Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Enfant d'Étoile (Oban)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Eric
Maître


Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Jeu 1 Mar - 21:56

La nuit se passe sans encombre. Au petit matin, Amber accompagne Yoshi à la chasse pour qu'il puisse se remplir l'estomac avant leur départ, tandis que les autres remballent le campement et préparent leurs provisions et leur matériel. Il est encore tôt quand nos amis s'engagent dans le tunnel, munis d'assez de torches pour un long voyage.

Ne sachant pas combien de temps il leur faudra pour traverser ou, en cas de malchance, pour arriver dans un cul-de-sac, ils décident d'un commun accord d'adopter un rythme de marche rapide.

Après plusieurs heures de progression dans la semi-pénombre, Oban a pu remarquer quelques petites choses supplémentaire, notamment que le tunnel n'est pas aussi rectiligne qu'ils l'ont d'abord cru. Ils y a parfois de légers dénivelés, qui s'étendent sur de longues distances. Il en vient à la conclusion que ces déformations sont probablement dues à l'activité géologique, qui déforme lentement la montagne qu'ils traversent. Ces variations sont toutefois ténues, aussi il évalue que ce tunnel a probablement été foré il y a quelques milliers d'années, guère plus.


Il est difficile d'estimer le passage du temps sans point de repère fiable. Cela fait maintenant certainement plus d'une douzaine d'heures qu'ils marchent en ne faisant que de rares pauses. Il est difficile de s'arrêter très longtemps sans éteindre les torches, car le courant d'air qui parcourt le passage est trop faible pour chasser la fumée qui s'accumule rapidement. Ils décident donc de ne pas établir de campement. De toute façon, Oban se sent encore capable de marcher longtemps, tout comme Druac, et Amber peut se reposer en rejoignant parfois Rahn'Avarshen sur le dos de Yoshi.

Survient alors un autre problème : Ils pensaient avoir prévu large, mais les torches se consument plus vite que prévu, même en n'en allumant qu'une à la fois. Ils seront bientôt à court, ce qui va signifier qu'il devront avancer dans l'obscurité totale, où même les yeux de Druac et de Yoshi seront inutiles... A moins de sacrifier leur précieuse réserve de textile, leur seul combustible restant, pour en fabriquer d'autres.

Idées émises assez rapidement par Amber que tout le monde a déjà vu nue et qui n'est plus à cela prêt.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je peux me dévouer pour nous faire gagner quelques heures de lumière mais je ne voudrais pas passer pour une nymphomane et choquer la pudeur des Drass et des gens de la décharge ! Avec votre permission je veux bien commencer à faire des torches avec mes vêtements mais je ne voudrais pas choquer ces seigneuries Ranh'a et Oban ! Il ne faudrait pas que nous tombions dans la luxure de certains terriens ! Lance Amber encore quelque peu blessée par la dernière conversation et les regards réprobateurs d'Oban

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je comprends que vous soyez mal à l'aise, mais je peux voir, moi. Gardons des torches pour plus tard. De toutes façons je ne peux pas faire brûler mes vêtements, ce n'est pas du tissu. Dire que je suis censé être le plus jeune...

Nous pouvons vous suivre, Oban.

Druac a un grognement et pose son lourd paquetage avant de l'ouvrir pour leur montrer qu'ils ont aussi en réserve d'autres textiles que les pauvres vêtement de Amber : Les toiles de parachutes qu'il trimballe depuis le début et qu'ils ont mis de côté pour servir de toiles de tente au cas où.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On peut toujours sacrifier une toile et garder l'autre pour le cas où. On ne sait pas ce qu'on va trouver derrière.
C'est quoi tes vêtements Oban ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est un modèle d'armure modulable. Si on n'était pas coincés ici, je pourrais la faire changer de forme, mais là elle est inactive, forcément.

Ecoutez, faîtes comme vous voulez avec les toiles. Mais on en a pas à l'infini, et elles seraient plus utiles si on ne les brûlait pas. On ne sait pas combien de temps on va rester ici. Si on les brûle et qu'il fait froid dehors, fini les tentes.

Oban a raison. Avancer dans le noir nous ralentira, mais nos ressources sont précieuses. Gardons les pour des situations plus urgentes.


Dernière édition par Eric le Ven 2 Mar - 22:03, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître


Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Ven 2 Mar - 22:14

C'est donc dans l'obscurité la plus totale que le petit groupe continue de progresser. Marcher dans le noir n'est pas si difficile, car Oban sert de guide et le tunnel est si régulier qu'on ne risque guère de trébucher, mais la sensation d'oppression est d'autant plus palpable. De plus, le rythme s'est nettement ralenti.

Après quelques heures de plus, Oban entend un bruit nouveau, à la limite de ses perceptions... celui d'un liquide. Il s'intensifie très vite, jusqu'à ce qu'ils arrivent au niveau d'un fêlure dans la paroi, d'où ruisselle un léger filet d'eau. Celle-ci coule jusqu'au sol, puis dans le même sens que celui dans lequel avancent nos amis. Il y a une légère pente, presque imperceptible, dans ce sens.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Par les saints, cet endroit est génial, vous trouvez pas ? écoutez. Vous entendez l'eau ? Vu l'angle, je pense qu'on peut s'arranger pour aller plus vite. Et rendre ça plus amusant. Vous voulez essayer ? Je vous explique le plan ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Okay, okay. Tout le monde monte sur Yoshi. Vous utilisez la toile pour bien rester amarrés. En plus elle est étanche, ça servira.  Je vais servir de moteur, Amber, tu gardes Yoshi calme. Il va sentir comme... .un massage sonique. Et ça va limiter son adhérence au sol. Moi je pousse et euh... Tenez vous prêts, peut-être qu'il y aura un choc soudain. On va faire de la luge.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Super, vivement la sortie !
Le temps que tout le monde monte et se cramponne, Amber commence à se concentrer pour gérer Yoshi qui risque de paniquer au démarrage.

Oban commence par sonder la paroi, et découvre qu'il y a en effet une grande nappe souterraine qui ne demande qu'à se vider de l'autre côté. Tandis que les autres se préparent, il se met au travail, envoyant des vibrations pour effriter la paroi et élargir la fissure. Bientôt, il sent que la pression fait son effet... et c'est tout un pan de mur qui cède, libérant un flot puissant. Le garçon n'a que le temps de sauter sur le dos de Yoshi lui aussi avant que la glissage ne commence. Amber sent la panique monter chez leur monture, mais parvient à la contenir à force de concentration. Les voilà lancés à bonne vitesse dans le noir !

Accroché en haut de la queue de l'animal, Oban se concentre sur leur luge sonique ; au moins, il peut utiliser son sonar en permanence.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Woooooooooooouuuuu hoooooooooooooouuuuuu !

La sensation est grisante, et Amber à l'impression de se retrouver à nouveau dans un de ces manèges de foire dans lesquels elle aimait tant aller avec son père quand elle était petite. Rahne aussi a le coeur qui bat fort, et même le vieux Druac semble ressentir un peu d'amusement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] YiiiiiiiHaaaaa !


Toutefois, Oban sent bientôt que le niveau de l'eau monte. Assez vite, leur course folle les rapproche du plafond. Il n'y a qu'une explication possible : Le tunnel doit former une dépression un peu plus loin, un creux... qui sera forcément inondé !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Au top, tout le monde penche sur la gauche, on doit faire un looping. Et retenez votre souffle, surtout ! Pas d'hésitations ! Trois... Deux... Un.... Gasp !

Oban retient son souffle ; depuis qu'il est entré là-dedans, il ne peut s'empêcher de voir ce tunnel comme une rampe de lancement, ou le canon d'un fusil. Mais quitte à avoir le rôle de la balle, il aimerait autant avoir un certain contrôle. S'il leur fait imprimer une force latérale, c'est dans l'espoir qu'une trajectoire en ressort leur donnera assez de vitesse et de force de pénétration pour aborder l'angle sans heurts. Il y a un bébé à bord, et Oban ne l'oublie pas.

Malgré tout, son cœur se serre alors qu'il se prend à espérer :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pourvu qu'il n'y ait pas trop d'eau...

Bientôt, l'eau les submerge, les freine... et Yoshi commence à se débattre, en proie à la panique, éjectant ses passagers.

Éjectée de Yoshi, Amber tente de remonter pour trouver de l'air.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Dernière édition par Eric le Mar 6 Mar - 5:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître


Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mar 6 Mar - 5:19

Très vite, Oban comme Amber ont la tête hors de l'eau. L'obscurité est toujours totale, mais ils constatent très vite qu'il n'y a qu'une cinquantaine de centimètres entre eux et le plafond. Le puissant courant qui descend le tunnel crée des remous et un courant qui a tendance à les entraîner vers le fond, mais ils parviennent à surnager.

Rahn'Avarshen flotte près d'eux, au milieu des paquetages, mais Druac, bien plus dense, a coulé comme une pierre. N'ayant guère le choix, le vieux Drass a commencé à marcher sur le fond, s'éloignant d'eux vers la sortie.

Quant à Yoshi, délesté de tout ce qu'il portait, il a fait demi-tour sous le coup de la panique...

Ne se repèrant pas dans le noir, Amber utilisé ses autres sens. Une fois qu'elle a compris la situation, Yoshi étant déjà trop loin et Druac trop profond, elle nage en direction des deux autres.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oban, Rahn'a, ça va ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ca va. PAr les saints, ça ne va pas du tout ! Je n'arrive même pas à les protéger dans un tunnel ! Oban est sec, mais il tente de se repérer : il faut vite savoir s'il peut récupérer le drass ou l'animal, ou même quelques-unes de leurs affaires.

L'eau devrait finir par se vider. J'ai un peu peur pour Yoshi et Druac. Ca va, Rahne ?

Oui, je vais bien. Ne vous inquiétez pas pour moi ni pour Druac. Les drass peuvent retenir leur respiration bien plus longtemps que les humains, et je peux respirer sous l'eau si nécessaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Druac se dirige vers la sorti. Yoshi par contre....
Je peux essayer de le rattraper pendant que vous sauvez les affaires qui peuvent l'être.

Et tandis que Oban et Rahn'Avarshen tentent de rassembler le plus possible de matériel, Amber essaye de rejoindre Yoshi, en espérant qu'apeuré comme il l'est il ne progresse pas trop vite. Mais la jeune femme n'a pas été la star de l'équipe de natation de son université pour rien, et son compagnon animal n'est pas vraiment à l'aise dans l'eau, aussi elle le rattrape après une centaine de mètres.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Parfait, reste à le calmer.

Amber s'approche de Yoshi. Ne pouvant communiquer dans l'eau, elle utilise son pouvoir et son lien avec lui afin de l'apaiser dans un premier temps. Elle tourne autour de lui pour lui montrer que tout va bien, faisant régulièrement des aller retour vers le haut pour lui montrer qu'il peut y prendre de l'air. Une fois que l'animal semble moins paniquer et qu'elle peut s'en approcher sans risquer un coup de griffe, elle pose la main sur son front, lui montre le haut et remonte en poussant fort au fond et une fois la surface atteinte surnage en utilisant ses membres supérieurs comme un petit chien. Elle suppose que cela reste la technique la plus facile pour un quadrupède. Elle replonge ensuite chercher Yoshi. Elle pose ses mains de chaque côté de sa large gueule, sur ce qui pourrait être ses joues et fait mine de le tirer pour lui faire comprendre qu'il faut qu'il la suive.

Cela prend un certain temps, et elle croie le perdre plusieurs fois, mais petit à petit elle parvient à calmer sa propre peur et c'est à ce prix qu'elle réussi à faire disparaître celle de Yoshi. La tâche aura été laborieuse, et elle est mentalement épuisée, mais il accepte finalement de la suivre. Toutefois, elle sent que sa réussite n'a été que temporaire... et que le faire traverser sous l'eau ne sera pas une partie de plaisir.



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Génial mon gros. On va voir si tu aimes la plongée maintenant

Elle nage donc vers le fameux passage immergé du tunnel, là où doivent se trouver rahn'a et Oban s'ils n'ont pas déjà traversé.


Dernière édition par Eric le Mer 7 Mar - 21:36, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître


Messages : 7546
Date d'inscription : 31/03/2008

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 7 Mar - 16:30

En surface...

Après qu'Amber a plongé, Oban se retourne vers Rahne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Si vous... Si tu peux respirer sous l'eau, fais-le. Je vais aller voir si Druac est proche d'une poche d'air ou de la sortie. Suis juste le mur dans cette direction.

Puis il prend sa respiration, active son sonar et plonge. Il récupère ce qu'il peut au passage, et vérifie s'il y a de l'air dans tout le tunnel ou juste à leur niveau, et il constate que le tunnel continue de descendre. Environ trois cents mètres plus loin, il est même complètement immergé. Il doit forcément remonter plus loin, sans quoi l'eau se serait écoulée, mais impossible de savoir quelle distance il faudra parcourir sous l'eau.

Après cette première exploration, le garçon revient donc en arrière jusqu'à avoir assez d'espace pour respirer. Rahne, qui a nagé près de lui tout du long, revient à la surface près de lui.

Je peux nager jusqu'à l'autre côté, si vous voulez... ou vous tirer vous et Amber. Dans le pire des cas, vous vous noierez, dit la jeune fille comme si c'était sans grande importance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est vrai. Je ne suis pas mort beaucoup, j'oublie parfois que c'est une option. Mais ça n'en est pas une pour Druac. Si tu peux le rejoindre, alors prends un peu de l'air qu'il y a ici avec toi. Avec tes pouvoirs, tu dois pouvoir te créer une sorte de... bulle de peau ? Moi, je vais faire quelques expériences avant d'y aller. J'avais envie de tester la sonoluminescence, justement, et il ne me manquait qu'un endroit sombre et plein d'eau. Quel petit veinard je suis, hein ?


Avec un peu de chance, ça nous éclairera par à-coups. Et j'aimerais savoir aussi si je peux avancer sans nager. Je reviens.

Oban prend sa respiration, se pousse vers le bas, et ramasse au passage un peu d'air dans sa main. Il commence alors à émettre des vibrations à partir de l'extrémité de ses doigts et dans sa paume, dirigées les unes vers les autres. En théorie, l'excitation de l'eau sur les bulles devrait alors dégager des photons... En tous cas, d'après ses cours de sciences, ça devrait être possible...

Il essaie un moment, mais sans succès. Pour y parvenir, il sait qu'il faut pouvoir garder des bulles d'airs stables, et avec ce courant c'est pratiquement impossible. De plus, il ne perçoit pas encore suffisamment bien les ultra-sons pour être précis dans les fréquences qu'il utilise. Néanmoins, il constate que, en effet, vibrer lui permet de se déplacer sans nager, ou d'accélérer si il le fait.

Le temps qu'il fasse ses expériences, Amber est de retour avec Yoshi. C'est également le moment que Rahne choisit pour refaire surface près d'eux.

Bonne nouvelle : Il n'y a que trois cents mètres de tunnel qui soient totalement immergés. Après ça remonte assez vite et il recommence à y avoir de l'air... et on voit la lumière au bout. On est à moins d'un kilomètre la sortie !

Par contre, le courant est assez fort, de l'autre côté... et si le trou est à flanc de montagne, on va se retrouver entraînés vers une cascade.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je peux passer en premier. Je crie assez fort pour pouvoir vous dire à quoi vous attendre. Et au pire je mourrai, dit-il à l'attention de Rahne.

Oui. Allons-y, rejoignons Druac. Je vous suis.

Amber ? Vous pensez que Yoshi va pouvoir traverser ?

L'australienne n'est pas sûre d'elle sur ce coup-là. Elle parvient à contenir la peur naturelle de son compagnon jusqu'ici, mais lui faire parcourir trois cents mètres sous l'eau ?
Elle est plongé dans ses pensées, essayant d'analyser la situation. D'un côté elle voudrait emmener Yoshi avec qui elle a créé des liens. Elle sait qu'avec le courant, elle peut réussir trois cents mètres en apnée mais ça, c'est sans compté Yoshi qui va la retarder. Non, lui prendre un temps fou à gérer.
Si elle atteint l'autre côté, ils ne savent pas non plus ce qu'ils vont trouver. S'ils doivent l'abandonner plus tard, il sera incapable de faire demi tour, il ne retrouvera jamais sa vrai famille. Et cela, si comme en parlait rahne, ils ne tombent pas d'une énorme cascade ou il ne survivra peut être même pas.

En plus maintenant il sait nager, il s'est calmé, il saura retrouver la terre ferme. Lui n'a plus besoin d'elle... Et a regarder les choses en face franchement, elle est capable de trouver une autre monture de l'autre côté si besoin. Surtout qu'il y a de forte chance qu'ils aient beaucoup moins de baguage à transporter maintenant.

Elle à beau retourner le problème dans tout les sens, elle ne vois pas de solutions pour l'emmener et surtout, elle se dit que si elle le fait ce n'est que par pur égoïsme.
Ce n'est que lui faire prendre des risques inutiles pour ne pas avoir le cœur fendu. Pour ne pas perdre ce lien qu'ils avaient créé... Qu'elle avait créé à bien y penser, il n'a rien demandé le pauvre. Elle savait bien que la séparation était inévitable, mais pas là, pas maintenant, elle n'a pas eu le temps de s'y préparer, de voir venir.
Elle ne peut s'empêcher de repenser à leur première rencontre.

Elle réalise pour la première fois qu' être immortel, dotée de pouvoirs, implique un prix à payer. Elle ferait bien d'y prendre garde...

Quand soudain, elle sort de sa torpeur en entendant quelqu'un prononcer son nom.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hein ? Quoi ?
Ah, Yoshi. Je ne sais pas, Je ne suis pas sur d'y arriver, nous ferions peut être mieux de le laisser partir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ca ne me semble pas déconnant. Je le vois mal faire trois cent mètres d'apnée le jour où il apprend à nager de force.

Je vais aller récupérer la toile, et puis me laisser entraîner vers l'hypothétique cascade. Mais même en criant fort, aller au-dessus de ce bruit, plus trois cent mètres d'eau... Non. Soit on se laisse emporter ensemble, soit on tente de s'accrocher avant la chute. C'est ça ou faire demi-tour.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non on le tente, on a déjà passé assez de temps ici, on ne fera pas demi tour.
Le temps de faire comprendre à Yoshi que nos routes se séparent et je suis prête.

Et Amber nage vers Yoshi et saisi sa petite bouille qu'elle voit pour la dernière fois pour le tirer dans la direction de la terre ferme.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Aller mon gros, tu rentres chez toi !

Elle le tire sur une dizaine de mètres, puis le laisse passer devant. Quand il semble lancer elle fait demie tour la larme à l'oeil.


Dernière édition par Xavier le Ven 9 Mar - 17:35, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7546
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Sam 10 Mar - 2:04

Une fois à trois, Les sources se résolvent donc à faire le grand saut.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Okay, si vous me tenez toutes les deux une main, on restera ensemble et je servirai de moteur pendant que vous manœuvrez. Ça vous va ? On ne se lâche pas, quoi qu'il arrive.


.[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ok, boss.

Oban saisit l'avant-bras droit d'Amber, et l'avant-bras gauche de Rahne, Ceux qui le doivent prennent leur respiration, et Oban pousse des pieds pour l'impulsion de départ. Puis ses pieds se mettent à vibrer en nageant, les propulsant vers l'avant. Oban se met à jouer avec le courant, et tente de se servir de cette poussée pour manœuvrer tandis qu'ils se laissent entraîner par le courant.

Le mode de propulsion d'Oban est assez efficace. Cela combiné au courant, aux qualités de nageuse de Amber et au fait que Rahne se soit fait des doigts palmés leur permet d'avancer assez vite. Trois cents mètres, c'est une belle distance à parcourir sans respirer, mais ils arrivent à l'autre bout bien avant de manquer d'air.

La première chose qu'ils remarquent en arrivant à la surface, c'est la lumière. Elle est faible, et vient d'assez loin dans le tunnel, mais avec leurs yeux accoutumés à l'obscurité, ils ne peuvent pas la manquer.

Rapidement, ils rejoignent Druac. Celui-ci a marché suffisamment loin pour maintenant avoir la tête hors de l'eau. Le courant est assez fort, mais ils n'ont qu'à s'accrocher au drass : pesant pas loin d'une tonne, celui-ci a les pieds fermement ancrés au sol et il résiste sans problème au flux de l'eau. C'est donc en toute sécurité qu'il remonte vers la sortie. Lorsqu'ils atteignent celle-ci, les trois humains n'ont plus d'eau que jusqu'à mi-cuisse, et si il y a en effet une cascade à la sortie, ils ne risquent pas d'y tomber tant que le vieux drass les retient.

L'eau tombe sur des rochers, une vingtaine de mètres plus bas. Une partie de leur matériel a d'ailleurs finit là. Devant eux, un relief escarpé leur cache la vallée, mais ça y est : Ils ont franchi les montagnes !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On l'a fait ! On est passés !

Oban regarde le paysage. Ce couloir a été percé, il a donc une utilité. Il doit y avoir quelque chose à l'autre bout. L'enfant prend le temps d'apprécier le paysage, mais il n'oublie pas d'y chercher ce qui n'est pas naturel.


Dernière édition par Xavier le Sam 10 Mar - 23:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Sam 10 Mar - 23:27

Oban cherche donc un meilleur point de vue. Descendre de l'entrée du tunnel, d'où s'écoule la cascade, ne s'avère pas trop difficile. Il repère assez vite un surplomb rocheux et précède le petit groupe en s'avançant sur la pointe de pierre, d'où il découvre un panorama aussi magnifique qu'étrange...




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On a vraiment pas fait tout ça pour rien. La puissance de l'impact qu'il faut pour créer ça...  

Je crois que le moment est venu de s'annoncer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] OOOOOOOOOOOOOOooooooooooooooooooooooooooooooooooo
OOOOOOOOOOOOOOOOOoooooooooooooooOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
ooooooooooooooooooooooooooooooOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO
OOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO......


Oban fait vibrer l'air autour de lui comme jamais, dans la seule optique de lancer un appel vers le ciel. Autant limiter les dommages sur la nature. Il vibre longtemps, et passe sur toutes les fréquences qu'il connaît, au point que plusieurs choses étranges se produisent petit à petit. Certains sons ne sont entendus que des drass, et certaines fréquences font apparaître le bâton d'Oban, perdu dans le crash.

L'enfant s'arrête net.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Qu'est ce que c'est que ce foutoir....

Il ramasse le bâton et, en effet, c'est bien le sien. Comment diable est-il arrivé là ?!?

Mais ses réflexions sont interrompues par l'arrivée de Rahne et de Amber, qui ont laissé Druac rassembler le matériel récupérable. En arrivant à sa hauteur, les cheveux au vent, Rahn'Avarshen a le souffle coupé.

C'est magnifique ! Mais... dit-elle en blémissant, c'est... c'est impossible ! J'ai déjà vu cet endroit ! C'est...

Le Dar'vakar, ajoute la jeune fille dans un souffle. Nous sommes dans l'Après-Vie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'en doute, Rahne. On est immortels. Mais par contre, je pense que votre Dar'Vakar est un endroit bien réel.

A moins que...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh par les saints, tout s'explique ! On aurait traversé une sorte de... passage en fuyant dans la nébuleuse ? Je... Je ne sais pas quoi penser. Qu'est-ce qui vous fait dire ça ? Où avez-vous vu le Dar'Vakar ?

Il y a des peintures, des bas-reliefs, faits par les Premières Sœurs. Ils sont gardés sur le monde des Mères. Mon père m'en a montré des copies. Mais le Dar'Vakar est un monde bien réel. Nous l'appelons "Après-Vie" parce que...

Vous savez que les Sources des Kahn'Askarans, étant imparfaites, sont porteuses de mort ? Elles finissent par altérer leur être, si bien qu'après deux ou trois mille cycles, ils se retirent dans des endroits reculés pour disparaître ? Eh bien le Dar'Vakar est le monde où se sont retirés les Treize, les premiers dieux-vivants, ceux qui ont vaincu Trim'Roffar, le Dévoreur d'Etoiles en le précipitant dans un trou noir.

Cet endroit... Ce cratère, ce lac... d'après nos légendes, c'est ici que Axxan le Hurleur a livré un dernier combat contre Kerdash, le Modeleur de Vie... Il y a presque dix mille cycles.

Amber ne comprend pas bien de quoi parle la jeune fille, étant plutôt ignare en histoire des drass. Quant à Oban, il est encore en train de digérer ce que vient de dire Rahn'Avarshen quand soudain ils entendent un son sourd, puissant, venu de loin, de l'autre côté de la grande plaine.

Oban vient de subir le plus intense des ascenseurs émotionnels : Excité par les dires de Rahne, il réalise que tout ici est vieux, que rien ne doit subsister. Et pourtant... Et pourtant ! Oban prend les mains de Rahne, et sautille autour d'elle en tournant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Rahne ! Il m'a répondu ! Je ne suis pas fou ! Ji ! Tu en penses quoi ?

Hein ? Désolé, j'ai fait un petit somme. J'ai raté quelque chose ?

Alors... Ils sont encore là ? Tu crois que c'est possible ?!?

Rahne se laisse entraîner dans la danse de Oban, et vient de le tutoyer pour la première fois, emportée par l'émotion elle aussi.

Oban ! C'est... Incroyable !!!

Amber qui ne connait de ce monde que ce que lui en a raconté Ji, avec qui elle n'a que survolé l'histoire des Drass, ne comprend rien. Elle les regardes danser sans comprendre l'importance de la découverte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] En gros, on a plusieurs raisons de se réjouir : Cet endroit, c'est à la fois comme un cimetière d'éléphants et le paradis, pour les Drass. C'est comme si moi, je découvrais, je sais pas... La Terre. Je ne l'ai jamais connue, mais on m'en a parlé toute ma vie, au point que je finis même par douter de son existence.

Mais si elle dit vrai, ça veut dire qu'un (au moins un) drass VRAIMENT ancien vit encore, seul, ici. Et vu qu'il nous a empêchés de mourir et qu'il répond quand on lui envoie un signal, les probabilités qu'il soit hostile diminuent.

Par contre, s'il est si vieux, il doit avoir eu des soucis de développement. A moins que cet endroit n'agisse sur les mutations de la source ? Ou sur le temps ?

Tant de questions, et les réponses sont toutes...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ...par là !

Yeah ! Je savais que je ne m'ennuierai pas en t'accompagnant, gamin !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Sauf quand tu dors, quoi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]Et bien en route alors parce qu'il y a encore un sacré bout de chemin pour atteindre ton cratère. Et la terre existe, n'en doute jamais Oban.

Bien dit ! Allons aider Druac et mettons nous en chemin. Il nous faut trouver un endroit où camper avant qu'il fasse nuit.


Dernière édition par Eric le Lun 12 Mar - 17:10, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7546
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Lun 12 Mar - 18:20

Trouver une petite grotte s'enfoncant légèrement dans un pan de falaise s'avère assez facile, et Amber parvient à récupérer quelques unes des affaires du groupe, en contrebas. Même s'ils ont perdu beaucoup de matériel, la toile et le sac à piquets permettent d'aménager une tente plus ou moins digne de ce nom.

Rahne et Druac parlent des treize à la sortie de la grotte, pendant qu'Oban est occupé à faire du feu. Il écoute d'une oreille, mais discute parfois à voix basse avec Ji.  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu te rends compte ? Les treize, là. Ils sont à l'origine de l'Ennemi. Imagine le savoir d'un seul d'entre eux, et ce que ça représente pour nous.

Alors tu vas trouver que je pinaille, mais Trim'Roffar n'est qu'un des agents de l'Ennemi, pas l'Ennemi lui-même.

Mais tu as raison : Les Treize, c'est du lourd, quand bien même il n'y aurait plus qu'un seul d'entre eux qui soit encore dans les parages.

C'est exaltant, c'est vrai... fait Rahne, pensive, mais il faudra être prudent, Oban. Les Treize n'étaient pas réputés ni pour leur patience, ni pour leur mansuétude. Ils étaient plutôt du genre à être susceptibles et bagarreurs. Si l'un d'eux est encore en vie après tout ce temps, il faudra... "marcher sur des oeufs", c'est cela ?

Cette fois, Amber peut suivre la conversation, ayant eu droit à une explication entre temps.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je vous laisserais la partie diplomatique alors, je ne voudrais pas commettre un imper.dit elle en finissant de trier le matériel sauvé pour en faire l'inventaire. Et puis je suppose qu'il va parler un vieux dialecte que je ne comprendrais pas et vu le temps que j'ai mis à apprendre la vôtre..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] En fait, je comptais lui parler en musique. Tout le long de la route.  Histoire de faire connaissance. C'est pas tous les jours qu'on croise un maître millénaire qui partage votre don. Et puis je ne vais pas partir avec un a-priori, Rahne. De mon point de vue, il peut aussi bien souffrir, être en paix, avoir faim... Mais nous vouloir du mal ? ça ne colle pas.

C'est un a priori aussi, Oban, même si je pense que tu as raison. Je dis juste que les dieux-vivants drass ont un trait universel : On ne leur manque de respect qu'à ses risques et périls.

Bah. C'est pas comme si on était assez idiots pour les insulter à la légère, hein ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je ne vois pas pourquoi on ferait ça. Je veux le remercier, déjà.

Sinon, pour parler d'autre chose... Je sais que cela rallongera  notre voyage, mais j'aimerais descendre dans le cratère voir ce lac avant de continuer vers la source de l'onde que tu as sentie à l'autre bout de la plaine.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pffff. Et moi qui espérait que l'on quitterai bientôt cette planète.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ça ne rallonge pas tant que ça. Et puis c'est un site historique, non ? Je n'y vois pas d'inconvénient. Amber ? Druac ?

...

Avec un grognement, le vieux guerrier se range derrière Rahne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Amber. On le sent, que tu ne veux pas. Tes pouvoirs, ils... on le sent, quoi. Qu'est-ce qui ne va pas ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Oups pardon ! C'est juste que je suis tellement impatiente de voir ce que le monde est devenu, de redécouvrir la civilisation... Et on est coincé ici depuis ce qui me semble une éternité. Mais je sais bien que c'est importante et que je serais contente d'avoir vu tout ça plus tard. Alors allons y.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je suis désolé. J'ai l'impression d'être en vacances, ici. Parfois c'est frustrant de ne pas tout contrôler, mais c'est vachement excitant, pour nous.

Tu sais quoi, cherche un service que je pourrais te rendre une fois revenus à la civilisation humaine, pendant la marche. Je ferais ce que je peux pour te faciliter la vie, quand on sera de retour. Okay ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Pas de problème Oban. Dit elle en lui ébouriffant les cheveux. On sent instantanément que la bonne humeur reprend le dessus, presque de l'amusement suite à la réponse d'Oban. Tu en a fait bien assez en me libérant. Vous tous je veux dire. C'est plutôt moi qui ais une dette envers vous !
Et puis, si je suis immortel j'ai tout mon temps. Il faut juste que je sois patiente.

Bien. Alors c'est décidé.


Dernière édition par Xavier le Jeu 15 Mar - 19:16, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Sam 17 Mar - 6:00

Après une nuit de repos bien mérité, les quatre voyageurs rassemblent ce qui leur reste de matériel. Ils ont pu en récupérer une bonne partie, mais presque toutes les vivres accumulées ont été perdues. Heureusement, la région est plutôt riche en végétation et en gibier, aussi ils pourront sans nul doute refaire leurs réserves en route. Maintenant dépourvus de monture, c'est à pied qu'ils descendent les abrupts contreforts de la montagne. La faune et la flore présentent quelques différences avec ce qu'ils ont pu observer de l'autre côté, mais le climat reste sensiblement le même et ils restent en terrain relativement familier.

Ce versant présentant une descente plus raide, il leur faut beaucoup moins de temps pour rejoindre la vallée qu'ils n'en ont mis pour grimper jusqu'au tunnel dans la première partie de leur voyage. Tout en marchant, ils peuvent observer le paysage et y découvrent plusieurs singularités. Si la plaine semblent assez uniforme, ont devine ça et là quelques autres petits cratères dissimulés par la végétation. Toutefois, c'est sur les reliefs derrière eux que certaines étrangetés sont les plus manifestes : On peut voir plusieurs endroit où le flanc des montagnes ont été creusés par des impacts gigantesques, et le sommet de l'une d'elles est carrément manquant, comme s'il avait été découpé !


Cela coïncide avec les histoires de Rahne. Quoiqu'elle réfute être une experte sur le sujet, elle est tout de même plutôt versée en légendes drasses, et leur longue marche est propice au récit. Amber peut sentir la fascination que ce monde exerce sur la jeune fille, et même chez le vieux guerrier. C'est même la première fois qu'elle perçoit un tel sentiment de crainte et d'humilité mêlées chez le vieux guerrier. Oban, qui a une conscience assez poussée de la nature des chocs et des ondes, leur explique que si il y a un lac ici, c'est quele choc initial a dû percer une poche d'eau souterraine. Quoi qu'elle cherche sera certainement enfoui.

Vous savez, le concept même du Dar'Vakar reste encore une énigme. De nos jours lorsqu'un Kahn'Askaran se choisit une retraite, il ne la partage jamais. Les Treize, au contraire, seraient tous venus ici, alors même que certains étaient des ennemis mortels. La raison pour laquelle ils ont voulu se partager l'Après-vie est le sujet de nombreuses théories, mais cela relève surtout de la théologie.

Ma main à couper qu'il y avait quelque chose d'assez intéressant sur ce monde pour qu'ils passent outre leurs rivalités. Ça a peut-être à voir avec ses propriétés mystiques.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ouais, je pense que c'est l'isolation, mais surtout le champ mystique de la planète qui les a intéressés. Ça devait avoir un effet sur leurs sources, en toute logique, d'ailleurs, moi-même... Oban s'interrompt un instant, et écarquille les yeux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Rahne, Ji, vous êtes des génies ! C'est ça qui se passe avec mes pouvoirs ! Quand je vibre, je retrouve mes affaires perdues. Ça doit être un de mes talents mystiques pas révélés, qui est exacerbé par l'ambiance locale !

Dîtes, il existe un code chez les hommes qui porte le nom d'un animal : le morse. En gros, un certain nombre de coups, courts ou longs, représente une lettre. Vous n'auriez pas ça, chez vous ? Ou une chanson qui pourrait lui parler, à cet ancien ? Il va falloir que je commence à lui parler. Ne serait-ce que pour être certain de la route exacte.

Je sais qu'il y a des codes de communication militaires basés sur ce principe, oui. Druac doit les connaître, mais ils ont bien trop récents pour être connus des Treize.

Le vieux guerrier approuve de la tête l'affirmation de Rahne.

Si vous voulez communiquer, il va vous falloir improviser, j'en ai peur.

A moins que... je connais de vieux chants, qui datent de l'ère pré-Orikan, si vous le voulez.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Parfait ! Ils parlent de quoi ?

Eh bien... le plus connu est un chant funéraire, le Asskadan, qui est encore chanté aujourd'hui pendant certaines cérémonies. Il est censé guider l'âme du guerrier disparu vers les Ak'Dal, les "Champs de la Gloire". C'est notre "paradis des guerriers".

Il y a aussi la geste de Rokdar, un de nos héros antiques les plus célèbres, qui décrit les épreuves qu'il a dû traverser pour retrouver son foyer en revenant de la guerre. Il est assez long, toutefois, et je n'en connaît que quelques passages.

Et puis il y a la Nosh'rahn, un chant méditatif dédié aux étoiles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je n'y connait rien, mais le chant du guerrier disparu qu'on guide vers un havre de paix me parait sympa comme idée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est vrai... Mais je crois que sa vision du paradis a dû changer, en dix-mille ans. Je crois que la Nosh'rahn est plus approprié ici. On veut montrer qu'on est calmes et paisibles. Mais l'Asskadan a l'air intéressant.

Ce soir, si tu peux le chanter, je servirai d'amplificateur. En quelques soirs, je devrais pouvoir le reprendre seul.

Ce sera avec plaisir.

Tant que nous en sommes aux vieilles légendes, il y a autre chose que vous voulez savoir sur les Treize, ou sur les époques mythiques ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oooooh oui. Leurs noms, par exemple. Et je voudrais savoir lequel a inventé le Den Kesh. C'est lui, ou un de ses disciples, qui est là.

J'espère.


Et pourquoi ils se seraient battus au paradis ?

Ils avaient tous, ou presque, le combat dans le sang, et je suppose que même ici certains avaient encore des comptes à régler. S'il y avait d'autres raisons, je les ignore.

Pour ce qui est du Ken'Desh, cet art remonte à la période pré-Orikan, toutefois Axxan le hurleur en a probablement été le plus grand pratiquant.

En plus de Axxan, j'ai aussi déjà mentionné Kerdash le Modeleur de Vie. Les autres sont Ban'Grem le Roc, Hek'Pam le Géant, Gonstor le Brûlant, Zamba'ar le Maître des Lames, Etergan le Furieux, Kesserek l'Oeil Céleste, Vodkan le Fourbe, Bar'Aal le Vif, Zahak le Blanc, Allashitak le Voyageur et Le Sans-Nom.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je vais essayer de retenir tout ça. Oban semble compter sur ses doigts, plusieurs fois. Au fait, le Sans-nom, c'est bien Trimroffar ? Ou ça n'a rien à voir...

Non, ce n'est pas le même. Trimroffar, le Premier, le Dévoreur d'étoiles, était le disciple de l'Orikan. Il l'a trahi en lui volant le secret des sources, ce qui nous a attiré la malédiction de l'Orikan, celle qui empêche encore aujourd'hui les drass de procréer normalement. Les Treize, y compris le Sans-nom, sont ceux qui se sont rebellés contre le règne de Trimroffar et l'ont vaincu.

Le Sans-nom a perdu tout son clan durant la guerre contre Trimroffar. Il en était l'unique survivant. C'est pour cette raison qu'il aurait renié son nom et l'aurait fait effacer de toutes les mémoires.


Dernière édition par Eric le Dim 18 Mar - 17:04, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Lun 19 Mar - 10:12

Ce versant de la montagne étant nettement plus pentu, il ne leur faut qu'une journée pour atteindre la plaine et nos amis sont arrivés en haut du cratère alors que le soleil commence à se coucher. Il ne leur a pas étant difficile de refaire quelques réserves de fruits sur le chemin, la végétation étant bien fournie et en partie déjà connue.

Ils établissent leur bivouac pour la nuit, remettant au lendemain la descente vers le lac. Sur la route comme autour du foyer, Rahn'Avarshen a continué à leur conter de nombreuses histoires au sujet des Treize. Ce sont des figures centrales dans la culture drasse moderne et la quantité de légendes à leur sujet est faramineuse. Amber et Oban ont ainsi pu découvrir des personnages hauts en couleur, parfois irritables et querelleurs, parfois d'une grande sagesse, parés d'autant de vertus que de défauts. Leur importance dans l'imaginaire des drass est telle que leurs noms se sont frayés un chemin jusque dans le langage familier...


...et c'est ainsi que Vodkan réussi à tromper Gonstor. C'est principalement de cette histoire, je crois, que vient le mot "Vodkanar", qui désigne un guerrier rusé capable de tromper l'ennemi.

Si il devait y avoir un équivalent dans votre culture, je crois que ce serait... Ulysse ? Ce n'était pas un dieu, mais il avait le même genre de qualités.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est fou de se dire qu'on va rencontrer une légende. Je comprends mieux votre excitation. Vous croyez qu'on va tous les voir où qu'il n'y en a plus qu'un ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] A ce qu'on m'a dit, ils se retirent parceque leur source incomplête crée des mutations indésirables, à force. Je pense qu'il peut être devenu... n'importe quoi. Le truc, c'est que personne -chez les hommes - ne sait ce qu'il advient d'eux après cette retirés. S'ils vivent encore, tous... Souffrent-t-ils ?

Je veux dire, je crois sincèrement qu'on n'est pas arrivés là par hasard. Et il faudra justement même être prudents pour çette raison. Et si c'était lui qui nous avait fait venir ?

J'ai tant de questions. Comme celle-là : j'ai senti la source de drag'dar de très loin, à cause de sa puissance. Pourquoi est-ce que l'on ne sent pas celle de cet ancien ?

Ça c'est une excellente question, parce qu'à cause de leurs sources endommagées les Kahn'askaran sont moins doués que nous pour sentir les sources des autres, mais aussi pour les cacher. Or les Treize, avec leur puissance... nous devrions les sentir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Attendez, je calcule. On est tombés là bas. On venait de par là. On est tombés comme ça... Je pense qu'il a pu nous voir de l'endroit où il est. Si ça tombe, sans sa source, il est resté immortel, mais immobile.

...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, je crois qu'il nous faut chanter. Ca nous en apprendra plus sur lui. S'il répond, on aura une base de dialogue. Dis moi quand tu seras prête, et chante devant ma main comme si c'était un microphone. Je ferai passer ta voix dans mon corps et je l'amplifierai.

Ce ne serait pas plus simple que je t'apprenne la chanson, Oban ? Je suis sûre que tu chantes très bien.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'avais envie de t'entendre chanter. Commence, et je ferai un canon.

Rahne commence donc à jouer de la voix, qu'elle a très jolie, d'ailleurs. Elle produit des sons mélodieux, mais Amber est malheureusement incapable d'en profiter pleinement, car une partie du chant passe dans les infra-sons. De son côté, Oban peut apprécier la poésie qui s'en dégage, même sans comprendre les paroles, celle-ci étant issues d'un dialecte antique.

Après quelques minutes, il joint sa voix à celle de la jeune fille et prend rapidement le rythme. Il lui faudra un moment pour mémoriser entièrement le chant, mais heureusement celui-ci est une mélopée où les même paroles reviennent souvent.


Il commence à être à l'aise quand soudain Rahne s'interrompt en se tenant le ventre...

Ouch !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ça y est, il bouge ! il aime la mélodie lui aussi ?

On dirait qu'elle aime ça, oui !

...

Vous voulez la sentir bouger ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est vrai, je peux ? S'empresse de répondre Amber, la main déjà levée. Je n'osais pas demander.

Bien sûr, vas-y, répond Rahne en prenant la main de Amber pour venir la poser sur son ventre.

L'australienne n'a que quelques secondes à attendre pour sentir un mouvement, puis un second, sûrement des coups de pied. Elle peut aussi sentir les sentiments du bébé, qui ne sont pas vraiment comparables à ceux d'un adulte. Tout n'est que bien être...

Oban ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Quoi, moi ? Je... Okay. Mais doucement, alors.

C'est marrant, je la sens bouger même si elle ne tape plus. Elle fait une sacrée taille, en fait. Ma soeur... La dernière que j'ai posé la main sur un ventre arrondi, c'était ma future petite soeur. Elle n'a pas pu naître. Amber peut le sentir : la personnalité optimiste d'Oban s'effiloche petit à petit. Et puis il y a une reprise soudaine, et sa peine devient une espèce de mélange entre... de la colère et de l'intérêt ?

Mais on ne va pas parler de ça maintenant. En plus j'ai encore un frère à aller secourir, quand tout ça sera terminé.

Tu... C'est la première fois que tu parles de ta famille, Oban...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Quand on s'est rencontrés, j'étais un diplomate, en fin de compte. Puis un pilote. Puis il a fallu survivre, manger, voyager... Et puis c'est ton ventre qui me rappelle que j'ai des promesses à tenir. Je me disais que c'est un souci pour plus tard, mais une fois rentré je sens que je n'aurai pas beaucoup de temps pour le mettre en action. Alors j'y penserai tant qu'on voyage.

Et donc... si ce n'est pas trop indiscret... tu as un frère ? Qui a besoin d'être secouru ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est compliqué. J'ai toujours cru que j'étais l'enfant de mineurs. J'avais plusieurs frères et sœurs. Mais un jour, on est partis précipitamment pour éviter des gens violents. Ces gens, c'est le long couteau, une famille de sorciers et de criminels qui ont volé des sources et continuent de le faire, pour se les approprier. Ils ont tué toute ma famille, et kidnappé mon frère.  

Seulement j'ai... J'ai compris récemment que le long couteau a fait tout ça pour me récupérer. Leurs agents, ce sont mes vraies sœurs, et leur dirigeant, c'est mon père. Et comme je suis son unique descendant, il cherche à me récupérer depuis... douze ou treize ans, je dirais.

Seulement, mon "faux" frère est quand même mon seul frère, et il est prisonnier depuis longtemps maintenant. J'ai un plan pour le sortir de là, mais ce n'est pas encore très clair. Pour l'instant, j'ai juste l'intention de trahir mes amis et de rejoindre l'ennemi. Voir ce qu'ils veulent de moi. En apprendre plus sur eux. Mais je connais certaines choses d'eux, et je sais qu'il faut abattre mon père, immortel ou pas.

Voilà.

Amber peut sentir le tourbillon de sentiments qui agite Oban pendant qu'il parle. Elle sent aussi la tristesse sincère de Rahne.


Oh... Alors... ta sœur qui n'a pas pu naître, commence-t-elle en touchant son ventre, elle...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh Oban, c'est si triste... Amber, prise entre les sentiments que cela lui évoqué et ceux d'Oban qu'elle ressent ne peut retenir quelques larmes, qu'elle efface vite d'un revers de la main.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ouais ! Et c'est pour ça que ce bébé là, je vais faire tout ce que je peux pour qu'il arrive sain et sauf à bon port ! Lâche Oban dans le but flagrant de changer de conversation et de ton.

Oh, Oban, je...

Elle comprend alors que ce n'est pas de la compassion que veut le garçon à ce moment.

Merci, dit-elle simplement, ne sachant quoi ajouter d'autre.

Oban sent alors la main de Druac se poser sur son épaule. Le vieux guerrier ne peut pas parler, alors il se contente de hocher la tête en signe de respect."

...

Tu sais quoi, gamin ? Tu peux avoir de la classe, quand tu veux !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu as vraimment un grand cœur Oban. Si un jour tu as besoin de moi.... Tu peux me demander ce que tu veux.

Puis ne sachant quoi ajouter, Amber garde le silence. Elle aimerait se concentrer sur des souvenirs positifs afin de transmettre de meilleur sentiment à Oban, mais c'est assez compliqué vu l'histoire qu'il vient de conter.

Oban regarde ses nouveaux amis un instant, avant que les larmes ne coulent. Amber peut sentir sa honte, au moment où il se détourne, espérant naïvement que personne ne se rende compte de son désarroi.


Dernière édition par Eric le Mer 21 Mar - 21:09, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 21 Mar - 21:19

La journée du lendemain est belle et ensoleillée. Le petit groupe n'a pas trop de mal à trouver une voie praticable pour descendre dans le cratère, en suivant une piste animale. Le seul incident notable survient quand une meute de petit dinosaures carnivores s'approche un peu trop père. Toutefois, quelques jets de pierres bien sentis de Oban suffisent à éloigner ceux que Amber n'a pas pu effrayer grâce à son pouvoir.

Ils croisent aussi des animaux nettement plus gros, des pachydermes plutôt placides faisant près de trente mètres de haut qui profitent de leurs longs cous pour aller chercher les feuilles des arbres non moins immenses que l'ont trouve dans la cuvette. Nos amis renoncent toutefois à choisir une monture parmi eux, leur hauteur ne les rendant vraiment pas faciles à escalader.

Après avoir maintenu un rythme soutenu, ils arrivent près du lac en milieu d'après-midi. L'endroit baigne dans une atmosphère particulière, les énergies spirituelles de ce monde étant plus concentrées ici qu'ailleurs. Cela semble définitivement venir du plan d'eau.


Vous pensez que l'on peut se baigner sans risque ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Sans risque, je ne sais pas. Mais on est immortel vous m'avez dit, alors on ne risque jamais rien non ?
Et puis, il va bien falloir voir ce qui se trouve sous l'eau.

Oban, tu peux scaner avant ? Peut être votre vieux Drass dort il au fond comme une pierre...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'ai du mal à y croire : il est beaucoup plus loin. Mais il y a définitivement quelque chose là-dessous. Quelque chose qui irradie de l'énergie mystique.

Obéissant, Oban utilise son sonar une fois arrivé. Après tout, c'est une bonne idée.

Cela lui permet d'avoir une bonne idée de la forme du fond de l'étendue d'eau, mais seulement à portée de son écholocalisation. Le lac avait certes l'air petit du haut de la montagne, mais il fait en fait plusieurs kilomètres de large. Le garçon repère également des formes de vie, probablement des poissons, mais rien qui soit de très grande taille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Eh bien je ne pensais pas que ce serait si large. A priori, pas de prédateurs géants dedans. On peut plonger.

Oban et Amber descendent dans l'eau, qui se révèle plus chaude de quelques degrés que ce à quoi ils s'attendaient. Toutefois, alors qu'ils s'éloignent du bord en nageant, leur sensation principale est le bien-être. Ils ont tous deux l'impression d'être dans une forme olympique après seulement quelques minutes, comme si tout leur corps était stimulé, renforcé. Jamais ils n'ont nagé aussi vite, ni avec tant d'aisance, et jamais ils n'ont pu retenir leur respiration aussi longtemps.

Cela leur permet d'explorer les hauts fonds, qui sont incroyablement riches en faune et en flore. Il y a plus de poissons, d'algues, et d'autres formes de vie qu'Amber n'en a jamais vu en plongeant, et dieu sait que les massifs de coraux australiens en regorgent... et tout ça alors qu'ils sont encore à moins de deux cents mètres du bord !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'ai une de ces pêches ! Ce lac n'est définitivement pas normal, mais c'est gé-nial.

Je sors deux secondes, j'ai envie de plonger en profondeur !

Oban sort donc de l'eau, avec comme projet d'y retourner, quand il aperçoit Druac, sur la rive.

Eh, Druac. Vous de vriez vous baigner, ça vous fera du bien. Et sinon, a voudra dire que ça ne le fait que pour les sources. Toi aussi, Rahne ! Trempe un peu, ça ne vous fera que du bien. A tout de suite !

et Oban replonge, mais cette fois avec de l'élan et un bond en hauteur impressionnant, même pour lui.

Amber n'a pas trop de mal à suivre Oban vers le centre du lac. Dès qu'ils se sont un peu plus éloignés de la rive, il sente un courant agiter le lac, courant qui va en s'accélérant tandis qu'ils s'approchent du centre. C'est comme si les eaux tournaient en rond, comme dans un siphon. Heureusement, cela n'a pas la force suffisante pour les entraîner.

Amber tente de nager vers le centre pour voir ce qui peut causer ce courant.


Dernière édition par Eric le Jeu 22 Mar - 17:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Ven 23 Mar - 9:44

A mesure que les deux jeunes gens s'éloignent de la rive, ils constatent en plongeant régulièrement que le fond a comme une forme d'entonnoir. Ils ne sont pas encore au centre quand la profondeur devient trop importante pour qu'ils puissent atteindre le sol, même en retenant leur respiration jusqu'à leurs limites.

Cela est assez frustrant, car ils commencent tout deux à sentir la présence de quelque chose, une force physique assez importante pour être perçue au-delà de ce dont ils sont naturellement capables... et cela se trouve justement au fond du lac, vers son centre... qui doit se situer à environ cinq cents mètres plus bas.

Oban remonte dès qu'il s'est assuré de ne pas avoir rêvé cette présence. Ils ne pourront clairement pas descendre sans quelque chose... Une bouteille d'oxygène, ou... Peut-être une pierre. Oui, une pierre devrait faire l'affaire.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Rahne !  Il ya quelque chose, au fond. Une présence très puissante.

Je crois qu'on sous-estime ce qui leur est arrivé, en fait. Je n'ai qu'une théorie mais... Je pense que leurs sources se sont éteintes. Ils restent surpuissants, au point qu'on les sent de loin mais... Je ne sais pas. Endormis ? Fondus dans ce monde ?

Il faisait quoi, au juste, votre "modeleur de vie" ?

Oban sort de l'eau en parlant, et sans réellement s'expliquer, commence à faire rouler une pierre de taille raisonnable jusqu'au bord de l'eau. Quand Amber remonte à son tour, il s'arrête et s'assied pour récupérer un peu.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'ai une idée. Je Vais laisser la pierre m'emporter plus bas, et je remonterai sans. On y va à deux, Amber ? Ca serait bien d'avoir du matériel de plongée, mais...

Voyant qu'Oban à l'air décidé à tenter l'impossible, Amber nage le rejoindre sur la rive.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non Oban, ce plan là c'est sans moi. Et je te le déconseille fortement. Je sais que tu es un garçon très costaud mais descendre à cette profondeur sans matériel, c'est surhumain. Et tu as un sonar mais moi je ne verrais rien au fond.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh. Bon. Et tu crois qu'on devrait laisser tomber ?

Sûrement pas ! Moi aussi je veux voir ce qu'il y a là en bas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ah ça non, j'ai vraiment envie de voir ce qu'il a au fond. Mais je ne vois pas comment faire là tout de suite. Quand on aura réparé Dan, avant de partir, il y a quelque chose qui pourrait nous servir à bord ?

Les deux jeunes gens sont rejoints par Rahne qui sort de l'eau au même moment, vêtue seulement de ses dessous. C'est toujours un peu étrange de voir les effets de ses métamorphoses, comme quand ses branchies disparaissent de son cou et de ses côtes, et que la palmure entre ses doigts se résorbe.

Vous aviez raison ! Cette eau a des propriétés étonnantes. Le bébé adore. Même Druac dit que ses douleurs ont disparu !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Oui, il y a vraiment quelque chose à découvrir au fond...

Amber se dirige vers leur maigre tas de bagages restant, et fait mentalement l'inventaire de ce qui pourrait servir.

Vraiment ? Vous avez trouvé quoi ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Rien pour le moment, mais quand on arrive vers le centre on sent qu'il y a.... Une énergie physique assez phénoménale. Le problème est que c'est bien trop profond. Tu pourrais sûrement aller voir, mais nous sans matériel... J'en ai vraiment envie mais je ne vois pas ce qu'on pourrait utiliser.

Oui, je pourrais descendre jusque là, mais... Il doit faire complètement noir à cette profondeur, et faire de la place au bébé monopolise une bonne part de mes capacités. Je ne pourrais pas à la fois respirer sous l'eau et modifier mes sens.

A moins que... je pourrais VOUS faire respirer, je suppose.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Ah bon, et comment ? Oban pourrait "voir" avec ses sens de cette façon.

Rahne hausse les épaules, comme si ce n'était pas grand chose.

Facile. Même avec des branchies, je peux toujours exhaler de l'air. Comme l'échange entre le dioxygène et le dioxyde de carbone reste faible dans le métabolisme humain, cet air restera respirable.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ça peut être la solution. Je ne verrai pas mes pourrai sentir cette chose de plus près, voire la toucher. Et Oban nous complétera le récit. À moins que l'on trouve un gros poisson luminescent pendant la descente.

Par contre, il va falloir prendre garde à descendre doucement en marquant des paliers. Nous n'avons pas de combinaison pour résister à la pression et encore moins de caisson hyperbare en cas de problème.

Oban, complètement perdu, est plus qu'heureux de s'en remettre à ses compagnes. Mais pour garder la face, il garde les bras croisés, et passe de l'une à l'autre en hochant parfois la tête.

La remonté ne sera pas un problème, même en cas d'urgence. La gazéification de l'azote dans le sang due à une décompression rapide vous tuerait, mais avec finalement très peu de dommages physiques effectifs, donc ça ne durerait pas très longtemps.

Par contre, mieux vaudrait s'entraîner un peu à plonger et à respirer ensemble avant de se lancer vers les grands fonds.

A ce moment, le vieux drass muet Attire l'attention sur ce qu'il vient d'écrire sur le sol.

Sinon... Druac dit que si on lui donne trois jours, il doit pouvoir fabriquer une cloche de plongée et un radeau pour la déplacer au milieu du lac.

<Je doute que nous ayons trois jours à perdre, Druac.> lui répond la jeune fille.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pourquoi pas ? Essayons sans, mais si on y arrive pas... Par contre je me demande avec quoi il veut faire ça.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Moui... On peut toujours lancer les deux projets. Mais je ne vois pourquoi on n' y arriverait pas.
La cloche ne va pas bloquer ton sonar ?
Parce que si c'est faisable on peu même essayer d'installer de quoi éclairer sur la cloche.


Dernière édition par Eric le Lun 26 Mar - 5:44, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Lun 26 Mar - 12:37

Faisons un essai tout de suite, alors.

Il va juste falloir apprendre à coordonner mes expirations avec vos inspirations. Amber, tu es habituée à plonger, n'est-ce pas ? On va commencer avec toi.

Les branchies apparaissent de nouveau sur son cou et ses côtes tandis qu'elle descend dans le lac.

...

Elle fait signe à Amber et à Oban de la rejoindre sous l'eau.

Une fois qu'ils sont près d'elle, elle s'approche de Amber, prend son visage entre ses mains... et colle sa bouche sur la sienne pour lui envoyer de l'air.


C'est un coup à prendre de ne pas avaler trop d'eau, mais dans l'état où ils sont, tout leur semble plus palpitant.
Oban attend qu'on lui fasse signe à son tour, les joues gonflées.

Amber aspire l'air et commence à nager autour de rahne et fait signe à Oban de faire de même.
Puis pendant qu'il récupère de l'air, elle se laisse porter par les flots, profitant de cette eau aux vertus si inabituelle.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Après quelques essais, les voici à peu près prêts à faire une tentative. Ils remontent à la surface pour faire le point.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alors ? Ça va pour toi et la petite, Rahne ? Si oui... Moi je suis partant pour voir jusqu'où on peut aller.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu m'étonnes Oban, ton pouvoir est vraimment incroyable rahne.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ca me fait paenser, Amber : c'est toi notre compas à émotions. Si il y a bien une conscience là dessous, je compte sur toi pour nous avertir. Si tu dis qu'on remonte, personne n'hésite et on part, okay ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ça marche. Je resterais vigilante.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mar 27 Mar - 5:08

Après plusieurs essais, nos amis parviennent à coordonner leurs respirations correctement, suffisamment pour estimer pouvoir plonger en eaux profondes. Amber met également ce temps à profit pour apprendre à Oban les petits trucs qui permettent d'équilibrer la pression de l'oreille interne, indispensables pour permettre aux tympans de résister à de grandes profondeurs. Il aura fallu la combinaison des pouvoirs de Rahne, de la science de la plongée de Amber et des sens de Oban, mais leur entreprise leur paraît maintenant réalisable.

De son côté, Druac a tenu à leur préparer à chacun un flotteur, un morceau de bois taillé, profilé pour ne pas les ralentir mais auquel ils pourront s'accrocher pour se reposer en cas de besoin.

Quand ils s'estiment enfin prêts, le soleil est sur le point de se coucher, et ils remettent donc leur exploration du centre du lac au lendemain. Amber profite de ce lapse de temps pour tresser des feuilles de palmier et ramasser du bois flotté afin de confectionner des palmes.

Debout à l'aube, les trois jeunes Sources se contente d'un frugal repas avant de se lancer. Oban a pu estimer la largeur du lac à cinq kilomètres et demi. Il leur faudra donc nager au moins une demi-heure pour arriver en son milieu, et ce en tenant compte du fait que le garçon peut accélérer leur avance en utilisant ses vibrations pour l'aider à se propulser.


Vous êtes prêts ?

Yeah, baby !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et comment !

Oban met donc son moteur-jambes en route, en s'accrochant à la branche en forme de fourche qu'il a taillée à côté du feu, pendant que chacun s'affairait à son propre atelier. Avec elle, il pousse leur armature et soulage les filles durant la demi heure de trajet jusqu'au centre.

Pendant le trajet, Oban continue de sonder le fond en-dessous d'eux, ce qui lui permet entre autre de répondre à une question que se posait Amber : En effet, il n'y avait pas de prédateur supérieur dans la chaine alimentaire locale. Eh bien c'est tout simplement qu'ils vivaient dans les zones plus profondes, la plupart du temps posés près du sol. Son sonar ne peut pas lui dire à quoi ils ressemblent exactement, mais ils font jusqu'à deux mètres de long et semblent ne remonter que le temps de se nourrir. Fort heureusement, les trois humains sont bien plus grands que les poissons dont ils se nourrissent et ne devraient pas les intéresser. De plus, ils ont eux-même un système d'écholocation, que Oban pourrait facilement utiliser contre eux.

Une fois arrivés près du centre, Oban a prévenu ses amies et ils reprennent leur souffle , soulagés par les flotteurs et l'armature de bois qui sera abandonnée pour la descente.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon tu te rappelles Oban, quand tu as la petite gène dans les oreilles, tu te bouche le nez et tu souffle. Ça va claquer comme en avion et après, c'est bon.

Tout le monde est prêt ?

...

Rahne lève le pouce à la manière humaine pour donner son accord.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ouais. Ils avaient l'air pourris, vos avions, dis donc !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, ça va, je te taquine. Prêt quand vous voulez. J'ai eu juste assez pour reprendre mon souffle. Et l'eau me donne toujours la pêche.

C'est le signal du départ. Les trois jeunes gens se séparent des morceaux de bois qui leur servaient de flotteurs et plongent. Ils savent que la descente va être longue, aussi ils ont convenu de s'économiser en procédant à un rythme régulier. Tous les vingt mètres environ, ils font une pause pour échanger de l'air avec une Rahne concentrée, mais que Amber sent dévorée par la curiosité. Paliers après paliers, ils s'enfoncent dans une eau de plus en plus sombre.

A environ deux cents mètres de fond, alors qu'il n'y a plus assez de lumière pour qu'ils se voient entre eux, ils se font une petite frayeur quand un couple des prédateurs allongés que Oban a senti plus tôt passe tout près d'eux. Heureusement, comme prévu, les animaux se désintéressent rapidement des trois jeunes gens, qui ne ressemblent pas du tout à leurs proies habituelles.

C'est dans une obscurité maintenant totale qu'ils approchent du fond, tandis que la pression rend chaque effort physique épuisant. Ils sont heureusement aidés par un courant descendant, faible mais suffisant pour les amener près de la source de puissance qu'ils ont senti d'en haut et qui se fait de plus en plus perceptible.

Oban commence par "voir" l'écho d'une forme massive qui forme un relief grand comme un immeuble de vingt étages dans l'abysse. Après une dernière pause pour prendre de l'air à Rahne, ils guide ses compagnes dans cette direction, jusqu'à enfin avoir une image plus précise...



Oh, OUAIS ! Ça, c'est ce que j'appelle un ancien vénérable. On va pouvoir voir si la chanson lui parle... Quoi que. On est super vulnérables. Mais on vient en paix. Mais ce n'est pas lui qui nous a répondu. Et s'il me prenait pour son ennemi... Non, on pourra revenir. Le bébé d'abord.

Amber qui n'y voit de toute façon rien, a fermé les yeux. Elle se concentre sur ses perceptions, toutes ses perceptions.
Si cette chose se réveille, décide de bouger ou ressent quelque chose, elle ne compte pas le rater !
De plus maintenant qu'elle est au plus près, peut être comprendra-t-elle mieux comment cette source d'énergie agit sur l'eau du lac.

Oban, pendant ce temps, se saisit des index des deux jeunes femmes accolées, et les dirige vers le mastodonte. Amber peut sentir sa surprise puis son excitation se teinter de prudence et d'une touche de peur ou de précaution extrême.


Avec prudence, ils s'approchent de l'immense silhouette figée dans les ténèbres sous-marine. Les deux jeunes femmes ne savent pas vers quoi Oban les emmène, jusqu'à ce que leurs mains touchent finalement une masse rugueuse, et là... Tous trois sentent une Source ! Elle est bien cachée, mais ils peuvent malgré tout la percevoir au contact. La chose a une immense énergie physique en elle, mais dans un état qui fait penser à un sommeil profond, TRÈS profond. A l'opposé, ses énergies psychiques et mystiques sont très faibles, comme si son esprit et son âme étaient ailleurs.

Rahne est tout aussi excitée que Oban, maintenant, mais son engouement est mêlé d'une crainte respectueuse.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Un ancien !! J'en étais sûre ! Mais alors.... On va vivre aussi longtemps que ça. Ça doit être génial de rencontrer quelqu'un qui a vu tant de chose, il doit avoir plein de truc à raconter.
Bon calme toi Amber, le réveiller en douceur d'abord.


Rahne étant la plus à même de savoir comment se conduire avec un ancien, Amber décide d'utiliser ses émotions. Elle tente de faire abstraction de son exitation et de transmettre quelque peu de sa crainte mélé de respect. Si dans son lointain sommeil il ressent ça, il saura qu'il est respecter et qu'ils ne lui veulent pas de mal...

...mais son pouvoir reste sans effet. Soit son sommeil est trop profond, soit son âme est trop éloignée.

Oban, qui sent les énergies affluer, donne trois petites tapes à chacune des filles ; c'est le signal qu'il faut remonter. Après tout, se dit-il, ils ont eu l'information désirée, mais il n'y a personne, ici. Et c'est peut-être tant mieux. Autant remonter maintenant, surtout qu'ils ont désormais beaucoup à se dire. Il ne ressent plus vraiment de peur, juste la satisfaction d'une tâche accomplie.


Dernière édition par Eric le Mer 28 Mar - 11:51, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 28 Mar - 19:27

C'est à ce moment précis que Amber capte fugitivement une émotion primitive, venue d'en-dessous d'eux, une sorte d'envie qu'elle a parfois sentie chez Yoshi quand il avait faim. Quand à Oban, son sonar capte un mouvement à la limite de son champ de perception, quelque chose de gros, venu du fond, et qui remonte vers eux.

Finalement, les poissons carnivores qu'ils ont croisés plus tôt ne formaient probablement pas le sommet de la chaîne alimentaire locale. Amber sent la panique remplacer tout le reste, chez Oban. Il recrache son air sous le coup de la surprise, "embrasse" Rahne pour en reprendre, et la tape trois petits coups à nouveau, mais très vite cette fois. Et il commence à les propulser vers le haut.


Comme stimulée par cette réaction, la chose accélère brusquement. Dans son élément, elle ne mettra que quelques secondes à être sur eux. Amber sent une excitation semblable à celle d'un fauve avant le coup de grace, et Oban commence à deviner un corps massif, long d'une vingtaine de mètres et pourvu de nageoires.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il ne va mettre que quelques secondes à nous rattraper, impossible de lui échapper. Hors de questions de mourir ici, j'ai d'autres plans pour mon futur.
Fuck off ! Calme toi Oban, je n'arrive pas à me concentrer !

Oh et puis merde !!


Amber n'a aucune envie d'expérimenter la mort. Elle a du mal à se calmer elle même, sans compter la peur d'Oban, l'enivrement de la traque du monstre... Elle est incapable de se concentrer pour tenter de le contrôler, elle ne peux pas non plus compter sur sa voix ici...Alors elle abdique.

Elle se fait éponge, peur, excitation et rage primale se mélangent dans un tourbillon. Son crâne va exploser sous le flot d'émotions. C'est là qu'elle sent la détresse de Rahne pour son enfant. Lui n'a pas de source, il faut le protéger. Oban ne remontera jamais assez vite.

Son choix est fait.  Elle emmagasine la peur d'Oban puis d'un coup sec, elle retire sa main de la sienne. Ils remonteront plus vite sans elle et après tout, elle aussi peut être un prédateur. Elle relâche tout au moment où elle sent que la bête va fondre sur elle, tel le dernier souffle d'une guerrière.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Prends ça saloperie ! Je ne mourrai pas ce soir et le bébé encore moins !

La vague de peur primale qu'elle projette est d'une violence telle que la créature est arrêtée net. Malgré l'obscurité, Amber sent les remous causés par les spasmes qui la traversent. La jeune femme insiste insiste, maintient sa prise pendant de longues secondes, et l'instinct de survie de la bête finit par l'emporter sur sa faim. Finalement défaite, elle fait demi-tour et retourne piteusement vers l'abysse.

Une vingtaine de mètres plus haut, tandis qu'ils continue de remonter avec la main de Rahne dans la sienne, Oban sent les émotions relâchées par l'australienne pendant son duel avec le monstre, une peur viscérale... qui fait écho à celle qu'il ressent quand son sonar détecte la seconde créature ! Ces saloperies chassent en couple, et la deuxième est en train de foncer sur la jeune drasse et lui par le flanc à une vitesse terrifiante !

Oban a étrangement perdu sa peur après que la bête se soit retrouvée confrontée par Amber. Tout ce qui compte à ce moment là pour lui, ce sont les faits. Et la surprise s'étant elle aussi allé, quoi qu'Amber ait fait, son esprit est clair.

Ne restent que des formes et des trajectoires. Derrière eux, le titan drass. Devant eux, maintenant, un tube filant vers eux, à quatre-vingt dix degrés du précédent, au-dessous. La bête provoque des courants dans ce qui n'est ni plus ni moins qu'un environnement 0-G liquide. Oban monte au-dessus de Rahne alors que tout son corps se met à émettre des vibrations. Cependant, au lieu de se propager, ces vibrations créent une dépression dans l'eau au-dessous de lui. Résultat : le reste du lac se déverse avec force sur le garçon, qui se retrouve frappé violemment, mais aspiré vers le bas, tandis que la réaction inverse propulse Rahne vers le haut.


Comme il l'espérait, Le prédateur se désintéresse de la jeune fille et fond sur lui à la place. Habitué à chasser des proies dotées d'écholocation, il aura vite fait son choix.

C'est justement le sonar de Oban qui lui offre une fugitive vision de l'énorme gueule de la créature quand elle s'ouvre...




...créant une dépression massive qui aspire Oban en moins d'une seconde. Les puissantes mâchoires se referment derrière lui en claquant, manquant de lui arracher un bras. Il se retrouve aussitôt comprimé par les parois internes de sa bouche et poussé vers l'estomac du monstre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh merde. Pas d'air. Pas le temps de rester là dedans. Le bâton. J'ai besoin du bâton pour freiner ça.

Oui, le bâton serait parfait... mais Oban se rappelle alors que ce bâton, il l'a fait réapparaître en lançant son appel quand il a découvert le cratère, à la sortie du tunnel inondé. Il est maintenant avec le reste de leur équipement, au campement.

Un nouveau mouvement de déglutition l'envoie plus loin dans l’œsophage, manquant de l'écraser, et la respiration va bientôt lui manquer. Il ne lui reste pas beaucoup de temps avant de finir dans l'estomac...

Complêtement à court d'options, Oban écarte bras et jambes au possible , et enfonce ses doigts aussi profond que possible dans les muscles du prédateur. Ses jambes s'écartent autant qu'il peut, et il se met à faire vibrer ses doigts pour se griffer une prise. Les parois sont épaisses et visqueuses, mais cela le ralentit quelque peu. Ses poumons sont en feu, mais il a gagné quelques secondes avant de commencer à être digéré vivant. Et sans air, il commence à s'y résoudre. "Oban, nourriture pour poisson géant".


Quelle fin de merde. Quand je pense que je ne pourrai pas tenir mes promesses... Mais attends. Il va remonter choper Rahne, ou descendre et hâper Amber. Je ne peux pas laisser ça arriver.

Alors Oban vibre, vibre et vibre encore, et arrache de bouts d'anguille, mais rien n'y fait. Toutes les ondes ne lui provoquent même pas un haut-le-coeur, et il regarde Ji, impuissant, qui le regarde mourir à petit feu.

Ses bras perdent de le force, et les parois se rapprochent. Il se sent glisser vers le fond, quand il décide que non. Il ne se laissera pas faire. En lui, quelque chose clique et, ne pouvant plus diriger ses ondes vers l'extérieur, il continue de les produire, mais son esprit les fige un instant. Elles s'accumulent jusqu'à lui faire mal dans les mains, et il les fait se percuter devant lui.

Pour un effet jusque là jamais atteint...


Plus bas, Amber a senti la source de Oban occuper la même position que la seconde bête des abysses. Elle a aussitôt compris qu'il venait de se faire avaler. Quand à Rahne, elle a été propulsée plus haut, mais le monstre se dirige maintenant vers elle. L'australienne ne sait plus quoi faire, d'autant plus que le souffle va bientôt lui manquer et que sa seule source d'air est loin d'elle et pourchassée.

C'est alors qu'elle sent l'énergie de Oban augmenter, s'enfler dans des proportions qu'elle n'a jamais atteinte jusque là... avant d'exploser, littéralement. L'onde choc sous-marine qui vient d'anéantir le monstre la percute avec une force terrible, faisant exploser ses tympans et chassant le peu d'air qui lui reste de ses poumons.

Pour elle comme pour Oban, tout devient noir.


Dernière édition par Eric le Ven 30 Mar - 21:14, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7546
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Ven 30 Mar - 21:37

Oban achève de descendre le long escalier qui l'amène à la salle sans murs, l'ombre qui emplit tous les interstices de l'univers. Devant lui se trouve la ligne de vie, le chemin que ses pieds doivent emprunter. Sinon, il s'envolerait de l'existence, et cesserait d'être. Tout le monde sait ça.

Un instant, il regarde les escaliers, et réalise qu'ils sont le passé. La lueur des marches s'amenuise à mesure, et il sait qu'il n'' pas de temps à perdre à regarder en arrière, aussi se tourne-t-il vers l'ombre et le chemin de lumière. Sur sa route, il croise Epsylom, les deux bras écartés, chacun montrant un choix dans les embranchements de la route lumineuse. Oban s'en sert pour toper un high five, et continue sa route. Il croise Jarod, qu'il bouscule un peu pour continuer d'avancer. L'enfant chûte dans le vide, et Luna se met à hurler, mais Oban continue.

Au loin, il voit un Drass. C'est u nvieux moine, qui connaît les arts martiaux. Mais alors qu'Oban accélère, il se met à aller trop vite et disparaît.

Puis le chemin passe dans l'herbe. Oban se baigne en avancant. Jamais il ne s'arrête vraiment, mais il n'éprouve pas de fatigue. Il voit ses amis, et Agrias, et leur dit au revoir en continuant.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Puis il ramasse une ceinture, et Ji l'accompagne. Là, les étoiels commencent à accélérer dans l'ombre. Et Rahne apparaît, avec une couronne sur la tête. Selon l'angle duquel on la regarde elle est tantôt Drass, tantôt humaine. Mais soudain, i lfaut à nouveau courir. Oban s'en fiche, i la l'habitude. Il est juste content qu'elle coure avec lui. Et puis, sur l'embranchement suivant, il s'arrête et hésite un instant : il est en face de lui-même.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et là, tu aurais pu devenir moi. Tu vas bien devoir le faire, de toutes manières. Tu vas trahir, Oban. Tu le sais, n'est-ce pas ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Qui, moi ? non-non-non-non... Je ne suis pas un traître.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Donc tu mens aux autres, et maintenant tu te mens à toi-même ?

Une autre silhouette émerge des ombres pour venir se placer aux côtés du Oban du Long couteau.

Les liens du sang ne mentent pas eux, fait Verda. Tu es des nôtres. C'est ton destin de nous rejoindre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Mon... Mon DESTIN ? Mais vous avez pas bientôt fini tous, avec ce mot pourri ? Qui, ici, décide de mon destin ? Déjà que t'es pas fichue de décider du tien...

JE décide, et tu n'as pas vraiment ton mot à dire. Je serai le prochain maître du Long Couteau, que ça te plaise ou non !

Toi, je te laisse juste décider qui tu vas sacrifier pour ça, ajoute Oban. Il nous faut des sources, et tu vas nous les livrer !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Quoi ? Mais non... Je vais... Je ne sais pas trop ce que je vais faire, mais ce n'est pas ça. C'est ce que'il demandera ? Je... non, ce pouvoir peut être retourné du bon côté. Ou détruit pour toujours !

Oh, mais avant ça notre père voudra que tu prouves ta loyauté, et tu vas le faire !

Anéantir ceux qui luttent contre le Long Couteau ? Livrer tes amis pour que leurs Sources leurs soient arrachées ? Tuer ton frère devant lui ? Tu devras faire tout ça pour le convaincre avant qu'il te livre ses secrets ! C'est seulement à ce prix que tu pourras le vaincre... et devenir MOI !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] NON ! Ça ne se passera pas ainsi ! Je trouverai un autre moyen. Je vous libérerai tous de votre folie, et toi, tu... Tu n'existeras JAMAIS !


Dernière édition par Xavier le Lun 2 Avr - 22:08, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
paco
Source
avatar

Messages : 959
Date d'inscription : 12/04/2008
Age : 31
Localisation : lost in space

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Ven 30 Mar - 23:10

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Yohouuuu !!! J'ai gagné ! S'extasie Amber en ramassant la bourse sur la table. PATRON C'EST MA TOURNÉE ! Hurle t'elle à l'attention du Barman.
Elle traverse ensuite la salle enfumée pour s'adosser au comptoir.  Le bar est glauque, il ressemble à un de ces bouges comme on en fait plus. Il sent le rance, la sueur et le vieux cigare.


Le tenancier aligne les verres et commence à les remplir de son rhum le plus fort, sous les hourras des l'assistance. Amber s'apprête à prendre le sien quand une main vient le lui subtiliser. Elle n'a que le temps de retourner pour voir une femme noire l'avaler d'un train avant de remettre son mégot à sa bouche.

C'est toi, Red Kelly ? lui lance-t-elle d'un ton agressif.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ça dépend qui la demande. On se connaît ? Répond Amber sur un ton tout aussi agressif en faisant un signe de la main au Barman pour recommander un verre.

Nan, mais il paraît que tu connais mon homme, Ousmane... que tu le "connais" même très bien, si tu vois ce que je veux dire, catin, rétorque la femme en posant la main sur la poignée de son sabre.

Amber fait claqué sa langue plusieurs fois en remuant la tête de droite à gauche.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je serais toi, j'enlèverais cette main. Dans un bar, ce n'est jamais malin se s'en prendre à celle qui rince.

Tout en parlant, elle attrape une bouteille pour se resservir, mais la garde en main ce coup ci.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ousmane tu disais..Elle fait mine de réfléchir. Désolé, je retient pas les noms. Décris moi sa queue, peut être que...

Parce qu'avec toutes celles que t'as avalées, t'es encore capable de faire la différence ?

Maintenant, dis-moi où il est, dit-elle sèchement en faisant sortir juste un centimètre de lame.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Où il est ? laisse échapper Amber l'air réellement surprise. Attend s'il ne voulait pas rentrer retrouver sa frigide à la maison je n'y suis pour rien.
Je n'ai jamais eu besoin de séquestrer qui que ce soit désolé. Tu es vraiment venu me voir pour savoir où il est ?

Ouais. Lui et toi, vous êtes les deux seuls à vous être évadés du pénitencier de l'ïle de Drass, alors me fait pas croire que tu sais rien !

Son épée continue de sortir lentement de son fourreau, mais une silhouette massive se profile maintenant derrière elle.

Cette demoiselle vous ennuie, cap'tain ? fait la voix métallique de Druac, le fidèle second de Amber.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Ça va Druac, merci. Cette demoiselle à juste envie de discuter.

Bon tu m'a l'air bien informé, assez de politesses. Amber reposé la bouteille, sert deux verres et ôte son chapeau qu'elle pose sur le bar à côté d'elle.
On va reprendre depuis le début. dit elle en tendant un des verres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu es qui et tu lui veux quoi à Ousmane  ?

La femme considère un instant sa situation. Dans son dos, la masse dissuasive de Druac. Devant elle, Amber "Red" Kelly, réputée être la femme la plus dangereuse des Caraïbes. Avec un grognement, elle finit par rengainer son sabre et par prendre le verre qu'on lui tend.

Alors il est vraiment pas avec toi, hein ?

Grmmf. Moi c'est Mary Pickett. Ousmane avait promis de m'épouser, avant d'être envoyé en taule. Seulement, il a plus donné signe de vie depuis son évasion, alors quand j'ai appris qu'il était là-bas avec toi, et avec ta réputation avec les hommes, je me suis dit qu'il était peut-être bien resté collé à tes basques.

On dirait que je me suis trompée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Si ça peut te rassurer, j'y ai jamais touché à ton homme. Trop de respect pour lui et il me bassinait tout le temps avec sa Mary... J’arrêtais pas de lui dire qu'il fallait être con pour être amoureux.

Je lui ai proposé de rejoindre mon équipage mais il a refusé. La dernière fois que je l'ai vu, c'est quand on a posé le pied ici. Je me recrute un nouvel équipage en faisant le tour des bars. Lui devait venir te retrouver et s'enfuir avec toi loin d'ici avant d'être repris. En tout cas c'est ce qu'il m'a dit !

Foutrecouilles ! Dans quel pétrin s'est encore fourré cet imbécile ? Enfin... si il est pas tombé sur une catin entre temps. Avec les hommes, on sait jamais : Ils pensent avec leurs queues plus qu'avec leurs têtes. Résultat, ils finissent toujours par décevoir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] La dessus, ce n'est pas moi qui vais te contredire. Mais je n'y crois pas. Donc il n'est jamais arrivé chez toi tu dis... C'est bon, je vais le chercher, je lui dois bien ça.

Heu... désolée de vous interrompre, cap'tain, mais on a deux problèmes.

Le premier, c'est que j'ai causé autour d'un verre avec vot' gars, là, Ousmane, avant qu'il s'en aille. Il disait que après ce qu'il avait vécu, il avait eu une révélation et qu'il avait décidé d'entrer dans les ordres. De s'faire moine, quoi.

Quoi ?!? s'étrangle Mary. Merde. C'est foutu pour le mariage, on dirait ! Me v'la célibataire pour de bon.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Merci Druac, ça m'évitera du perdre du temps. Sauf si Mary est partante j'ai encore un lit à remplir moi !

Mary commence par hausser un sourcil, interloquée, puis un sourire commence à se dessiner au coin de sa bouche.

Eh bien... quitte à ne pas m'être déplacée pour rien...

Et le deuxième problème ?

Le deuxième problème, c'est que le surveillant général est là avec ses soldats, fait laconiquement Druac.

Comme pour appuyer les mots de Druac, la porte de la taverne s'ouvre en grand, laissant entrer un flot d'hommes armés en tuniques rouges. A leur tête, l'ennemi juré de Amber, l'infâme surveillant général Strickland.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]   Le fils de P*** !

Haha ! Cette fois, je vous tiens, Kelly ! Vous êtes bonne pour retourner en détention !

Eh bien... On dirait qu'on va pouvoir s'échauffer avant de passer aux choses sérieuses, dit Mary en dégainant.

Amber l'imite, elle dégaine sa rapière et se saisi de son pistolet dans l'autre main.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Place à l'action ! se réjouit-elle, un sourire carnassier sur le visage.
Après le comptoir à droite, la porte de la réserve. Elle a une sortie qui donne sur la ruelle derrière. Si on peut l'atteindre on gagne du temps.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ALLER LES GARS, TOUS AVEC MOI ! DONNONS UNE LEÇON À CES ENFOIRÉS !!

A l'attaque, messieurs, mais Red Kelly est pour moi !

Lames au clairs, les deux groupes se jettent au combat.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

La suite est un tourbillon de coups de feu, de bottes à l'épée, de tables et de chaises qui volent. Plusieurs fois, Amber se retrouve opposée à Strickland avant d'être emportée plus loin par la mêlée. Elle abat plus que son compte d'hommes en rouge, tandis que Druac, Mary et ses pirates se partagent le reste. Le sang coule à flot, les lames transpercent les corps et les combattants tombent comme des mouches.

Finalement, il ne reste que le surveillant général en face d'eux...


On se reverra, Kelly ! La prochaine fois, ce sera le conseil de discipline ! lance-t-il avant de s'enfuir en se jetant pas la fenêtre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Quand tu veux chéri.


En regardant la taverne dévastée autour d'elle, Amber constate que absolument TOUT le monde est mort, à part elle-même, Mary et Druac. Ce dernier s'est déjà installé au bar pour se servir à boire.

Déjà fini ? Dommage, je commençais tout juste à m'amuser !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Quel bordel ! Sers m'en un aussi Druac.
À cause de cette histoire, je vais pouvoir recommencer le recrutement, pas prête de prendre la mer moi.

Enjambant les cadavres, elle s'avance vers le bar rejoindre Druac. Elle ramasse un tabouret et s'installe.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] D'ailleurs Mary, tu as l'air de te débrouiller, l'aventure te tente ?

Sûr ! Si On s'amuse tous les jours comme ça avec toi, j'en suis.

D'ailleurs, en parlant de s'amuser, si ton autre proposition tient toujours...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et comment ! Je suis impatiente de goûter ta peu d'ébène. On va chez toi ? C'est morbide ici.

J'ai pas de chez moi, mais... c'est une taverne, ici. Il y a des chambres en haut, je suppose.

Il ne faut pas longtemps à Amber et Mary pour se trouver un lit et pour passer à un autre type d'activité physique...


Dernière édition par paco le Mar 3 Avr - 2:04, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Lun 2 Avr - 23:42

...JAMAIS ! crie Oban en se redressant.

Holà ! Mauvais rêve, on dirait ?

Un peu désorienté, Oban regarde autour de lui, pour découvrir qu'il est allongé à même la terre, près d'un feu. Il est de retour au campement, et il fait nuit. Allongée de l'autre côté du foyer, Amber semble être plongée dans un sommeil agité.

Déjà réveillé ? Eh bien, c'était rapide !

Rahne est assise non loin de lui, sur une grosse pierre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ou est-ce qu'il est ? Oban regarde partout autour de lui, cherchant son propre reflet. Il met un temps à réaliser où il est, et à se souvenir du ver géant. Oh par les saints, le ver ! Où est Amber ?

Juste là, dit Rahne en désignant la rouquine, qui semble rêver. Son coeur a mis bien plus de temps à redémarrer que le tien, mais elle va bien. Quant au ver... c'était ça, cette créature ? Un ver ? Il t'a avalé et... tu l'as fait exploser, je crois.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ne dis pas de bêtises : c'est ce genre de trucs que je suis venu apprendre, ici. Tu ne fais pas ça sans avoir pris des cours auprès d'un maître.

J'ai vraiment fait ça ? Et tu nous as remontés toute seule ? Merci.

Un peu, que tu l'as fait ! Une putain d'onde de choc à la T'nik ! La bestiole a littéralement explosé de l'intérieur.

Si j'ai pu vous ramener, c'est uniquement parce qu'elle m'a protégée, dit Rahne en posant la main sur son ventre. Ne me demande pas comment. Ça, je n'en ai aucune idée.

Bon, il faut ab-so-lu-ment qu'on parle de ce qu'on a trouvé là en bas, mais... peut-être devrions nous réveiller Amber avant. On dirait qu'elle fait un cauchemar.

En effet, le sommeil de l'australienne est de plus en plus agité et elle pousse maintenant de petits gémissements en dormant.

Un cauchemar ? Mon œil !

La jeune drasse va secouer l'épaule de Amber. Elle ne met pas longtemps à ouvrir les yeux, interrompue en plein rêve, pour découvrir Rahne penchée sur elle.

Amber ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Huummm Mary..

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Rahne !!

Amber se redresse, fait mine de ce recoiffer, un peu mal à l'aise. Elle en profite pour se remettre les idées en place.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] L'eau, les monstres, on a survécu alors ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On dirait bien. Je t'ai senti prendre ma peur et.. la donner au monstre, je crois. Après ça, j'ai poussé Rahne vers le haut, et j'ai été gobé. Je me souviens la descente vers l'estomac de la bête, je me débattais... et après...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je crois que j'ai fait ça... Sa main émet une impulsion qui fait bouger l'air, assez pour créer une sorte de bref claquement. Et ça... Son autre main émet un claquement assez similaire, sauf pour Ji et Oban, qui ont un spectre de perception auditive d'un autre niveau. Mais en même temps. Et il parait que ça a tué la bête d'un coup...

Il faut que j'essaye à nouveau. Mais seul. Au fait Rahne... le titan n'a pas bougé entre temps ? Je me demande lequel des treize c'est...

Il semble totalement endormi. Pour ce qui est de vous dire lequel c'était, c'est difficile. Dans le noir, impossible de l'identifier.

Tu as vu à quoi il ressemblait, toi ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, oui. Il était recourbé, comme ça... Oban dessine sur le sol en utilisant on doigt vibrant. Avec deux protubérances de chaque coté de la tête... qui ressemblait à un vieux casque très angulaire... Et il avait une sorte de crête de pierre qui partait de sa tête jusqu'à une... je ne sais pas s'il avait une queue, mais ça ne m'aurait pas étonné.

Il avait deux pics recourbés vers l'avant... comme ça, de chaque côté de l'échine dorsale. Et pour finir... Il avait deux protubérances là et là, où nos tétons se trouvent. Et je ne suis pas certain, mais ça ressemblait à un set de bras plus petits. Pas sur, de ça. Mon Sonar est très flou, surtout avec un objet de cette taille.

Alors c'était probablement Kerdash, le Modeleur de Vie. Cela correspond plus ou moins aux anciennes descriptions.

Mais plus important encore... Vous avez senti sa SOURCE ?!?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh oui, il à l'air super puissant !!! Mais il dort tellement profond que je ne suis pas sur qu'on puisse lui parler. En tout cas, la preuve en est, tes dieux existent bien !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hein ? Non... Je ne pense pas comme ça. Je ne suis pas un dieu. Ce ne sont plus des drass, mais ce ne sont pas des dieux. Et pour la source,on doit avoir été bluffés par son aura. elle est imposante. Mais j'ai bien senti une source, moi. C'était faible, mais je crois que c'est parce que son esprit n'est plus là. Il doit être en train de voyager. Ou de rêver.

Tout ça est juste, mais... et ce que vous n'avez PAS senti ?

La plaie avait presque disparu. Sa Source... elle était presque intacte ! Elle a guéri !!!

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh. Oui, maintenant que tu le dis, elle ressemblait aux nôtres... Je n'ai pas l'habitude des sources des chefs Drass. Les implications sont monstrueuses. Selon la personnalité de ces titans, on pourrait les utiliser pour réformer la mentalité de tous les chefs de clan... Ou garder ça secret. Je me demande si elle réalise l'ampleur du truc.

Rahne. Tu réalises ce que ça peut changer pour vos chefs ? On doit aller voir les autres. Surtout celui qui est éveillé. On doit rentrer. Et on doit prévenir le seigneur Xardass. Je suis désolé, Amber, mais on ne rentrera pas si vite que prévu. Le pire qui pourrait nous arriver maintenant, ce serait d'avoir été suivis.

Donc on reprend la route dès demain. Si tu savais comme j'ai hâte. C'est un peu terrifiant, parce qu'on ne sait absolument pas dans quel état d'esprit ils finiront par se réveiller, mais... c'est drôlement excitant, aussi !

Au fait Ji, tu disais que ton pote Ynyk faisait comme moi ? Tu pourras m'aider à maîtriser le truc ?

Ouais, je crois. Ça va être marrant ! Oh, et son nom c'était T'nik. Le gars le plus gentil de la bande... et heureusement !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je ne connais pas assez les Drass pour comprendre tout ce que cela implique mais je vous fais confiance, je vous suis !


Dernière édition par Eric le Mar 3 Avr - 17:25, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7546
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mar 3 Avr - 19:08

Oban finit par laisser les filles et Druac ranger à sa place. Il a un besoin irrépressible de s'isoler pour tester ses pouvoirs : peut-il reproduire l'onde de choc qu'il a produite sous l'eau ? Même moins fort, ce serait une arme. Une arme dont trois personnes seulement connaissent l'existence !

Avec Ji, ils parviennent rapidement à recréer un choc qui envoie Oban valser quelques mètres plus loin. L'enfant se relève pour faire signe du pouce à ses amis, et recommence. Quelques cris sont émis, témoignages de la joie de l'enfant qui a compris une nouvelle chose sur le monde qui l'entoure.

Amber regarde le jeune garçon en souriant. Elle à tellement pris l'habitude de le voir gérer comme un adulte qu'elle en oublié parfois que c'est encore un enfant.


Oban s'entraîne assez tard, jusqu'à presque complètement maîtriser le phénomène. De son côté, Rahne est contente de partager la compagnie de Amber, car l'enfant dans son ventre semble particulièrement agité depuis l'épisode dans le lac. Quant à Druac, il finit les paquetages, mais l'australienne sent sa contrariété de ne pas avoir été là pour protéger sa maîtresse quand elle en a eu besoin.

Nos voyageurs se remettent en route au petit jour. Il leur faut toute la matinée pour contourner le lac puis remonter jusqu'au bord du cratère, malgré une allure soutenue. Plus décidés que jamais, ils avancent maintenant vers la source de la réponse faite à Oban. Les voilà maintenant dans de grandes plaines, d'où jaillissent ça et là quelques îlôts de végétation plus dense. Ils croisent des animaux de toutes tailles, mais ne sont pas inquiétés outre mesure. Ils finissent même par se trouver un animal de bât, un herbivore de seulement trois mètres de haut et assez placide.




Huit jours plus tard...

Nos amis ont maintenant laissé les plaines derrière eux, pour s'engager dans de hautes collines coupées de vallées verdoyantes. Incapable de les suivre sur les pistes, leur nouveau compagnon animal, qui n'avait rien de particulièrement attachant, finit en réserve de nourriture. Ils ont maintenant de quoi manger pour un moment et peuvent se passer de chasser, mais doivent tout de même faire des pauses régulières. En effet, le bébé de Rahne se développe de plus en plus vite et semble de plus en plus à l'étroit, et elle doit souvent s'arrêter pour ajuster son environnement interne pour l'enfant. Son ventre est maintenant vraiment très gros, même comparé à celui d'une humaine enceinte de neuf mois.

Les appels lancés par Oban depuis leur départ du lac sont restés sans réponse, mais il sait tout de même dans quelle direction se rendre : En effet, les vibrations du sol deviennent de plus en plus anormales tandis qu'ils avancent, bien trop régulières pour être naturelles. Il y a quelque chose à l'épicentre de ce phénomène, c'est certain.
Il y a aussi des séries de vibrations secondaires, qui ébranlent régulièrement la terre. Celle-là, il est incapable de déterminer d'où elle viennent, jusqu'au jour où au détour d'un sommet, ils découvrent un spectacle prodigieux...




La bête titanesque est à des kilomètres d'eux, et se meut avec une lenteur extrême. Elle doit faire plus de deux cents mètres de haut.

<Par tous les soleils noirs !!!>

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hek'Paaaaaaaaaaaam !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hey mais t'es dingue ??!

Heu... Tu es sûr de vouloir attirer l'attention de ce truc ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Urgh... C'est trop tard, maintenant, non ?  J'aimerais juste savoir s'ils ont toujours un esprit... Drass. Il faudra bien parler à Axxan, ce sera aussi dangereux que de parler à celui-là, sinon plus. Mais je peux arrêter de crier, oui...

Après un peu de marche et une attitude contrite, Oban se permet tout de même un commentaire ou deux.

Saints, qu'il est grand. Il fallait vraiment être en train de s'écraser pour louper ce type, d'en haut. Vous imaginez, s'il est sympa il pourrait nous déposer près d'Axxan, non ? Vous êtes surs de pas vouloir attirer son attention ?

Je ne sais pas... Je ne suis même pas certaine que ce soit vraiment Hek'Pam. Cela ressemble plus à... une bête, non ?

Ceci dit, il n'y a qu'un moyen de vérifier. Ce serait de s'approcher suffisamment pour le toucher, pour vérifier si il a une Source ou pas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] En même temps, celui sous l'eau était déjà énorme et avec des espèces de cornes et de pics partout d'après Oban. Alors le géants pourquoi pas.

Mais je suis d'accord pour approcher discrètement et s'assurer qu'il ait une source avant d'attirer son attention !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon. Je vous arrête tout de suite, toutes les deux. Moi, je voulais lui parler, de loin. Ca me donnerait l'opportunité de fuir et de vous laisser passer s'il le faut. Mais c'était imprudent.

Mais on ne connait pas ses intentions, donc si on la joue prudents, allons jusqu'au bout mais ne soyons pas idiots : rien ne peut exister à cette taille sur une planète sans source. Ou il ne resterait rien ici. Comment fait-il pour manger ? Pour respirer ? Il défie la logique physique, pas besoin d'un major en biologie pour savoir ça.

C'est l'un des treize, et vu leurs surnoms... C'est bien un géant, même comparé à celui du lac. Et puis regardez, sur le long de son échine, toutes  ces ouvertures enflammées. C'est pas super naturel, ça non plus. Inutile de vérifier, c'est une source.

La question est : doit-on lui parler ?

...

Amber, tu saurais nous dire s'il est en colère ou content au moins ? Et à quelle distance tu crois pouvoir faire ça ? Moi je peux lui parler de loin. Et Rahne saura quoi lui dire. On a tous besoin d'agir de concert si on choisit cette voie. Ou alors on part vers notre destination et on le garde pour plus tard. On doit tous être d'accord.

Druac, votre avis, s'il vous plaît.

...

Le vieux drass écrit sur le sol et Rahne traduit.

Druac dit que s'approcher de lui serait prendre de grands risques pour un résultat très incertain. Il pense que nous devrions continuer.

Rahne soupire.

Peut-être qu'il a raison. Si tu as vu juste, Oban, nous ne sommes plus très loin de l'épicentre de cette "vibrations", non ? Quelques jours seulement ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ta logique se tient Oban et non, je ne sens rien, je devrais être beaucoup plus près, trop en fait pour sentir ses émotions.  Et encore croiser l'un des treize et ne pas lui parler non plus, ça fait chier !

d'un autre côté vu la taille qu'il fait, même en lui parlant de loin il n'aura aucun mal à nous rattraper. Et s'il sens nos sources, on est foutu.

Je suppose qu'il vaut mieux aller voir celui qui te contacte d'abord et revenir voir celui là ensuite, il ne devrait pas être trop dur à repérer... Mais ça fait chier quand même ! Conclut Amber avec un air renfrogné.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ouais, bah ça m'enchante pas non plus. Dîtes-vous que c'est que partie remise. Allez. Restez sur vos gardes, il y en a encore neuf dont on ignore la position, mais s'ils sont tous dans cette vallée, on a des chances d'en trouver un autre.

N'empêche, j'en ai vu des trucs, mais un kaiju, c'est bien la première fois !


Dernière édition par Xavier le Jeu 5 Avr - 17:00, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Jeu 5 Avr - 18:30

Laissant derrière eux le titan, nos voyageurs reprennent leur route. En se fiant aux sens de Oban, ils se rapprochent peu a peu de l'épicentre du phénomène vibratoire.

Après quatre autres jours, ils marchent désormais vers un paysage encore plus étrange que ce qu'ils ont pu voir auparavant. La masse de terre en suspension dans l'air leur est apparue dès la veille, mais ce n'est que maintenant qu'ils ont franchi le sommet le plus proche qu'ils en prennent vraiment la mesure : Elle est énorme, au moins deux kilomètres de large.




Oban peut sentir la vibration continue et régulière qui la maintient dans les airs. Elle provient de la cuvette en-dessous de l'île flottante.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pourquoi rien n'est jamais simple ? Une petite vague de déserspoir secoue Oban, puis se mue en résignation. J'imagine que je vais devoir y aller seul ; je suis insensible aux vibrations. Vous... Seriez déchiquetés à l'approche, je crois. Non mais sans rire. Il fait flotter une colline.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On peut toujours approcher. On arrêtera si on ressent quelque chose. Ça ne va pas nous déchiqueter d'un coup je présume.
Et si les vibration ne sont diriger que vers le centre de l'île, on apercevra peut être des animaux qui volent autour. Ça peut être notre moyen de transport, comme dans le seigneur des anneaux ! Bon sauf que l'aigle risque de faire plus préhistorique...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Parfois quand tu parles, j'ai besoin de Ji pour traduire, alors que tu parles déjà presque notre langue. Donc tu parles d'un livre où ils montent des gros aigles ? Je passe. J'en ai marre des bestioles pour toute une vie, là.

Et puis on va essayer de lui parler, avant d'y aller. Il nous entendra, pour sûr. Et je connais les chansons par cœur, maintenant. On y va ?

Oui, descendons voir, répond Rahne avec une grimace.

...? Druac pose délicatement la main sur l'épaule de la jeune fille, l'air inquiet.

<Ça va, Druac. Le bébé est très agité, c'est tout.>

Alors qu'ils descendent dans la cuvette, l'atmosphère se refroidit et la végétation change. L'ombre que projette la masse de terre flottante limite la quantité de soleil qui parvient là en bas et on trouve moins d'arbres et davantage de lianes de fougères et de mousses. Une petite brume achève de donner une sensation de fraîcheur.

Après encore deux heures de marche, Oban parvient finalement à trouver le centre des vibrations. Contrairement à ce qu'il pensait, celles-ci ne sont pas d'une violence qui pourraient les rendre dangereuses. Elles sont très puissantes, forment une harmonie de plusieurs "sons" superposés, mais de longueurs d'ondes tellement élevées que lui seul peut les sentir... sans compter, qu'elles ne sont pas que physiques. Maintenant qu'il est tout proche, il est certain que ces vibrations s'étendent aussi sur les plans psychiques et mystiques. Par contre, comment elles parviennent à faire flotter l'île, le phénomène le dépasse complètement.

De son côté, Amber a pu mieux observer l'environnement, et surtout la faune locale. Comme elle l'espérait, elle a vu des créatures volantes, peut-être assez grandes pour les porter, mais leurs nids sont situés bien plus haut.

Finalement, ils finissent par arriver devant la source des ondes, une grande structure entièrement recouverte d'une végétation qui la cache à leurs yeux. Cela fait une cinquantaine de mètres de haut et forme un peu comme une tour, mais difficile de déterminer sa forme exacte avec tout ce qui pousse dessus.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon nous y voilà ! On fait quoi maintenant ? Tu peux le contacter d'ici Oban ?

Hein ? fait un garçon absorbé par l'analyse des fréquences que le drass utilise. Euh, ouais. Oui, oui, je peux. Et aucun danger, finalement. Je ne sais pas comment, mais lui aussi vibre sur plusieurs types de fréquences.  Et il a l'air d'avoir fabriqué un truc qui vibre à sa place. C'est pas con. Même si je me demande l'intérêt de faire flotter ce truc.

Bon, bah je commence. Je vais m'éloigner, alors pensez à vous positionner de façon à pouvoir vous replier s'il faut.

Sur quoi Oban s'avance au bord du gouffre, histoire de pouvoir se reculer si la colline leur tombe sur la tête. Et il commence, assez simplement, par dire en langue drass, sans oublier les accents toniques ni les infra-sons :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Bonjour ! >

Puis il laisse passer un temps, en attente d'une réponse, durant lequel il ferme les yeux et mêle sa fréquence à celles du titan. Il cherche clairement à se faire remarquer.

Et c'est la structure couverte de végétation qui répond la première... en entrant en résonance avec le cri de Oban, en le laissant "rebondir" à l'intérieur d'elle plusieurs fois et en le lui renvoyant démultiplié !

Le vacarme est tel que aussitôt Amber, Rahne est Druac doivent se boucher les oreilles sous peine de voir leurs tympans éclater. L'australienne sent le son la traverser avec encore plus de force que si elle se tenait devant les enceintes géantes d'un concert de Rock, et elle commence à voir des étoiles danser devant ses yeux. Oban, lui, parvient à atténuer l'effet suffisamment pour que la douleur soit supportable, mais même lui grimace.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je suis désolé...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'EST NORMAL CA ? Hurle Amber qui n'entend plus rien. SINON ON VA ALLER PLUS LOIN PENDANT QUE TU DISCUTES !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh merde, elle a pas pigé que c'est un amplificateur...

Oban bondit près de'amber et pose sa main sur la bouche de la grande Australienne. Quand il devient clair que plus personne ne parlera, il leur fait signe de reculer.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ouais, je disais : faîtes attention, c'est un énorme ampli. Mais en tous cas, je vois déjà comment on va repartir. Si on veut aller voir, il faut se taire. Vous voulez que j'aille en éclaireur ou vous venez ? Je ne sais pas si c'est très bon pour les mortels ou les bébés...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et comment que je le tente. Pas fait tout ce chemin pour rien !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alors on y va ! On revient, les amis ! Go !

Mais la grosse main de Druac arrête Oban, et le force à se tourner. Du doigt, le vieux drass montre Rahne à Amber et au garçon. La jeune fille est assise au sol...

Désolée, mais... je crois que nous avons une urgence plus pressante.

...et le bas de sa robe est trempé. Elle est en train de perdre les eaux.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Okay... Comment ça se passe... Oh punaise le livre et la vidéo expliquaient pas comment on les sort de là... Euh.. Tu vas faire ça naturellement, ou tes pouvoirs peuvent genre... tu sais. La faire sortir ?

Je pourrais essayer, mais... ouch !

...mais je n'ose pas aller trop loin. J'aurai peur de la blesser si j'en fait trop. Je peux élargir un peu la sortie sans risque, je suppose... mais il va falloir faire ça à l'ancienne.

Si Rahne a l'air de rester plutôt calme, c'est par contre la toute première fois que Amber peut sentir un début de panique chez Druac. Le vieux guerrier a l'air désemparé.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Euhh. C'est pas le moment là. On a rien, j'ai jamais fais ça moi ! Amber est paniqué, mais elle ne veut pas inquiéter Druac encore plus. Aussi elle se ressaisit. Bon bah si tu veux faire l'éclaireur Oban, tu peux c'est sans moi pour le moment. Druac va nous chercher de l'eau pendant que J'allume un feu, Oban découpe nous des bouts de tissus propres dans la toile avant de partir !
Plus bas, à Rahne :
Jusque la, je fais comme à la télé mais pour la suite, j'espère que tu connais, je suis sur de rien...

En fait... les drasses n'accouchent pas de cette manière, d'ordinaire. On fait sortir l'enfant par chirurgie. Mais rassure-toi, j'ai bien étudié la façon dont ça se passe chez les humains. En théorie, je n'ai qu'à pousser quand ce sera le moment. La nature fera le reste.

Amber sent les efforts que fait Rahne pour rester calme et maître d'elle-même, mais elle n'est pas totalement sereine non plus.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Attendez. Amber, centre-toi sur moi, et fais passer. Conseils de Ji. Il dit que si tu le sens, tu peux l'utiliser aussi. Il veille sur nous. Regarde.

Oban commence par fermer les yeux et utiliser la technique de méditation de Saint Charles. Sa source diminue, mais son bras tendu vibre un peu au dessus du ventre de Rahne. De l'eau s'écoule peu à peu. Et Oban chasse ses craintes pour les remplacer par de la confiance.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] On peut le faire. J'ai le docteur, l'eau et l'échographie. Le bébé est dans le bon sens, me dit Ji.

Tout va bien se passer. Oban pose la main sur l'épaule d'Amber, l'eau y coule un peu. Et il tente sincèrement de lui faire comprendre qu'il a confiance en lui, en elle, et en le destin pour que tout aille pour le mieux. Il est temps.

Merci... Ça compte beaucoup pour moi que vous soyez là.


Dernière édition par Eric le Sam 7 Avr - 16:40, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Sam 7 Avr - 17:17

L'accouchement dure environ une heure, même si cela leur semble bien plus long. Rahne a beau leur assurer régulièrement que tout se passe bien, elle souffre à l'évidence beaucoup, tant le bébé est plus gros qu'un enfant humain. Oban bénit sa résistance surhumaine, car sans elle la jeune fille lui aurait broyé les doigts plusieurs fois en lui tenant la main. Jamais il n'aurait cru que le corps d'une femme pouvait endurer ce genre de chose. Damn ! Est-ce que c'est censé pouvoir se dilater autant ?!? Et tout ce sang et ces fluides... Quant à Amber, c'est à elle que revient de tenir la tête du bébé quand elle commence à émerger, et de l'aider à sortir. Rahne a poussé un dernier gémissement en finissant par l'expulser, avant de se laisser aller en arrière, exténuée.

Amber se retrouve avec une petite fille grise dans les bras, couverte de sang et aux quatre yeux encore fermés, et toujours reliée à sa mère par le cordon ombilical.

Durant tout ce temps, Druac a préféré s'occuper autrement, entreprenant de dégager la grande structure de la végétation qui la recouvrait, et cette même structure se met à résonner en réponse au premier cri de l'enfant de Rahn'Avarshen... et cet écho n'a rien d'assourdissant, au contraire. C'est un son puissant mais mélodieux qui vient célébrer la naissance de l'Enfant d'Etoile.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7546
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Sam 7 Avr - 17:29

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Héhé, on l'a fait. On devrait aller se trouver un coin à l'abri, maintenant. Prenez les, Druac. L'heure est au repos, pas aux explorations.

Tout le monde semble d'accord pour s'accorder du repos, mais auparavant les deux jeunes femmes se rendent au ruisseau. Druac commence à allumer un feu, ce qui laisse le temps à Oban d'observer le travail accompli par le vieux drass pendant qu'ils mettaient l'enfant au monde. Ils a presque entièrement retiré les lianes qui couvraient l'amplificateur de résonance, et les vibrations ont fait le reste. Le garçon peut maintenant le voir tel qu'il est, avec une forme évoquant vaguement un diapason et une sphère de plus de dix mètres de large flottant, littéralement, en son centre.



La matière semble métallique Elle est encore en partie couverte de saleté, mais ne présente pas la moindre rayure, le moindre impact, ni même de marques de corrosion.

Oban passe le temps nécessaire à l'étude des émissions de cet engin. Si ce n'est qu'un amplificateur, alors qu'amplifie-t-il actuellement ? D'où viennent ces différentes vibrations spirituelles ? Bref, il détaille le tout avant de mettre ses idées actuelles en application.


Si je me mettais au-dessus, en toute logique le machin m'amènera sous la colline. Reste à trouver comment grimper sur le côté ensuite...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] A moins que j'utilise juste l'ampli pour passer un appel impossible à louper ? Il doit déjà avoir entendu le "bonjour". Et les autres aussi... Mais pas de mouvement depuis deux heures. J'ai eu le temps d'accoucher l'avenir de la nation Drass. Et si je fais trop de bruit, on va attirer des trucs. N'oublions pas que des drass nous chassent peut-être. Bah. J'aimerais les voir nous chasser dans cette jungle, parmi leurs dieux. Quoi que.

Je me demande en quoi est faite cette boule...


Prudemment, Oban sonde l'objet, cherchant à en savoir plus. Sa première constatation, c'est que la sphère est creuse, même si la paroi fait près d'un mètre d'épaisseur. La seconde, c'est que, quelle que soit cette matière, il n'a jamais rencontré de matériau ayant ce genre de propriétés. Il semble capable d'absorber les vibrations dans les trois domaines, d'en amplifier certaines, de les faire durer indéfiniment ou d'en neutraliser d'autres complètement. Il est extrêmement dense, d'une dureté incroyable, et pourtant il se crée comme des micro-vaguelettes en surface quand Oban y envoie des ondes de faible intensité, comme si... comme si sa forme même pouvait être contrôlée par l'intermédiaire de certaines vibrations !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bon, je m'emmerde à rien. C'est fascinant, mais ce n'est pas la personne que je cherche. On va lui passer un dernier appel. Plus long. Et s'il ne vient pas, de la merde. Je monterai.

Alors Oban commence à chanter. Il chante cette mélopée tous les soirs depuis quelques semaines maintenant, avec  application. Il a sa propre variation, à laquelle il a ajouté des intonations volées à Rahne, parce qu'il aime bien sa voix. Il tente d'y mettre des émotions, pour narrer l'histoire du mieux qu'il peut. Aujourd'hui, c'est concert gratuit : Il fait tout passer par la boule, et donc par le diapason. Durant quatre minutes, on n'entend plus que ce bruit, avant que la nature ne reprenne ses droits.

Peu à peu le chant s'éteint, quand soudain Oban sent une onde venir frapper l'amplificateur depuis l'île volante au-dessus de lui. Elle est simple, brève, et très mesurée... mais quand elle traverse le diapason, un phénomène qu'il aurait cru impossible se produit : elle se divise, créant de multiples variations de fréquences et d'intensité qui reproduisent parfaitement la mélodie.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh comme il se la jouuuue ! Okay, pas le choix, je dois y aller. Plus besoin de hurler, il entend.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < Vous entendez tout, n'est-ce pas ? Vous avez vu, pour le bébé ? C'est l'avenir du peuple Drass, vous savez.>

Oban s'efforce de parler drass, bien sur.

La réponse vient sous la forme d'une nouvelle série d'ondes. Cette fois, elles sont plus complexes, et se superposent avec trop de variations pour qu'Oban arrive à toutes les différencier. Elles traversent le diapason et se transforment au passage. Deux choses stupéfiantes se produisent alors : D'abord, Oban sent la terre onduler sous ses pieds quand les vibrations remontent à la surface, entraînant de la poussière avec elles... poussière qui vient "modeler" deux silhouettes à ses côtés. A sa gauche, elle dessine plutôt finement Amber, et à sa droite Rahne, avec le bébé dans les bras. Simultanément, la structure métallique change, non pas de forme, mais de nature. Le garçon sent ses énergies mystiques varier, et brièvement il perçoit comme... un passage ?

Mais tout s'arrête avant qu'il n'ait eu le temps de bouger ou même d'analyser plus précisément le phénomène. Cela n'aura duré que quelques secondes.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] < C'est ça. Le bébé, je pense, sera la première femelle drass capable de se reproduire normalement. Elle brisera la malédiction. Mais nous avons besoin de votre aide.>

Cette fois, seul le silence lui répond.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]< A votre place, je ne me croirais pas non plus. Mais des agents de l'Ennemi de toute vie, des agents drass, sont après nous. Vous avez sauvé notre vaisseau, et vous êtes ancien et puissant... Je vais vous laisser pour aujourd'hui : je dois veiller à l'enfant et à mes amis. Mais je viens pour vous voir. >

Et Oban se recule lentement, au cas où quelque chose se passerait, puis retourne voir les autres.


Dernière édition par Xavier le Lun 9 Avr - 0:40, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Sam 7 Avr - 19:24

Laissant à Oban et Druac le soit de monter le campement, de faire du feu et de préparer le repas, Rahne et Amber ont emmené le bébé jusqu'au ruisseau tout proche pour le laver. La jeune maman s'est occupé de la toilette de la fillette pendant que l'australienne se débarrassait du sang sur ses mains. C'est ensuite à elle de la tenir le temps que Rahne se lave à son tour, ainsi que sa robe.

Malgré son aspect extra-terrestre, et son poids d'au moins dix kilos, tenir cet enfant dans ses bras procure à l'humaine un sentiment très étrange. Elle paraît si fragile...


Merci, Amber.

Je peux te faire une confidence ? En fait... je sais tout ce qu'il y a à savoir ou presque sur la reproduction, du point de vue biologique, mais... Je ne sais absolument pas comment m'occuper d'un bébé !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] C'est vrai ? Je... Je ferais tout ce que je peux pour t'aider, mais je ne connais que la théorie pour les bébés, et pas Drass.
Mais ne t'inquiètes pas, je suis sur que tout va bien se passer. Ça sera un peu comme les bébés marsupiaux qui fallait soigner.

Les nouveaux nés humains boivents le lait de leur mère, tu sais de quoi se nourri un Drass ? Il va peut être falloir que tu changes ton corps ?

Oui, un peu, je suppose. Les filles drasses sont d'ordinaires nourries par des aliments synthétiques. Les mères drasses n'allaitent pas, mais... je devrait y arriver, je crois.

En fait je crois que mon corps s'est adapté naturellement, dit-elle en soupesant sa poitrine. Je n'aurai que quelques retouches à faire.

C'est vrai que Rahne a pas mal pris des seins. Par contre, nulle trace de sa grossesse ne subsiste ailleurs. Elle a retrouvé sa taille de guêpe et n'a pas la moindre vergeture. Amber a connu des mamans qui aurait tué pour avoir ce résultat !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alors ne t'inquiète pas ! Pour les couches et tout ça, je te montrerai, j'ai la théorie. Si elle a à mangé, tout ira bien. Ta pitchoune va se porter à merveille. D'ailleurs, tu lui as choisi un nom ?

Pas encore. C'est... difficile.

Bon, rentrons au camp. Il est temps que je m'essaie à la nourrir, je crois.


Dernière édition par Eric le Lun 9 Avr - 20:50, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Lun 9 Avr - 21:22

Après toutes ces émotions chacun savoure un peu de repos et un bon repas autour du feu de camp allumé par Druac. Tandis que Oban narre son échange avec celui qui contrôle l'amplificateur, Rahne donne le sein à sa fille, qui a l'air d'aimer ce qu'elle boit, et qui est le centre de toutes les attentions. Le plus fasciné par l'enfant est probablement le vieux guerrier, chez qui Amber sent une vénération quasi-religieuse.

Tous sont fatigués, plus qu'ils ne l'auraient cru, et c'est peu après le coucher du soleil que les quatre voyageurs s'endorment.


Pour Amber, Oban et Rahne, son bébé dans les bras, la suite ressemble à un rêve, sans en être vraiment un. Ils sont pleinement conscients de ne pas être dans la réalité matérielle, d'autant plus que leur environnement ne ressemble plus à celui où ils se sont endormis. La brume masque en partie la forêt, mais celle-ci semble plus sauvage, plus primitive. Plus de feu de camp, ni de Druac.

Seul le "diapason" détonne dans le décor, d'autant qu'il se met très vite à luire, à grandir, à se transformer, jusqu'à former... une gigantesque porte ? Même la forêt a disparu, maintenant.




La lumière qui en émane semble faire briller les trois jeunes gens, et le bébé, d'une sorte d'éclat intérieur, magnifiant leur aura.

Nous sommes invités, je crois...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oh, c'était ça qu'il voulait dire... Il voulait que vous veniez avec moi !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Alors ne le faisons pas attendre.

Les trois Sources et l'enfant d'étoile pénètrent dans la lumière. Celle-ci se fait si éblouissante quand ils traverse le passage qu'ils doivent plisser les yeux. Arrivés de l'autre côté, ils posent le pied sur un chemin de lumière, comme suspendu dans l'espace étoilé. Celui-ci mène au bout d'une centaine de pas à un disque, fait de lumière lui aussi, une plate-forme sur laquelle se tenir.

Lorsqu'ils y parviennent, plusieurs présences commencent à se faire sentir, tandis que de grandes ombres commencent à masquer les astres autour d'eux. Certaines sont simplement gigantesques, d'autres absolument titanesques, et on peu maintenant percevoir leurs Sources, au nombre de treize. Leur puissance dépasse de loin tout ce que les trois jeunes immortels ont pu connaître auparavant.


Aussitôt, Rahne pose un genou à terre et baisse la tête avec humilité. Oban ravale sa fierté devant tant de majesté, et suit l'exemple de Rahne, un peu anxieux.
Amber voyant les deux sources s'agenouiller, suit l'exemple.


Dernière édition par Eric le Mar 10 Avr - 1:16, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mar 10 Avr - 2:23

Les Treize se rapprochent, formant au cercle de géants autour des trois Sources et de l'enfant. On ne distingue toujours que leurs ombres, mais leurs yeux, quatre chacun, se détachent maintenant des étoiles avec lesquelles ont les confondaient. Des trois jeunes gens, la plus marquée par leur terrible présence est Amber : Elle sent chez eux curiosité, dédain, bienveillance, hostilité, reconnaissance, méfiance, qui s'entremêlent dans un maelstrom indéchiffrable. Ce qui est certain, c'est qu'ils n'ont pas que des amis ici !

Le poids de leurs voix tombe comme autant de coups de tonnerre sur les trois jeunes gens quand ils ouvrent la bouche.


bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb Nous acceptons votre hommage...

bbbbbbbbbb...Humains...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb...Immortels...

bbbbbbbbbbbbbbbbb...Protecteurs...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb...de l'Enfant d'Etoile...

Après un bref silence, ils reprennent.

bbbbbbbbbbb Vous avez...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Gagné le droit...

bbbbbbbbbbbbbbbbb ...de parler librement.

Nous vous remercions, Ô puissants, répond Rahne d'une voix mal assurée.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Treize ! Je suis Oban ! J'ai suivi les signes du destin pour arriver jusqu'à vous, et je pense savoir quel est mon rôle. Je dois protéger l'enfant. Mais nous devons l'emmener en sécurité. Nous aiderez-vous ? Pouvons-nous VOUS aider en retour ?

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb Ce rôle

bbbbbbbbbb ...Déjà...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Vous avez joué...

bbbbb ...Mais vous allez...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...En avoir un autre.

Mais... qu'adviendra-t-il de l'enfant, Ö puissants ?

bbbbbbbbb En sécurité...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Avec Nous...

bbbbbbbbbbbbbbbb ...Elle sera.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Nous devrions la laisser ? Pour aller faire quoi ? Puis, à voix basse.Je ne suis pas sur qu'ils soient tous bienveillants.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ...Pour combien de temps ?

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb Elle restera avec vous...

bbbbbbbbb ...jusqu'au jugement.

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb Vous la ramènerez...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...ici...

bbbbbbb ...Quand le moment sera venu.

Sur quoi portera ce jugement, Ô puissants ?

bbbb Sur le choix...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Que nous devons faire...

bbbbbbbbbbbb ...Entre les anciennes voix...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Et les nouvelles.

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb Sur la survie...

bbbbbbbbbb ...Ou non...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Des humains.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ...


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Pourquoi voudriez-vous détruire les humains ? C'est votre meilleur alliance contre l'Ennemi de toute vie ! Regardez-nous ! Nous mettons nos vies en jeu pour l'avenir des drass. Des drass libres de toute malédiction, libres de tracer leur voie ! Dit Oban en levant le poing. Il se ravise assez vite.

Surement, en tant qu'anciens, vous savez tout ça... Délibérez donc.

Moi qui venais trouver un mentor, me voilà jugé pour crimes contre l'espèce drass. Ca commence à devenir une habitude. Mais pas cette fois, oh non.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non, Attendez ! Qui parmi vous souhaite la fin des hommes ? Qu'ils se montrent ou se nomment ! Je serais ravi de vous donner le change à ce sujet. Amber peut sentir la fierté pointer chez Oban, suite à une pique de colère ou de vexation.

Le regard d'Amber passe successivement de rahne à Oban, quelque peu surprise de la tournure des choses.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] J'avais bien dit qu'on avait pas que des amis ici. Tu es sûr de ton coup Oban ?

Mais Oban ne la regarde même pas, et il met sa main entr elui et Amber pour qu'elle le laisse faire. Il n'a vraiment paa l'air content de ce qu'il estime être une injustice.


Dernière édition par Eric le Mar 10 Avr - 14:57, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mar 10 Avr - 21:31

La réponse à la tirade de Oban ne tarde pas.

bbbbbbbb Votre requête...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Est accordée.

bbbbbbbbbbbbbbb La majorité...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...D'entre nous...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Méprise les humains...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Faibles...

bbbbbbb ...Lâches...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Indignes.

bbbbbbbbbbbbbb Mais vous...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Nous avez montré...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Une autre facette...

bbbbbbbbbb ...Courageux...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Déterminés...

bbbbbbbb ...Prêts à des sacrifices.

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb Nous vous donnons une chance...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...D'être aussi...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Des guerriers.

bbbbbbbbbbbbbbbb Nous sommes prêts...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...A accorder une chance...

bbbbbbbbbbb ...A l'humanité...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Si vous triomphez...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...De notre épreuve.

Alors ce sera un jugement de sang, dit Rahne comme une évidence.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Un jugement de sang, c'est... Comme son nom l'indique, il risque de mourir ?Demande l'Australienne à Rahne.

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb Oui.

bbbbbbbbbb Nous allons guider jusqu'ici...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Dreag'dar...

bbbbbbbbbbbbbbbbbb...Et une poignée de ses guerriers.

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb Dans trente rotations...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...Vous les affronterez.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ainsi soit-il. Avec elles à mes côtés, je vous affronterais, vous. Dagdar ne me fait pas peur.

... Est-ce que je pourrais parler avec l'un de vous, seul à seul ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ah ! Nous aussi alors...

bbbbbbb Alors...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...prononce...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...son nom.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je souhaiterais m'entretenir avec le Hurleur, Axxan. Oban le cache, mais il est surexcité. C'est comme un rêve qu'il pensait ne jamais voir se réaliser. Un drass millénaire. Qui a probablement vécu ce que vit Oban.

Après un instant de silence, c'est cette fois une voix unique qui répond.

bbbb Si tu parviens à me trouver sur l'île, seul, je te répondrai.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Avant de conclure cet entretien, j'ai une question ! Si nous refusons de vous laisser l'enfant, que ce passera t'il ?

Soudain Oban regarde amber les yeux mi-clos, les sourcils relevés : C'est un visage qui dit "VRAIMENT ???". Mais il se ravise vite. Après tout, lui aussi vient de prendre des risques avec des dieux vivants. Et ça peut payer.

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbb Vous n'avez...

bbbbb ...Pas d'autre choix.

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb Son destin...

bbbbbbbbbbbb ...messagère...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...prophétesse...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...est avec nous.

bbbbbbbb Son rôle à venir...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...est essentiel.

bbbbbb Il est temps...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...maintenant...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...pour vous...

bbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbbb ...de quitter...

bbbbbbbbbbbbbb ...ce Royaume.

Merci, Ô puissants. Vous verrez que les humains peuvent se battre comme des drass !


Dernière édition par Eric le Mer 11 Avr - 18:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7546
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 11 Avr - 21:15

En ouvrant les yeux au matin, Oban décide de rester quasiment muet. Il se lève, vérifie d'un regard que les autres ont bien vécu le même rêve, et se dirige vers les arbres. Il passe le premier, se pose sur le flanc du second, et opère du doigt quatre percées latérales dans l'écorce. Puis il retire l'écorce en surplus, pour obtenir une surface plane sur un côté. Et il commence à écrire et à dessiner.

Il trace une carte de la vallée, de toute la zone qu'ils ont pu voir jusque là, et des pièges qu'il va préparer.

Il compte le nombre de pieux pointus, le nombre de cordes nécessaires, tout.

Une fois qu'il a fini de penser à chaque détail, il s'intéresse à la colline volante. Il a beau chercher, il ne voit que peu de moyens de voler jusque là-haut. Il essaiera donc d'utiliser le diapason, mais il doute aussi de la réussite de cette entreprise.

Et sa troisième solution est un peu violente. Mais s'il ne peut pas voler jusqu'à la colline, la colline devra descendre à lui.


Ji, à qui il a pu raconter leur rencontre avec les Treize, a pris le parti d'attendre qu'il ait pu digérer tout ça pour se lancer dans une conversation.

Donc vous êtes décidé à poutrer ce Daeg'dar, hein ? C'est cool, parce que vous avez un mois pour vous préparer et vous entraîner ! On se croirait dans un nekketsu !!!

Tu sais qu'on a eu droit à peu près à la même chose quand on était... ben... encore plus inexpérimentés que vous ? Je ne t'ai pas encore raconté notre rencontre avec notre premier seigneur drass, je crois ? Un dénommé Sariss. Il en avait après nos nouveaux amis, les mithridiens...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ah ouais ? Je connais pas cette espèce. Et vous l'avez eu comment ? Daigne demander Oban, qui est difficile à tirer de ses réflexions. Bien sur, Ji y participe, mais l'enfant semble décidé à transformer la zone en piège mortel, tout en cherchant un moyen de monter sur cette foutue colline. 

Ji fait le récit de leur affrontement avec Sariss pendant que Oban continue de réfléchir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Mouais. Ça ne m'aide pas vraiment. Tu crois que je pourrais... Surfer sur les ondes de choc ? Ou rebondir dessus, un truc du genre ? 

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Non ! Je sais ! Je sais comment je vais monter là-haut. J'ai besoin d'une grosse souche d'arbre mort. Une rampe de lancement. Et un caisson solide. Je dois pouvoir me changer en balle. M'en fous de mourir, tant que je reviens à la vie là haut.

Oban... je crois que tu n'as pas bien compris où je voulais en venir avec mon histoire. Sariss était bien plus fort que chacun d'entre nous. Si on a réussi à le battre, c'est parce qu'on a combiné nos talents. Parce qu'on a travaillé ensemble.

Toi, ton premier réflexe c'est de t'isoler et de faire tes propres plans. Tu recommences à agir comme si tu pouvais régler ça tout seul... et si tu continues dans cette voie, tu vas te faire botter les fesses. VOUS allez vous faire botter les fesses. Alors trouver un moyen de monter sur cette île, ça tu dois le faire seul, ok... Mais pour le reste tu devrais peut-être commencer par parler avec les filles et Druac, non ?

 Hein ? Oh. Oui, c'est vrai. Mais on sait tous ce qui se passe, en fait. Et les treize veulent que je fasse ça seul. Alors pendant que je serai parti, elles auront la liste de mes idées. C'est tout. Si je pars une semaine, il faut que tout soit prêt. On ne va pas les prendre de front, ce serait stupide.

Mais oui, je vais aller voir les autres. Merci, des fois je me rends pas compte.  Allons-y.

Pendant que Oban vaque à ses occupations, Rahne peut parler avec Amber tout en donnant le sein au bébé.

Ça va aller, Amber ? Je veux dire... je ne suis pas surprise qu'on nous impose un combat. C'est la façon de faire drasse. Oban a plutôt l'air de bien le prendre, presque comme si c'était naturel chez lui, mais... et toi ? Tu es prête pour ça ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu es sérieuse ? On voit que tu ne m'as jamais vue sur un terrain de football ! Je ne vais surement pas lâcher mon équipe maintenant ! En clair, ce n'est pas leur bébé, c'est le tien ! Et je suis avec toi. J'en suis, pas de discussion. C'est juste que je ne sais pas à quoi m'attendre, mais j'ai trente jours pour me préparer. Alors, en quoi consiste un combat de sang et à quoi devons nous nous attendre de l'ancien que Oban a défié ? La tactique et primordiale et je veux savoir comment m'entrainer !

Amber inspire profondément avant de poursuivre.

Je ne suis pas au fait de tes coutumes, mais si j'ai bien compris, on doit laisser le bébé jusqu'à un jugement qui consiste à savoir si les humains sont libres de vivre ?

Alors laisse moi te dire que nous allons leur montrer qu'ils n'on pas idée d'à quel point il se sont trompé sur les humains ! Après ce qui m'est arrivé, toi et Druac m'avez fait changer d'avis sur les Drass, mais eux..... Je ne m'attendais pas à ça !

Rahne n'a jamais vu Amber aussi décidée. Elle contient une haine féroce qui ne demande qu'à éclater.   

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Dis moi juste en quoi consiste cette épreuve exactement et dans trente jours, je serais prête !

Rahne semble ravie, et même fière, de la réponse de Amber.

Oh, l'épreuve est simple Les Treize font faire en sorte que Daeg'dar, le seigneur drass qui nous poursuivait, trouve son chemin jusqu'ici avec quelques guerriers drass. Nous notre objectif, ce sera de... je crois que l'expression que vous utilisez est "On leur casse la gueule."

Ce sera un combat, purement et simplement. Ils auront l'avantage du nombre et de la force, on aura l'avantage du terrain et de la préparation. Ce sera comme à la guerre : Aucune règle, tout est permis, et le dernier debout remporte l'épreuve.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Hey. Désolé, j'avais besoin d'écrire deux ou trois choses avant qu'on ne se concerte. Vous allez bien ?


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Oui, et tu tombes bien. On discutait de la suite. On va devoir préparer un plan de bataille.

 C'est pour ça que je suis allé dessiner une carte de ce qu'on sait de la vallée. J'ai aussi noté combien de pieux et de troncs on va avoir besoin. De mon côté, j'aimerais aller sur la colline volante aussi vite que possible. J'ai quelques idées pour me propulser, mais rien qui me fasse faire un saut d'un kilomètre. Enfin, presque rien. Personne ne saurait voler, par hasard ? Sinon, ça serait un bon moment pour qu'on en parle. Héhé. 

Plus sérieusement, j'ai pensé à plusieurs façons de me propulser dans les airs mais d'après mes calculs, je ne dépasse pas les trois cent mètres, et c'est peu probable. Et je dois voir Axxan le plus vite possible. 

On doit aussi parler de ça... Concentrez-vous sur ma source. Fermez les yeux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je sens les vôtres à mon tour. Maitnenant, je vais faire un truc, dîtes-moi ce que vous ressentez. Et Oban masque sa source autant qu'il le peut. Il se concentre sur le signe et la posture de main qu'il a coutume d'utiliser, et tente de réduire ses pouvoirs à leur minimum.

Tu masques ta Source. Mon père m'a appris à faire ça depuis que je suis toute petite.

Les énergies de Rahne descendent également... de façon drastique, bien plus que celles de Oban. Amber n'a pas la moindre idée de comment ils font ça, mais si ils n'étaient pas proche d'elle, il est probable qu'elle commencerait à avoir des difficultés à les sentir.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Cool ! Ce sera toi le prof, alors. Amber, personne n'a pu t'apprendre à le faire, mais ça sera capital contre l'autre balourd de Dare-Dare. Je serais étonné qu'il ait consacré son temps à apprendre ça. Au fait, Rahne, tu connais ses pouvoirs ? Il connaît les tiens ?

Aucune chance qu'il connaisse les miens. C'était un secret bien gardé. Quant à lui, je sais qu'il peut projeter des faisceaux d'énergie par les yeux, mais s'ignore si il a autre chose dans sa manche.

Alors, par où on commence ?

Le vieux guerrier drass commence à écrire sur le sol.

Druac dit qu'il veut bien faire les repérages dans la zone... et s'occuper des pièges. Il dit qu'il a l'habitude... des techniques de guerilla.

Il dit aussi... qu'il faut qu'il... nous entraîne à se battre... contre d'autres drass.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]  Bien. J'aurais de bon professeurs et plein de chose à apprendre en ton absence Oban. On va trouver comment te faire monter, mais reviens nous vite.

Oui, Amber a raison. Concentre-toi uniquement sur ta tâche pour le moment. Nous, on s'occupe du reste.

Oh, et tant que j'y pense, c'est plutôt bon signe que le Hurleur t'ai imposé ça. Tu te souviens quand je t'ai dit qu'il était un des plus grands maîtres du den kesh ? Quand je disais maître, je voulais aussi dire qu'il a eu des élèves. C'était toutefois un maître assez particulier, car il était réputé pour ne jamais rien expliquer directement à ses étudiants. A la place, il leur proposait des épreuves difficiles, d'où ils devaient tirer leurs propres enseignements. Qu'il t'aie demandé de le rejoindre par tes propres moyens, cela signifie sûrement qu'il veut t'apprendre quelque chose.

 Si c'est le cas, je crois savoir où aller. Ji dit que je devrais agir en groupe, et qu'on arrivera à rien sinon. Je suis d'accord avec ça, mais plus tard. Si jamais vous avez une idée de comment je peux monter, venez me voir : je vais aller m'entraîner un peu plus haut. Je reviendrai avec du bois. En attendant de trouver l'inspiration, autant amasser les ressources. 

Oban prend deux sangles dans lesquelles il roule la bâche et son bâton. 

Vous pouvez venir, mais je vais provoquer des ondes de choc en série, là-haut.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Sans façon pour moi, je vais commencer mon entrainement aussi, nous n'avons pas de temp à perdre.

Druac, on attaque pendant que rahne fini de s'occuper du bébé ?


Dernière édition par Xavier le Jeu 12 Avr - 17:34, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Xavier
Maître
avatar

Messages : 7546
Date d'inscription : 31/03/2008
Age : 39
Localisation : Lille

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Jeu 12 Avr - 21:06

Oban se retrouve donc seul avec son ami et entraîneur. Il s'est éloigné et a pris le temps de faire son footing en grimpant les rochers pour se retrouver plus haut. 

Il discute un peu avec Ji de son ami T'nik et réalise qu'il n'a pas le niveau, mais aussi que le géant nubien devait être bien trop lourd pour tenter ce qu'Oban veut tenter. Visiblement, il a fini par résoudre ce souci en apprenant à voler, mais pour ça non plus, on a pas assez de temps.

Oban décide donc de vérifier à quel point il est bon en visée, parce qu'il va devoir l'être pour réussir ce qu'il veut faire. Il faut que les ondes se percutent, dans un solide, un liquide ou un gaz. Il réalise qu'il peut faire imploser une pierre avec une facilité relative, et finit par se demander s'il se ferait mal tout seul, avec ça. L'onde dégage de la puissance motrice, de l'air, et de la pression. Peut-il se faire mal ? Il résiste aux ondes, mais pas à leurs effets secondaires.

Alors sans trop penser à sa sureté, Il se met à provoquer la plus grosse décharge qu'il peut. A bout pourtant, droit devant lui. De chaque main part une impulsion, à elle seule capable d'assommer un homme. Quel sera le résultat ? Oban trace une croix au sol, là ou il se trouve.

Première impulsion lancée... Seconde impulsion...

Chaque fois, ce sont plusieurs ondes qui traversent son bras, et se superposent au moment de sortir de sa main, entrant en résonance pour provoquer un effet de souffle puissant et sonore. Devant lui les pierres volent, les branches se brisent, et il subit un recul suffisant pour tomber sur les fesses.

A son second essai, l'effet de surprise passé, il parvient à rester debout sans trop de mal en assurant ses appuis et en décalant son centre de gravité vers l'avant au moment de déclencher son effet. Il continue jusqu'à avoir une meilleure lecture des détails : Les ondes partent devant lui en formant plus ou moins un cône de 90°. A deux mètres, elles ont déjà perdu les trois quarts de leur force, mais elles continuent de faire onduler l'herbe jusqu'à une douzaine de mètres. Après avoir observé le résultat, Oban réalise que s'il n'a pas besoin de ses mains comme l'ami de Ji, il dégage bien plus de puissance en frappant, simplement.  Aussi teste-t-il le fameux "applaudissement à onde de choc" en concentrant chaque onde dans ses mains, à la place. 



Et là, il dégage en arrière malgré toutes ses précautions ! 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je peux travailler avec ça... Il suffirait de canaliser toute cette force dans un matériau qui ne risque pas de casser. Oban se saisit de son bâton, le cale sur son épaule et le tient bien de la main droite, tout en bouchant du pouce une extrémité. Puis il vise l'arbre. Enfin, il envoie une onde de la main qui tient l'objet, et une autre de sa main libre, qui vient frapper le bâton là où l'onde se trouve. Et il faudra essayer avec un projectile, aussi. Mais là, c'est savoir si j'ai du recul, qui m'intéresse.

Le résultat est conforme à ses espérances. Ainsi canalisée, l'onde est projetée de façon nettement plus concentrée à la sortie du tube. Elle continue de subir une certaine dispersion, mais le résultat est bien plus efficace. Ceci dit, il peut bénir la résistance de l'alliage qui le compose : Même du simple acier souffrirait. Par contre, il subit l'intégralité du recul. Dès le deuxième essai, il lui faut s'adosser à un arbre ou un rocher pour ne pas être jeté en arrière.

Alors il dirige son "arme" vers le bas, il prend son élan, bondit sur une pierre de bonne hauteur, et prend à nouveau son essor d'un second saut. Il cale ses pieds sur le "canon", et au plus haut, tape de la main pour provoquer une onde de choc, après s'être orienté vers l’ilot flottant. Qui sait. Et étrangement, alors qu'il s'élance, sa seule pensée est :


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il faut vraiment que je trouve un nom à ce bâton.

Cette fois, il est violemment propulsé vers le haut en soulevant un nuage de poussière derrière lui. Le bâton manque même de lui échapper alors qu'il s'élève d'une bonne vingtaine de mètres.

Quelques secondes plus tard il doit faire face à un atterrissage un peu rude, mais il parvient à atténuer le choc avec un roulé-boulé. En se relevant, il tourne la tête vers l'île, réévalue la distance... et conclue qu'il peut y arriver. Avec un peu d'entraînement, il devrait être capable de suffisamment contrôler sa trajectoire, et avec l'aide de l'aile qu'il prévoyait de fabriquer, il évitera de perdre trop d'altitude entre deux propulsions. Ça peut marcher !

Oban se met à la recherche des choses importantes. Avec le couteau, il perce - à recret - la bâche pour en faire une aile qu'il perce stratégiquement. Une liane pour corde et quelques bâtons taillés et troués pour solidifier le tout... Et l'attacher à Oban.

Il prend une bonne heure à fignoler les détails, et teste rapidement son engin en sautant des rochers comme tout à l'heure. Elle le ralentit un minimum. C'est tout ce qu'il faut.

Un peu grisé, Oban se met en hauteur et siffle très fort en direction des filles et de Druac. Il est prêt à partir. Il les salue de loin, et saute !


Dernière édition par Xavier le Mar 17 Avr - 14:23, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Lun 16 Avr - 11:08

Druac écrit quelque chose sur le sol pour Rahne avant d'aller se positionner dans un espace dégagé, un peu plus loin.

Il dit que, avant tout, il doit apprendre à quel point tu es forte et que tu dois apprendre à quel point les drass sont résistant. Il veut que tu le frappes, en résumé.

...

Le vieux guerrier fait signe de la main à Amber pour qu'elle approche. Amber regarde Druac un moment. Elle sait bien qu'il n'aura pas mal mais n'a aucune envie de le taper.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Je suppose que je n'ai pas le choix. Entraînement drass alors.

Et elle s'avance vers son professeur puis se met en garde face à lui, comme au cours de self défense.

... Druac lui fait signe de ne pas hésiter et de frapper.

Elle le regarde encore, son corps énorme et gris, les prouesses qu'elle l'a vu exécuter jusque là... Elle a l'impression qu'elle s'apprête à frapper un rocher.
Un dernier soupir et elle lancé son poing en direction de l'abdomen de Druac.


La douleur lui traverse le poignet et remonte jusqu'au coude. Druac, comme elle s'y attendait, n'a même pas bougé.

Il dit que tu vas devoir éviter le corps à corps, traduit Rahne tandis que le vieux guerrier écrit à nouveau. Même avec une arme, tu n'as aucune chance de blesser un drass, à moins de toucher les yeux, et il y a peu de chance que ça arrive : Les drass savent que c'est leur seul point faible et ils sont entraînés à les protéger.

Par contre, comme les choses ne tournent pas toujours comme on voudrait, il se peut que tu te retrouves quand même face à un guerrier, donc tu vas devoir t'entraîner à éviter les coups jusqu'à avoir une chance de fuir.

Druac fait signe à Amber de revenir se mettre face à lui...
Amber, qui a profité du peu de répit qu'elle a eu pour se masser la main endolorie, viens se remettre en garde devant Druac.
Elle sait que le Drass à une force exceptionnelle et qu'il pourrait la broyer d'une pichenette. Mais il la fait vraimment penser à un énorme rocher aussi compte t'elle sur sa vitesse et espère bien s'en sortir avec les honneurs dans ce nouvel exercice.


Et, en effet, elle s'en sort un peu mieux... après avoir mordu la poussière plusieurs fois, le temps de bien prendre la mesure de la rapidité et de l'énorme allonge de Druac. Ce dernier retient ses coups, mais elle a rapidement mal partout tant elle est couverte de bleus.

Après une heure de ce régime, elle a définitivement compris la leçon : Ne jamais se mesurer à un drass en combat rapproché. Autant essayer de combattre un char d'assaut avec ses poings.

Bon, ça suffit pour aujourd'hui je crois, Druac.

Ça va, Amber ? Shen'Rahn s'est endormie, alors si tu veux plutôt t'entraîner un peu avec moi... Ce sera plus équilibré.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Il est en effet beaucoup plus rapide que je ne le pensais. Tu parles de ton truc avec les énergies ou de comb... Attends ! Shen'Rahn ! Elle a un nom ça y est ? C'est super ! Ça veux dire quoi ? demande Amber en allant vers Rahne, laissant Druac en plan.

"Enfant d'Etoile", tout simplement. Je ne vois pas comment j'aurais pu l'appeler autrement.

Les deux jeunes filles sont interrompues par un sifflement, venu de la colline où Oban s'entraînait depuis une heure avec force détonations. L'instant d'après, elles le voient décoller, juché sur un bout de tuyau et une aile de fortune attachée dans le dos. Il commence à s'élever vers l'île par à-coups, avec chaque fois un nouveau bang sonore.

On dirait qu'il va réussir à monter pour de bon !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et comment, il est incroyable !
Bon allez, on reprend. J'ai encore beaucoup de travail pour être à votre niveau !


Dernière édition par Eric le Mar 17 Avr - 19:19, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9925
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   Mer 18 Avr - 10:47

L'ascension de Oban jusqu'à l'île lui prend une petite dizaine de minutes seulement. C'est heureux, car malgré sa résistance, il arrive épuisé et sa main lui fait un mal de chien après avoir frappé le tube autant de fois.

Porté par son aile, qui a magnifiquement tenu le coup, il atterrit sur l'herbe au bord du précipice, et peu enfin reprendre son souffle. 


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Wouhouuuu ! Je l'ai FAIT ! Du premier coup ! YEAH ! Oban fait le malin tout seul, mais il a mal partout, alors il commence à vibrer en douceur, et de l'eau s'écoule d'un peu partout et lave sa sueur : C'est l'eau revigorante du lac. Il vient de vider ses dernières réserves, mais il idée que c'était le bon moment.

Après quelques minutes de récupération, il se concentre à nouveau et localise facilement l'épicentre des vibrations régulières qui irradient l'endroit. Elles semblent venir de l'intérieur de la montagne devant lui.

Oban dépose son aile et plante son bâton dans le sol pour l'empêcher de partir d'un coup de vent. Il est temps, il se rend à cette montagne en pensant à ce qu'il va dire... Et en fait, il a beaucoup et rien à la fois. Mais il n'a pas fait tout ce voyage pour rien, ça non. Peu importe, les mots lui viendront...

Il marche jusqu'au pied du relief qui jaillit de la forêt. L'onde continue vient bien d'un point en profondeur, aussi il commence à faire le tour, cherchant une entrée, et il finit par la trouver. Il ne pouvait pas la manquer : Il est maintenant devant une cavité au fond de laquelle se trouve une grande porte de pierre, dix fois haute comme lui et aussi lisse que l'étaient les parois du tunnel sous la montagne. Grâce à la vibration qui la traverse en permanence, il n'a même pas besoin de la sonder pour savoir qu'elle doit faire deux bons mètres d'épaisseur et qu'il y a un vide de l'autre côté.

Par contre, il ne voit nul interstice, nulle poignée... à part une fente, avec au centre un trou plus large, d'un centimètre de diamètre, juste à la hauteur de sa poitrine.


Il commence par regarder à travers, en posant la main sur la pierre. La cavité derrière la fente n'est pas très grande, et même si les contours sont flous, il jurerait que c'est... une serrure. Il y a des parties amovibles autour, mais elles sont massives. Il ne pourra pas les faire bouger sans une clé, et une clé capable de supporter une force importante.

Oban a utilisé le bâton de façon providentielle, mais il est trop large pour entrer dans cette serrure. Il regarde alentours avec peu d'espoir de trouver une clé. Il se résout donc à bouger ces mécanismes lui-même. S'ils sont si massifs, les déplacer à coup d'ondes sonores, voire d'ondes de choc, devrait être envisageable. Il suffit d'être précis, espère-t-il. Il se met donc à sonder la serrure lui-même.

Il essaie durant un bon moment, mais de simples vibrations manquent totalement de force, et utiliser des ondes de choc... Il n'aurait jamais la précision nécessaire si il y met de la force, sans compter qu'il pourrait briser le mécanisme à la moindre erreur. On dirait bien que celui qui a conçu cette porte s'est arrangé pour qu'il n'ait pas le choix... il va devoir trouver un moyen d'obtenir une clé. Fort déçu, il s'en retourne les yeux plissés.

S'il en croit son expérience en jeux vidéos rignards du vingtième siècle de la Terre, il doit quitte rles lieux et trouver une clé ailleurs.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Ah ouais, c'est comme ça. D'accord. Ji, si tu as une idée je prends, sinon... Eh ben on va faire comme dans ton Zelda, là.

Oban se dirige vers la sortie, et commence à grimper et saute rde rocher en rocher pour prendre un peu d'altitude. Au fur et à mesure, il émet de petites ondes pour sonder les lieux. Il cherche quelque chose de très préçis : un minerai inconnu, qui ressemblerait au métal d'en bas, celui qui réagit au son.

....


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Tu crois pas qu'on devrait aller récupérer un peu du métal d'en bas pour s'en servir ici ? Ou ça serait genre... sacrilège ?

Mmmm... Je ne crois pas que ce soit sacrilège si tu réussis son épreuve. Surtout après ce que Rahne t'a dit à son sujet : Si il veut t'apprendre quelque chose en te forçant à trouver un moyen de faire une clé, ça doit sûrement mettre en jeu ton pouvoir, donc...

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Bah je l'ai fait une fois, monter ici ; je peux le refaire. J'imagine qu'à la fin, il me dira que j'en ai appris beaucoup juste en voulant aller le voir. Et puis... Je veux bien d'un peu de ce métal, alors ça tombe bien.

Et puis Oban se retourne vers la porte. La suite n'est pas à l'intention de Ji.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] Et si ne ça marche pas, je reviendrai quand même, et je démolirai la porte, s'il le faut.


Dernière édition par Eric le Jeu 19 Avr - 20:55, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Enfant d'Étoile (Oban)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Enfant d'Étoile (Oban)
Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un cadre fleuri pour un enfant de 2 ans
» exclure un enfant de maternelle???dsl long
» comment bien écouter 1 enfant de 8 ans ?
» enfant et console de jeux
» Les films pour enfant qui ne font pas peur?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Deuxième Âge : Roleplay-
Sauter vers: