


Amber n'est pas rassurée, elle s'attendait à un Drass énorme et lent, c'est tout le contraire.

La bonne nouvelle c'est que les renforts de Draeg'Dar n'arriveront pas tout de suite, reste plus qu'à espérer que les siens arrivent avant.

L'Australienne laisse courir sa monture droit devant, elle regarde quand à elle derrière pour voir son prédateur s'approcher. La distance qui les sépare fond à vue d'oeil. Plus que vingt métres, heureusement elle arrive à la clairière. Elle saisie une liane et se suspend jusqu'au centre de celle ci, passant ainsi au dessus de la fosse hérissé de pieux à l'entrée de la clairière alors que Creed disparaît dans les fourrés.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Elle fait face et attend le Drass qui ne va pas tarder.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon rappelle toi de ce que t'as appris Druac. S'il te touche tu es morte, alors esquive. D'ici, ils peuvent me repérer facilement. Les renforts ne devrait pas tarder.

Elle peut sentir les puissantes énergies du Kahn'Askaran alors qu'il se met au pas puis s'arrête à une vingtaine de mètres d'elle. C'est probablement l'être le plus puissant qu'elle ait croisé jusqu'ici, sans aucun doute. Rien à voir avec ses guerriers.

Alors la fille du traître s'est trouvé des alliés humains ? dit-il en terran d'une voix profonde. Et immortels, qui plus est.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, vous parlez Terran ! En effet un concours de circonstance m'a fait croiser sa route. Mais quand je l'ai emmené sur mon vaisseau, je ne m'attendais pas à affronter un adversaire aussi puissant. Comment diable nous avez vous trouvé ?

Amber sait qu'en. Imbattable pur, elle n'a aucune chance. Elle bluff car autant garder la présence d'Oban secrète le plus longtemps possible et autant gagner du temps. Chaque seconde gagnée à discuter et une seconde de moins à combattre. Pas rassuré pour un sous de sa situation, elle analyse ses possibilitées. Elle sait que la clairière est minée de pièges en tout genre mais que ça ne l'aidera pas beaucoup.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon, il a l'air rapide, je ne vais pas esquiver longtemps. J'ai Creed quelque pars autour qui peut m'aider mais il ne va pas faire long feu non plus. L'énerver, comme le voulais Oban, qu'il soit à point quand il arrivera, c'est le mieux que je puisse faire mais...

L' Australienne cesse de dissimuler sa source, cela ne sert plus a rien et donnera aux autres le signal que Draeg'Dar est isolé et que le combat va commencer.

Alors... Que t'a donc promis Rahn'Avarshen pour que tu te battes pour elle, humaine ?


Amber reste sur ses gardes, prête à une éventuelle attaque surprise, mais elle est ravie de constater que le bluff marche et qu'elle va pouvoir discuter. Elle prend un air détendu, ne voulant surtout pas montrer la peur qui l'habite et en profite pour sonder la puissance de son adversaire et surtout ses émotions.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Le deal n'était pas de me battre, juste la cacher ici. Les choses évoluent récemment. Comment nous avez-vous trouvé d'ailleurs ?

J'ai été invité.

Bien. Dis-moi où elle se cache et tu pourras partir en paix.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Le deal est tentant, mais d'après ce que j'en sais, son père est mieux placer dans la hiérarchie des seigneurs Drass. Et si je la ramène saine et sauve, j'aurais des avantages sur ce futur empire.

Il fait mine de regarder autour de lui.

Ah ? Tu vois Xardass dans les parages ? Non ? Sûrement parce qu'il est très loin d'ici.

Moi, je suis là. Tu peux donc choisir entre être récompensée par moi, ici et maintenant, ou parier sur la gamine de Xardass... et je serai obligé de te vaporiser.

Et comme cette conversation commence à m'ennuyer, je te donne cinq secondes, finit-il toujours du même ton un peu mielleux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Dommage, j'aime les plans à long terme, et puis si tu me vaporises, tu ne sauras jamais ou elle est. Dit elle en mettant en garde.

Allons, ce n'est pas comme si je risquais de te tuer pour de bon, dit-il alors d'un ton plus menaçant.

Subitement, quatre puissants faisceaux de pure énergie rouge jaillissent de ses yeux, passant tout autour de Amber, assez près pour qu'elle ait brièvement l'impression d'être placée dans un four.

Cela ne dure qu'un bref instant, et ses brûlures aux bras ne sont que très superficielles, mais la forêt derrière elle est maintenant en feu et les arbres les plus proches ont littéralement explosé sur un large rayon.

Dernière chance. Répond, humaine, ou je te découpe membre par membre.

Les perceptions de la jeune femme sont claires : Il est totalement sérieux, et à bout de patience.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] P*** il tir vraiment des lasers avec ses yeux !!??!


Dernière édition par Eric le Mer 6 Juin - 19:02, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7567
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Mer 6 Juin - 21:24

Soudain, une voix puissante se fait entendre. Et puis une autre, et une autre. Avec la réverbération des montagnes, il semble que le son est émis de partout à la fois. Oban s'en assure en poussant les ondes sonores vers la falaise, exprès.

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb...Immortel...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Dreag'dar...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Vous avez joué...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Avec Nous...

bbbbb ...Mais vous allez...perdre contre...

bbbbbbbbbb...Des Humains...


Oban est plutôt fier de lui : il a clairement copié les mots des immortels. Avec juste une légère adaptation.

Amber tourne la tête comme surprise, pendant ce temps, elle transmet sa propre peur à Draeg'dar. S'il doute où hésite un instant, cela lui donnera peut être le temps déclencher un piège et de fuir à nouveau. Il faut qu'elle atteigne la colonne de Vibranium !


Perdre contre des humains ? Jamais !

Vexé, il se tourne à nouveau vers Amber. La peur qu'elle lui a envoyé a glissé sur lui comme de l'eau sur un roc, et elle sent qu'il va attaquer... mais à ce moment, la Source de Rahne devient clairement perceptible, à quelques centaines de mètres seulement. A nouveau, il se détourne de l'australienne qui plonge au sol et tire sur une corde dissimulée sous la mousse. Celle ci active un mécanisme et un silex vient taper un gros rocher situé en bordure de clairière, profitant instantanément l'embrasement du venin de rahne disposé préalablement tout autour. Du ciel, la clairière devient un cercle feu, visible de loin, dessinant une cible toute désignée pour Denver qui, percevant le signal, plonge en piquet sur le Drass.  



N'attendant pas son reste, l'Australienne se relève et coure dans les fourrés retrouver Creed pour déguerpir.

Derrière elle, la réaction du drass ne se fait pas attendre : Un quadruple faisceau d'énergie balaie le ciel, fauchant la créature avant qu'elle n'ait pu fondre sur sa proie. Les morceaux incandescents de Denver tombent sur le sol tout autour de Draeg'Dar.

Tandis qu'elle continue de s'éloigner, Amber sent le drass se remettre en mouvement, mais cette fois il ne se lance pas à sa poursuite. Il part en direction de Rahne.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et merde !

Amber s'éloigne tout de même, prenant un peu d'avance, puis elle attend, se servant de ses perceptions pour savoir si Rahne arrive à fuir. En repensant à ce qui s'est passé, elle l'a définitivement sauvée en révélant sa Source à ce moment, sans quoi le drass l'aurait pulvérisée avant même qu'elle n'ait eu une chance de fuir.

Amber est assez vite rassurée : Rahne se déplace assez vite pour ne pas être rattrapée.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Fouf, sauvée ! J'ai eu chaud. Au moins le plan a repris son cours.

Voyant que Rahne empreinte l'itinéraire prévu au départ et maintien la distance, elle se dirige également dans la direction du diapason. Elle arrivera en retard, mais pourra renforcer ou couper la route des renforts s'ils arrivent, ce n'est pas plus mal.

Elle ne met guère de temps à arriver près de l'amplificateur de vibrations, à l'ombre de l'île flottante. Avec son avance, elle a le temps de monter sur un point d'observation. De là, elle peut voir la zone où Rahne entraîne le drass, un paysage de collines escarpées creusées par l'eau et présentant des gorges et des ravins tortueux.

Toutefois, en tournant la tête, elle aperçoit aussi un phénomène étrange : A un kilomètre environ, là où l'essaim a bloqué la route des trois autres drass, un nuage de brouillard rouge tourbillonnant s'est élevé dans les airs comme un banc de brume écarlate habité d'une vie propre, englobant la nuée d'insectes.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon la bonne nouvelle, c'est que Rahne le gère bien, il va arriver énervé, et avec un peu de bol il aura utiliser un peu d'énergie en route. Il faut qu'Oban arrive pour l'affronter et vite.

La mauvaise c'est que la sorcière est toujours debout, et elle va arriver par la forêt avec le détour qu'ils ont fait. Là où il ni a pas spécialement de piège... Un kilomètre, on a encore un peu de temps mais pas beaucoup, et on peut supposer qu'elle utilise une magie élémentaire si elle a convoquer un... Esprit du brouillard ?

Si le combat s'engage vite ici, je pourrais aider Oban comme il le voulait mais sinon je vais devoir aller les freiner de l'autre côté... Et j'ose supposer qu'une sorcière à de puissante défense contre moi, je ne vois pas bien ce que je vais faire...


Toute à ses réflexions, Amber continu d'observer, attendant de voir comment la situation évolue de chaque côté afin de savoir où se diriger.

Du côté de Rahne, Draeg-Dar comme elle ont ralenti, et Oban est arrivé dans les parages. Elle ne les voit pas, mais peu sentir leur présence.

De l'autre côté, le nuage de brume rouge continue de tourbillonner, mais en se rétractant vers le sol, cette fois. Il commence à passer sous le niveau des arbres... et l'essaim a presque complètement disparu. Il ne reste que quelques insectes épars.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et merde, elle va rejoindre Draeg'dar bien trop tôt !  

La bonne nouvelle qu'ils voulaient affronter Draeg'Dar prêt de l'amplificateur et qu'ils ont des caches de matériel dans le coin. Amber se dirige donc vers l'une d'elles, y ramasse une sorte de hachoir construit avec un bout de féraille provenant de Dan et une lance faite de bois et de pierre, ça peut toujours servir. Elle se dirige ensuite vers la foret, d'où vont arriver la femelle et son escorte, attendant patiemment qu'ils arrivent, prête à les retarder un maximum.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Va Creed, dissimule toi et si tu as une ouverture, fond sur la plus petite, tu a compris, la petite. Dit-elle à Creed même si elle n'a aucun espoir qu'il comprenne vraiment.


Dernière édition par Xavier le Mer 6 Juin - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Jeu 7 Juin - 19:00

Une fois que Oban a lancé sa diversion sonore, il se tourne à nouveau vers les trois drass, mais l'essaim a commencé à envahir la zone et lui masque maintenant la vue. En fait, il est même un peu trop proche, et plusieurs insectes commencent à voleter autour de lui. Il repère Rahne et reprend son envol pour rejoindre Amber. Avec toutes ces diversions, il espère passer inaperçu.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il est temps de reculer. Sinon on va se prendre dans nos propres pièges.

Alors qu'il s'élève avec une série de bangs sonores, il sent soudain la Source de Rahne redevenir pleinement perceptible. Il voit aussi l'une des créatures ailées dressées par l'australienne descendre en piquet vers la clairière... et un quadruple rayon d'énergie rouge partir du sol et la découper en plein vol.

Il prend de la vitesse, alors que la Source du drass se met en mouvement vers Rahne.

Oban n'a pas besoin de réfléchir, tout ça a été prévu. Plus ou moins. Il se rend derrière Rahne, de l'autre côté de Draeg'dar. Il va falloir qu'il fasse diversion pour qu'elle puisse s'éloigner. Au risque de laisser filtrer sa source, il fait disparaître l'aile en plein vol.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Mais merde, à quoi elles pensent ? On est pas raccord, ça chie...

Arrivé au sol, Oban cherche Rahne du regard. Il faut qu'elle se replie vers lui, mais elle doit avoir une idée en tête, ce n'est pas possible autrement...

Après quelques instants, Rahne commence à accélérer. Le drass n'hésite maintenant plus à pulvériser la forêt devant lui à grands coups de rayons d'énergie pour s'ouvrir un passage et avancer plus vite, mais la jeune femme parvient à garder conserver la distance.

Au moins, elle a réussi à l'éloigner de Amber, et elle l'attire maintenant vers la zone où se trouvent les pièges les plus lourds, pas très loin du diapason. Lorsque Oban Comprend son plan, il se met vite en dehors de la route du drass afin de le laisser passer.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Okay. Je le prendrai à revers.

Oban suit en planant la trajectoire empruntée par Rahne et le drass. Elle l'a entraîné à sa suite dans une série de gorges et de ravins où ça et là des tonnes de roches attendent de tomber d'une belle hauteur. Ce sont parmi les rares pièges qui pourraient, peut-être, blesser un kahn'askaran.

Toutefois, en tournant la tête, il aperçoit aussi un phénomène étrange derrière lui : A un kilomètre environ, là où l'essaim a fondu sur les trois autres drass, un nuage de brouillard rouge tourbillonnant s'est élevé dans les airs comme un banc de brume écarlate habité d'une vie propre, englobant la nuée d'insectes. Il sent une puissante énergie mystique à l’œuvre et se réjouit intérieurement en pensant qu'ils auront au moins réussi à les affaiblir et à les retarder. Un tour pareil demande forcément de l'énergie, et avec un peu de chance, elle n'en a pas à l'infini.

Oban se contente d'être prudent, discret, et se faufile de pierre en arbre, attendant juste que les pièges se déclenchent pour saisir une ouverture et s'attaquer à "Gras-Lard".


La course-poursuite s'est ralentie dans les étroits passages creusés par les ruisseaux et s'est changée en jeu de cache-cache quand Rahne a à nouveau masqué sa Source.

Allez, montre-toi. C'est toi, fille de Xardass ? Ou y a-t-il plus d'un humain ici ?

Tout en parlant, il approche de l'un des pièges. Oban n'a qu'à émettre un son vers ces derniers.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Un craquement de branche fera probablement l'affaire, se dit-il avant de s'exécuter. On peut entendre un craquement de bois, puis la voix de Rahne jeter la version drass de "ouch", juste après le piège, derrière un rocher.

<Ah ah ! Trouvée !> dit-il en se dirigeant droit vers le piège, ne s'étant apparemment aperçu de rien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Okay. Même s'il se prend pas le tronc d'arbre, il regardera en l'air ensuite. Avec quelques distractions sonores de plus, il tombera forcément dans la fosse. Et même s'il ne se fait pas mal sur les pieux, il sera assez empêtré pour qu'on lui jette les rocher à la face. Comme prévu, j'en reviens pas.

Pour que le drass continue d'avancer, Oban continue ses leurres. La voix de Rahne reprend :

Père, si vous devez arriver, c'est maintenant ou jamais...


Oban rend des sons à peine perceptibles, mais c'est clairement le but. Autant de réalisme que possible.

<Personne ne viendra te sauver, fille de...>

Mais le déclenchement du piège l'interrompt, quand un tronc massif se décroche et vient se balancer dans sa direction. Oban se souvient qu'ils ont eu du mal à le lever, celui-là : C'est le plus gros qu'ils aient utilisé. L'extrémité taillée en pointe et renforcée de silex fonce vers Draeg'dar, qui fait un pas de côté en lançant des rayons par ses yeux. La force de sa rafale est telle qu'elle pulvérise le tronc, qui explose en projetant en tous sens des braises incandescentes avant d'avoir touché le drass.

<Haha ! Vous croyiez m'avoir si facilem...>

Et le sol se dérobe sous ses pieds quand il tombe dans la fosse. Alors qu'ils disparaît brusquement dans le sol, un corde se tend et arrache les cales qui retenaient l'amoncellement de rochers au-dessus de lui. Un déluge de pierre s'abat pendant plusieurs longues secondes, avec un fracas infernal. Des tonnes et des tonnes de granit viennent combler le trou. Oban lève un pouce vers Rahne, et se retourne très vite vers Amber. Il rélise qu'il n'a aucune idée d'où est Druac, et qu'il faut qu'il se tienne à jour au sujet des poursuivants. Il prépare ses doigts et les fait claquer avec une minutie extrème. Une toute petite onde de choc est émise, et se répand dans un large rayon, signalant de manière infaillible son entrée en jeu. Sa source est clairement perçue par le seigneur de guerre enseveli, s'il paie un peu attention. Mais avec le bruit qu'il vient d'émettre, peu importe.

Oban a maintenant une idée très précise de la position de chacun. Et enfin, le morceau de vibranium logé sur la sorcière résonne bien plus que tout le reste.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je te tiens.

Deux bonds lui suffissent pour monter sur une pointe de rocher d'où il voit la clairière entourée de flammes où Amber a croisé Draeg'dar. La jeune femme est un peu plus loin dans la forêt, dans la zone non incendiée, proche de la sorcière... Et dans la même zoone, à travers les arbres, il voit une forme humanoïde massive et bourdonnante qui avance d'un pas lourd.

L'adolescent sait reconnaître la magie aux remous qu'elle laisse sur la trame vibratoire. Mais il ne faut pas être une source pour savoir que ce truc tombera probablement si la sorcière tombe... Donc, inutile de s'en soucier. Mais Amber ne semble pas avoir  engagé le combat. Un piège ? Oban décide alors de lui fournir une diversion.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Eh ! C'est MES insectes ! >

Encore assez loin de l'endroit où se trouvent Amber comme la sorcière, Oban s'est tout de même assuré que sa voix porte jusque là. Ils ne peut les voir, mais un instant après il sent un grand relâchement d'énergie spirituelle venu de l'australienne... et son coeur bat brusquement la chamade tandis que son estomac se serre. L'onde de peur relâchée par son amie a été si violente qu'il a pu la sentir même à cette distance, alors même qu'elle n'était pas dirigée contre lui !

En tout cas, il a au moins attiré l'attention du golem, qui tourne sa tête de cauchemar vers lui. Oban lève un sourcil. Son objectif premier est la sorcière, mais il se demande s'il peut jeter la bestiole sur la fosse du kanaskaran... ou s'il ferait mieux d'aider Amber en la débarrassant de la gêneuse. Il se jette dans la forêt pour contourner tous ces problèmes. Il faut faire tomber la sorcière : Amber régénérera.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'ai juste à faire le tour et à les prendre par derrière. Et si le machin me suit, eh ben tant mieux.

Et en effet, le golem entreprend de suivre Oban, mais est rapidement distancé. Quant au garçon, il perçoit maintenant nettement la présence des trois drass et de Amber. La jeune femme semble être aux prise avec un des drass tandis que l'autre se tient toujours près de sa maîtresse. Il ne sont plus qu'à cinquante mètres mais il n'a toujours pas de visuel à cause de la végétation.

Par contre, il peut sentir la Source de Rahne, qui elle aussi contourne leur position, mais par l'autre côté.


Dernière édition par Eric le Jeu 21 Juin - 15:41, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Jeu 14 Juin - 5:39

Ayant décidé de laisser Draeg'Dar à Rahne et Oban pour le moment, Amber reste donc aux aguets en attendant de percevoir la présence de la femelle drasse et des deux guerriers, dans la direction où le nuage de brume rouge a fait disparaître l'essaim. Elle sait que Druac doit être en embuscade non loin de là pour la soutenir, lui aussi.

Assez vite, elle détecte les auras des trois drass, mais aussi une quatrième, qui n'était pas là auparavant, et cette dernière est vraiment très étrange, peu naturelle. Elle voit assez vite qu'elle correspond à une grande masse aux contours encore indistincts qui se déplace vers elle entre les arbres, à environ deux cents mètres devant elle.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon, on dirait bien que c'est le " brouillard " qui va me rendre visite en premier. Voyons si je peux calmer cette chose.

Amber reste cachée. Ne sachant comment l'affronter, elle attend d'être sur qu'il peut la détecter.

La chose n'avance pas très vite, d'une démarche assez pataude. Quand elle n'est plus qu'à une centaine de mètre, la jeune femme commence à distinguer des détails. La forme de près de cinq mètres est humanoïde, d'un rouge sombre tirant sur le noir. Outre le fait qu'elle émette une sorte de bourdonnement sourd, sa surface semble... grouiller ?

Elle se rapproche encore, et Amber comprend pourquoi elle avait cette impression : Ce sont les insectes qui s'agitent, pris dans un liquide qui ressemble à du sang en partie coagulé et amalgamé pour former une espèce de golem.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Super, elle maîtrise le sang, je ne peux contrôler les insectes et un golem... Je ne suis pas sure que ça ressente quoi que ce soit.... Je suis pas dans la merde moi !

Amber reste cachée. Il faut que la chose approche encore pour qu'elle puisse déterminer s'il ressent des émotions. Dans le cas contraire, elle espère qu'il passe sans la remarquer afin de s'attaquer directement à la sorcière.

Dissimulée derrière un gros rocher couvert de mousse, elle n'ose se risquer à regarder vers le monstre tandis qu'il arrive tout près. Elle entend ses lourds pas sur le sol, alors qu'il passe à quelques mètres d'elle seulement et que le sinistre bourdonnement se fait plus intense. Toutefois, il n'a pas l'air de l'avoir remarquée. Bientôt, il l'a dépassée d'une dizaine de mètres.

Derrière le golem, à encore vingt pas de Amber, elle sent la présence des trois drass.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon, tout le monde est là. Si je veux m'en sortir c'est la sorcière que je dois avoir et du premier coup. C'est le moment de te surpasser ma belle.

Amber se concentre, elle repense à un sentiment qu'elle a bien connu et pendant trop longtemps. Elle repense à la période où elle était dans les geôles Drass. Où elle se sentait perdu, moins que rien, envahie par le désespoir. Elle était prête à suivre toutes les consignes données par les sœurs pour sauver sa peau. C'est le moment de faire un retour à l'envoyeur, d'annihiler complètement la volonté de sa cible et d'en faire son jouet. Un juste retour des choses.

Elle s'apprête à sortir de sa cachette, parée pour le combat mystique qui s'annonce quand elle entend la voix d'Oban raisonner.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Merci mon grand.

L'Australienne en profite, se relève et envoie tout ce qu'elle a, cherchant à briser, non, pulvériser la psyché de la sorcière.

L'onde de peur primale qu'elle projette vers la femelle drasse fait mouche... et une grande partie ne fait que glisser sur elle. Elle vacille intérieurement, mais tient bon. Amber sent en elle non seulement une volonté de fer, mais une profonde accoutumance à la terreur. Difficile de savoir tout ce par quoi elle est passée, mais cette femme a maîtrisé ses démons intérieurs depuis longtemps !

<Par... anciens. Tu... ? C'est... surprise !>

Amber et la sorcière sont maintenant face à face, à moins de vingt mètres l'une de l'autre, et malgré le fait qu'il soit usé par deux siècles d'utilisation l'humaine reconnaît ce masque. Cela la renvoie directement au cauchemar de sa captivité, aux expériences. Elle revoie ce même masque penché sur elle tandis qu'elle était attachée sur la table d'autopsie... et que celle qui le portait ouvrait différentes parties de son corps pour en examiner l'intérieur !

<Attrape... femelle.> intime la sorcière à l'un des deux guerriers difformes qui se tiennent près d'elle.

Le drass croisé avec un lézard s'élance, Amber est prête à se jeter sur le côté pour esquiver. Elle va devoir encore un contrôler un si elle veut se débarrasser de la sorcière mais il fuit faut le temps de se calmer et de se concentrer sur de nouvelles émotions. Il va falloir qu'elle réussisse à ne pas se faire prendre tout de suite.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Calme toi, tu as réussi une fois, tu peu le refaire. Tu n'aura pas la femelle avec tes pouvoirs.

Elle n'a qu'un piège ici et ne peut se permettre de rater son coup, Il faut qu'elle l'amène au bon endroit.

Alors que le drass modifié bondit vers elle, son corps commence à se transformer, à s'allonger...

Amber roule sur le côté, évitant le monstre qui fait trembler le sol sous lui en retombant. Plus loin, elle entend la sorcière donner des ordres à son autre créature, qui commence aussi à changer de forme, mais elle doit avant tout se préoccuper du drass/lézard, qui marche vers elle en sifflant, sa queue battant l'air et ses longues griffes écartées et prêtes à la déchiqueter.

Sssss !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Aller Amber, c'est plus qu'une grosse bête, ça ne va pas être plus dur que Yoshi. Ah Yoshi, si seulement il était là ! Attention la queue !

La jeune femme se baisse sur ses appuis alors que la queue du monstre fouette l'air juste au dessus d'elle.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Fouf j'ai eu chaud. Bordel, je n'arrive pas à me concentrer en me battant. Tant pis pour les autres, le piège.

Amber roule en arrière pour s'approcher d'un énorme arbre elle s'adosse au tronc afin de ne pas être prise à revers et referme sa main sur une liane.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Approche mon gros. Pense-t-elle tout en commençant à travailler sur ses sentiments.

Maintenant qu'elle a une seconde pour se concentrer, elle sent la peur qui émane déjà de la créature. Elle n'est pas spécialement loyale envers sa maîtresse. Elle en est terrifiée !

Le drass-lézard se jette sur Amber qui plonge sur le coté liane en main. La tension ainsi produite sur le végétal laisse tombé un filet lesté avec des pierres suivi deux secondes plus tard d'un tronc d'arbre.

L'Australienne profite de ce court répit ainsi obtenu, pas besoin de créer de sentiment cette fois ci, ce sera plus facile. Elle se contente d'atténuer la peur que ressent le lézard pour sa maîtresse et d'en augmenter la haine. Un léger rééquilibrage de ce qui sommeil en lui, cela devrait faire son effet.


Le filet qu'ils ont mis tant de temps à tresser tombe en plain sur le monstre, l'arrêtant dans son élan. Il commence aussitôt à le déchiqueter, mais ne voit pas venir le tronc d'arbre qui se balance vers lui. La pointe renforcée le frappe en plein dans les côtes, l'envoyant rouler sur le côté avec une belle giclée de sang, l’emmêlant davantage dans les cordes. Quant à ses sentiments, il est trop sonné et surpris pour vraiment éprouver autre chose que de l'étonnement et de la douleur à cet instant.

Un peu plus loin, le second drass a fini de se transformer, prenant une apparence plus insectoïde, mais ce n'est apparemment pas après Amber que la drasse l'a envoyé. Il s'élève légèrement près d'elle en scrutant la forêt aux alentours.

Eh bien ! Fait la sorcière en terran. Tu n'es plus juste ce petit cobaye effrayé, on dirait. Il va falloir remédier à ça.

Tout en parlant, elle semble toutefois gênée par quelque chose, et semble chercher autour d'elle la source de son embarras.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh oui ma grande, j'ai changé !

Puis que incapable de combattre la sorcière sur le plan mystique, elle compte régler le problème avec ses points. Si elle est faite du même bois que Rahne, elle a une chance.
Reste à régler le problème de ses suivants. Le lézard étant occupé pour l'instant, elle profite de ce répit pour " scanner l'insecte. S'il lui aussi a été rendu obéissant par la peur, elle pourra briser le contrôle qu'exerce la sorcière sur lui.

Elle retient son poing qui la démenge pour l'instant et tente de se " brancher" sur la créature la plus proche.


Dernière édition par Eric le Ven 22 Juin - 11:29, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9978
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   Ven 22 Juin - 10:08

Alors qu'Oban arrive à une trentaine de mètres de la clairière, il réussit enfin à distinguer la scène entre les arbres. Il semble que amber a réussi à neutraliser temporairement un des deux guerriers modifiés, ce qui est heureux car c'était leur dernier piège dans les parages. Quant au second guerrier, il a changé d'apparence, a grossi et s'est fait pousser des ailes d'insectes, et il vole près de sa maîtresse en surveillant les alentours.

Oban peut percevoir la vibration des ailes du monstre se répercuter dans le grain de vibranium qu'il a lancé plus tôt dans sa capuche. L'écho doit être assez fort pour qu'elle n'entende plus grand chose, et elle semble d'ailleurs être gênée sans pouvoir déterminer d'où cela vient.

"Les Drass sont sensibles des yeux", disait Druac. Ce truc là a des yeux tellement énormes que ce serait un comble si Oban pouvait les rater. Il envisage d'y jeter un projectile, mais pas encore. Il lui faut être assez près pour enchaîner directement sur la sorcière, au corps-à corps. Il bondit sur une branche à mi-hauteur : Si le drass insectoïde veut le chasser, bon courage à lui dans les branchages. Puis il repère Rahne et se prépare à lancer puis à sauter. La discrétion n'est pas vraiment son objectif, au contraire.

Il faut qu'elle sache qu'elle est encerclée : ça donnera à tout le monde un avantage certain si elle ne sait pas où donner de la tête..


En tout cas, la créature mi-drass mi-insecte ne tarde pas à le repérer et à darder ses yeux sur lui. L'enfant lui fait coucou de la main, et reste en attente.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Du fond de la clairière, Oban sent la source de Rahne se rapprocher par l'autre côté. Il sent aussi les énergies spirituelles de Amber affluer vers le monstre. Quant à Amber, elle sent plus ou moins la même chose chez celle-ci que chez l'autre. Elle commence à tenter de manipuler ses émotions, et la chimère semble brièvement désorientée. Cela donne au garçon l'occasion qu'il attendait. Il saute alors de son perchoir, rebondit sur une branche puis une autre, et il saute au-dessus de l'insecte. En retombant, ses mains vibrent autour de la tête de la sorcière. Pas pour lui infliger des dommages : saisir sa tête et retomber devrait être assez efficace.

Non, ses mains vibrent pour attirer et déformer le vibranium, afin qu'une pointe se forme et se dirige vers sa main gantée, de l'autre côté du cou de la drass.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Oban couche la sorcière, qui n'a rien vu venir, en profitant de son élan. Au même moment, le morceau de vibranium qui était dans sa capuche cherche à rejoindre son gant avec force, et pénètre dans le cou de la drass. Il ne traverse pas complètement, mais cherche à se frayer un passage dans les chairs en vibrant, ce qui cause une plaie profonde et largement ouverte. Du sang se met à gicler de la blessure comme de dessous le masque quand elle commence à s'étouffer avec un gargouillis.

C'est à ce moment que le lézard blessé finit tout de même de s'extraire du filet et que l'insectoïde se jette sur Oban dans l'espoir, assez vain maintenant, de défendre sa maîtresse.

Amber peste intérieurement. Pour les réponses à ses questions, il faudra repasser, mais cela reste une bonne chose de s'être débarrasser de la sorcière en vue de l'affrontement avec Draeg'Dar.

Les créatures n'ayant plus de maîtresse, elle utilise sa voix, combiné à un petit ajustement empathique cela pourrait leur éviter un combat inutile.

De son côté, Oban se remet sur piedset prend une pose de combat. Bras gauche en couverture, il assoit sa position en écartant fermement les jambes. Il est prêt à frapper pour se défendre quand Amber prend la parole :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Arretez ! Vous n'avez plus de raison de vous battre maintenant. Vous pouvez avoir la vie sauve, être libre, ou mourir ici et maintenant !

Les deux monstres se figent, et semblent hésiter. L'emprise de Amber sur eux est fragile, et elle ne saurait dire si ils vont fuir ou attaquer. Cela crée néanmoins une ouverture dans leur garde. Reste à savoir si Oban choisit ou non de l'exploiter, ce qu'il fait immédiatement : il pointe son doigt vers la forêt, derrière eux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Allez ! Vite ! La liberté vous attend. Finie la torture, finie les sorcières. Ici, les Treize vous serviront de bouclier. Allez ! >Pourvu que ça marche, son truc....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Vous avez vu ce dont il est capable ? Si nous voulions vous tuer ce serait déjà fait. Je suis passé entre les mains de votre maîtresse jadis et je n'ai aucune envie de vous faire du mal. À vous de choisir votre avenir.>

Ne sachant s'il comprenne le Terran, Amber parlé Drass. N'ayant aucune certitude quand à ce qui va suivre, elle reste sur ses gardes, prête à éviter une attaque.

Au moment où la drass masquée rend son dernier souffle dans une mare de sang, les deux drass voient leurs instincts bestiaux l'emporter. N'ayant plus rien à protéger ou à gagner ici, ils commencent à reculer... avant de faire demi-tour pour disparaître dans les bois !

On dirait que j'arrive un peu tard, dit Rahne en sortant de sa cachette. Je n'ai même pas eu le temps de vous aider.

Avant que nos deux amis n'aient pu répondre, un son strident se fait entendre. Cela vient du golem de sang et d'insectes que Oban a semé dans la forêt. On dirait une plainte furieuse.

Amber tourne son regard dans la direction du cri.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ce n'était pas un râle d'agonie ça, hein ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon. Au temps pour la théorie de "si elle meurt, la bête tombe". Je suggère qu'on les attire vers Gras-Lard. Il ne va pas tarder à sortir, de toutes façons.

Amber se rend près du corps de la sorcière. Elle ôte son masque et la regarde un moment.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Direction le diapason alors, en route. Ajoute t'elle en prenant le masque avec elle. La dernière bataille nous attends.


Dernière édition par Eric le Lun 25 Juin - 5:20, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban & Amber)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfant d'Étoile (Oban & Amber)
Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un cadre fleuri pour un enfant de 2 ans
» exclure un enfant de maternelle???dsl long
» comment bien écouter 1 enfant de 8 ans ?
» enfant et console de jeux
» Les films pour enfant qui ne font pas peur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Deuxième Âge : Roleplay-
Sauter vers: