Voyager NG

Le space opera nouvelle génération
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Feu sous la Montagne (Alekseï)

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
AuteurMessage
Eric
Maître


Messages : 9924
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Le Feu sous la Montagne (Alekseï)   Ven 15 Juin - 4:48

L'homme évite encore une fois les éclairs, mais de justesse. Il contre-attaque en fouettant l'air de ses fouets à mono-filaments à plusieurs reprises, mais tout en se maintenant chargé Alekseï évite lui aussi une première fois, puis une deuxième, et à la troisième fois, quand l'arme le touche finalement au bras, le fil mono-moléculaire s'illumine brièvement, tourne instantanément au rouge, et se désintègre, incapable de supporter une telle intensité électrique.

<Et de neuf. Merci d'avoir fourni la charge pour raidir le fil. Sans ça, tu n'aurais écopé que d'une simple coupure.>

Une simple coupure ? Alekseï regarde son bras gauche... et la douleur se manifeste finalement au moment où il constate qu'il a été proprement sectionné juste au-dessus du coude.

Merde... Je n'ai pas réussi à suffisamment bien coordonner l'impulsion électrique pour détruire son fouet et éviter la blessure... Et maintenant, c'est le dixième assaut : il va essayer de me tuer, et je n'ai pas le droit de tomber maintenant...

La douleur et l'horreur de voir son bras tranché viennent de faire basculer Alekseï dans un autre état d'esprit.
Le jeune homme prend une grande inspiration pour se reconcentrer, puis lève l'épée de foudre qui lui reste de la main droite, en salut.


Serein.

C'est la fin. En garde.

L'esprit d'Alekseï gonfle afin de désintégrer les "filaments psychique" plantés dans son cerveau, ceux qui permettent à son adversaire de lire ses mouvements. Et d'autres jaillissent du russe pour foncer vers le xéno. La situation s'inverse juste avant qu'il ne lance l'assaut et ne donne tout ce qu'il lui reste, que ce soit en terme de foudre comme en terme de combat à l'épée.

Alekseï s'élance, et passe sous le monofilament qui devait lui trancher la tête. Sa lame crépitante fond sur son adversaire, alors que leurs deux esprits s'entrechoquent. Dans l'espace mental créé par la confrontation, les deux duellistes se retrouvent face à face.



Alors c'est ainsi que cela se termine ?

J'en ai bien peur, puisque je sais déjà que tu es comme moi, pas du genre à te rendre. En tout cas, tu m'auras appris beaucoup de choses, merci...
Avant que l'on en finisse, quel est ton nom et ton espèce ?


Oui, tu as mérité de savoir. Je suis Saavio, et peu importe mon espèce : Je n'en suis pas un représentant typique.

Ses pensées suivantes sont audibles par Alekseï, même si elles ne lui sont pas destinées.

On dirait que maître Kiri avait raison quand elle m'a exclu des sept épéistes. Je me reposais trop sur la télépathie, au détriment de ma technique d'épée. Si seulement j'avais écouté...

Ton escrime était très bonne... J'aimerais savoir où trouver maitre Kiri, Saavio.

Tu veux confronter ton talent à ceux des sept ? Tu n'es pas prêt, je te préviens. J'ai toujours été le plus faible d'entre eux... Mais si tu cherches Kiri l’Épée Immortelle, tu la trouveras facilement : Elle est célèbre et ne se cache pas.

Et maintenant, soyons fixés sur qui de nous deux est le meilleur !


L'instant suspendu dans le monde mental prend fin brusquement, laissant la place aux épées. En une fraction de seconde, les deux hommes se croisent en fouettant l'air de leurs lames. Celle de Saavio ne laisse qu'une légère coupure sur le cou du russe... tandis que l'arme faite de foudre fait éclater la chemise de son adversaire et laisse une brûlure en diagonale sur son torse.

Les deux hommes restent immobiles une seconde dans leurs poses finales après leur attaque...


Adieu, Alekseï Ivanovna. Tu m'as offert un magnifique ultime combat.

...et Saavio s’effondre quand son cœur foudroyé s'arrête.

Le jeune russe ne prend qu'un instant pour récupérer une des deux épées de son adversaire - Mac sera heureux de trouver la seconde lorsqu'il passera par là - , et se rue dans le couloir au fond duquel devrait se trouver la princesse. Mais il n'a fait que quelques mètres avant que le décor ne semble se mettre à tourner autour de lui...


Dernière édition par Eric le Mer 20 Juin - 10:06, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître


Messages : 9924
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Le Feu sous la Montagne (Alekseï)   Mer 20 Juin - 18:32

La douleur dans son bras ramène peu à peu Alekseï à lui. Cela lui prend un moment pour sortir de sa torpeur, mais il finit d'ouvrir les yeux quand on lui secoue l'épaule un peu brusquement.

Allez, Alek. Un effort, fait Mac, penché sur lui.

L'égérian porte les traces de nombreuses brûlures, qui n'ont pas encore régénéré complètement.

Tu peux te lever ? demande Nétifer, accroupie de l'autre côté. On a plus beaucoup de temps.

La jeune femme porte maintenant une sorte de combinaison noire et moulante, faite d'une matière étrangement lisse. Quelques pas derrière elle, les deux eksibets les regardent avec un air étonné.

Alekseï essaie de se redresser, et est surpris de sentir un poids sur sa poitrine. En baissant les yeux, il constate que son bras amputé est attaché à son torse par une bande de tissu... et qu'il a été recousu au niveau de la blessure par un épais fil noir.

Nétie te l'a raccroché. Ça régénèrera bien plus vite que si tu devais le faire repousser.

Et rassure-toi, c'est moi qui t'ai enfilé le pantalon de ce type, dit-il en désignant le corps de Saavio. Il ne restait rien de ta robe.

Ça va aller... , dit-il en écartant toutes les questions qui lui viennent en tête pour se concentrer sur le plus urgent : se relever en serrant les dents. ... Je peux continuer.
Alekseï se retourne vers les eksibets : Il reste combien de temps ?

A peu près dix-huit minutes minutes, fait Park en consultant l'horloge de son fusil.

Et on a encore presque un kilomètre à courir avant d'arriver jusqu'à la "princesse", sans compter qu'il y a aura le cinquième de ces types sur notre chemin.

Oui, mais j'ai l'impression que nous nous sommes tous améliorés... Il faudrait en parler sur le chemin, d'ailleurs.
Et on peut le faire comme ça, désormais ! Alekseï tente de lier son esprit à ceux de Maccari et Nétifer, sans brusquer la manœuvre.

En tout cas, le jeune russe s'est déjà remis en chemin. En marche rapide, pour l'instant, et ensuite à petite foulée, soutenu par Maccari.


Alors comme ça, tu es télépathe, maintenant ?

Alekseï répond directement dans leurs esprits.

C'est ça. Mon adversaire me malmenait grâce à ses capacités télépathiques. Et au moment où il allait me tuer, j'ai réussi à le contrer sur son propre terrain.
J'imagine que c'est ressorti du plus profond de mes gènes...

Et vous ? J'ai vu pour ton sang, Nétie, mais je suis sûr que ce n'était pas tout ce qu'il y avait à voir !
Par contre, pour toi, Mac, j'ai rien compris à ce que tu as fait. Les deux sorciers non plus, d'ailleurs !


Eh bien... C'est en rapport avec ma capacité à manipuler le Voile. Il est fait de plusieurs couches, pas d'une seule... et j'ai trouvé un moyen d'écarter ces couches et de passer entre, en quelque sorte.

Et si tu y emmènes quelqu'un ou quelque chose, tu peux l'y laisser ?

Non. Si je prend quelqu'un avec moi, il revient dans l'espace physique dès que je le lâche. C'est pareil pour les objets.

Ah ouais... C'est impressionnant, et ça nous sera sûrement très utile ! Surtout si on doit reproduire la tactique qu'on a utilisé avec Mac pour gagner du temps...
En parlant "d'utile", si je me suis mis à vous parler dans vos têtes, c'était pour vous montrer, mais aussi parce que ça va plus vite d'échanger comme ça. Il vous suffit de penser pour me répondre. Et surtout, c'est plus discret. Je suis prêt à parier que la princesse, puisqu'elle est capable de créer son hologramme juste devant nous, suit aussi tous nos déplacements et nous écoute.

Et toi, Nétie ? J'ai vu ton fouet de sang, mais je suis sûr que ta "nouvelle tenue" vient de là aussi, non ? Ainsi que le fil dans mon bras...

Oui... C'est comme si mon sang... avait une vie propre, et que je pouvais le contrôler et le solidifier à volonté. Par exemple, mon cœur n'a pas encore régénéré, mais je peux le forcer à circuler dans mes veines en ce moment même.

Ça y est, on est proche... je sens la présence du cinquième, je crois. A trois ou quatre cents mètres. Vous avez assez récupéré ?

Mac lui même semble avoir bien régénéré. Nétifer fait "oui" de la tête, même si plusieurs de ses plaies sont encore fermées uniquement par son sang noir. Quant à Alekseï, son bras est toujours inertes, mais il ne saigne plus et la douleur de ses nombreuses blessures est supportable.

J'aurais préféré un jour ou deux de repos supplémentaires, mais bon... On fait avec ce que l'on a, n'est-ce pas ?
En tout cas, tu as une épée, maintenant, Mac !

Bon, je me suis trompé : Je pensais que le dernier serait aux côtés de la princesse. Son garde du corps personnel, en somme. On essaye de se le faire ensemble, et si on voit qu'on n'y arrivera pas à temps, l'un de nous se détache pour poursuivre le chemin ?

Alekseï, dès qu'il le peut, tente de mesurer les forces apparentes du cinquième grâce à ses sens de Source.


Dernière édition par Eric le Jeu 21 Juin - 15:54, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître


Messages : 9924
Date d'inscription : 01/04/2008

MessageSujet: Re: Le Feu sous la Montagne (Alekseï)   Jeu 21 Juin - 22:03

En calculant et en se fiant au plan qu'il a mémorisé, Alekseï constate que la présence que ce dernier a senti se situe dans la tour centrale du château spatial, là où ils sont supposés trouver la princesse sélucéenne. C'est en fait probablement cette dernière que Mac a senti.

Concentré sur son avance, il sursaute quand un hologramme se matérialise soudain devant eux.

Félicitations ! Vous avez été formidables. Je n'avais pas eu droit à un tel spectacle depuis longtemps.

Je vais devoir remplacer une bonne partie de ma garde, mais ce n'est pas cher payé !

Qu'est-ce que vous nous voulez, encore ? On est presque arrivé à vous rejoindre. Vous n'essaieriez pas de gagner du temps, par hasard ?

Hihi ! Pas du tout. En fait, je vous rajoute même une dizaine de minutes pour la conversation. C'est une juste récompense.

Je voulais juste vous féliciter. Sincèrement, dit-elle en s'inclinant.

<Merci, Princesse.> S'en suit une petite inclinaison de tête courtoise.
<Si j'en crois ce que vous venez de dire, nous étions pour vous en phase de test. Et cette phase est désormais terminée, puisque nous l'avons réussie.
Logiquement, lorsque l'on a passé une épreuve de sélection, on passe à l'étape suivante...

... Ce que vous attendez de nous.>

<Oh nous verrons cela plus tard. Pour l'instant je tiens à ce que vous continuiez à assurer le spectacle, pour mon plus grand plaisir. Il y a un cinquième membre dans ma garde, vous vous souvenez ?>

<Désolée pour l'attente. Il nous a fallu un certain temps pour l'extraire de sa coquille et pour la... préparer. Mais il est temps de vous montrer le résultat.>

A milieu de l'immense couloir jaillit la lumière typique d'une téléportation, accompagnée d'une surcharge d'énergie. Avant même de voir le voyageur se matérialiser, Alekseï sent une Source, et familière qui plus est, juste avant que n'apparaisse... Channis.

<Alors, Mem-Da, comment trouves-tu ce nouveau corps ?>

<Parfait, maîtresse. Tellement de puissance... C'en est grisant !> fait la séclantie avec un accent qui n'est pas le sien.

Frel ! Là, ça craint...

Et pas qu'un peu...

Reculez ! , lance Alekseï aux eksibets. Ça va vite devenir très violent...

Bon, Nétie, Mac... Le point positif, c'est que l'on a encore gagné un peu de temps, et c'était un de nos objectifs primordiaux.

Le point négatif, c'est tout le reste... Ils sont capables de prendre le contrôle d'une Source, même si ça doit sûrement être temporaire. Je suis sûr que la "vraie Channis" lutte de son côté.
On ne peut pas la tuer définitivement. Et d'ailleurs, on ne le veut pas.
Je pense qu'il vaut mieux temporiser, au moins un peu...

Alderach t'a parlé de ses capacités, Nétie ? Elle n'a rien montré lors du test, à part celles qui sont purement physiques !


Je ne crois pas qu'elle ait de pouvoirs particuliers, si j'ai bien compris. En tout cas, Alderach a dit qu'elle n'en avait même pas besoin. Elle est supposée être juste très forte et presque invulnérable.

Mac, tu pourrais faire ton "truc" pour l'éviter et foncer jusqu'à la princesse pendant qu'on l'occupe ?


Eh bien... Déchirer le Voile comme ça est vraiment éreintant. Je ne peux faire que quelques mètres... mais ça devrait suffire pour passer dans son dos.

Pas tout de suite, Mac. Elle est vigilante, pour l'instant... Patiente un peu, qu'elle se soit engagée dans le combat contre nous, et fais-toi discret en attendant. Là, ça sera le bon moment !

<Tâche de ne pas les mettre hors de combat trop vite, veux-tu ?>

<Je vais essayer, maîtresse, mais... j'aurais préféré avoir quelques jours de plus pour m'habituer. Je peux déjà bouger plutôt bien, mais je ne suis pas certain de pouvoir déjà contrôler toute sa force.>

<Fais un effort, alors... Ne va pas me gâcher mon plaisir, surtout.>

Devoir combattre une de vos alliées, dit la sélucéenne aux trois Sources, cela ne vous perturbe pas trop, j'espère ? En tout cas, de mon point de vue, cela rend la chose encore plus intéressante !

<Certes. Et je ne suis en aucun cas perturbé, Princesse.
... Mais ça aurait été plus judicieux de votre part de mettre le Baron de Moork face à nous. Il est plus fort que Channis, et l'effet psychologique aurait été plus puissant.>
Je dis ça uniquement pour essayer de glaner des informations sur sa situation, Nétie...

Oh, il est plus utile sous une sonde psychique qu'ici, je le crains. De plus, Mem-Da ne peut utiliser que les capacités physiques de son hôte. Il n'aurait pas été aussi efficace que cette magnifique guerrière.

Vous croyez vraiment qu'une sonde psychique suffira pour lui arracher ses secrets ?

Bien sûr, même si cela doit prendre quelques années.

Alekseï brûle d'envie de lui rétorquer qu'après avoir attaqué l'Alliance Humaine, la guilde Ren Ra Ku ne risque pas d'avoir des années de tranquillité devant elle. Mais il sait aussi que les menaces ne servent à rien, et que ce n'est pas forcément une bonne idée de la mettre en rogne pour l'instant.
Aussi, il profite plutôt de ce moment pour se charger...


Bien. Il est temps que le spectacle continue !

<Tu es prêt, Mem-Da ?>

<Tout à fait !> dit-elle en faisant claquer son poing dans sa main.

Eh bien bonne chance à vous, dans ce cas. Il vous reste dix-neuf minutes, alors... battez-vous bien ! fait la sélucéenne avant que l'hologramme ne disparaisse.



Dernière édition par Eric le Ven 22 Juin - 17:57, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Nicolas
Source


Messages : 3116
Date d'inscription : 03/04/2008

MessageSujet: Re: Le Feu sous la Montagne (Alekseï)   Ven 22 Juin - 21:16

Alekseï, qui n'est pas encore totalement chargé, n'attaque pas immédiatement.

Il se déplace afin d'être à l'opposée de Maccari, tout en examinant la puissance mentale et mystique de cette Mem-Da. S'il a bien compris, seul le corps de Channis est là. Et il faut bien reconnaître qu'il est impressionnant. Peut-être qu'une faille existe dans les autres domaines...

Et il essaye aussi de lire les pensées de surface de son nouvel adversaire. Afin de provoquer une résurgence, il dit :


Tu te souviens du Code, Channis ? "Je serai le défenseur du genre humain"...

<Qu'essaies-tu de faire ? D'atteindre sa conscience ? C'est peine perdue !>

Les pensées de Mem-Da sont troubles, difficiles à lire... mais Alekseï sait au moins une chose : Il y avait une part de mensonge dans ce qu'elle vient de dire. Cela confirme ce qu'il a ressenti avec ses sens se Source, comme une espèce de soubresaut sous la couche d'énergie psychique étrangère qui occupe le corps de Channis. C'était faible, mais c'était bien là.

<Alors, lequel d'entre-vous veut commencer ? L'heure tourne, vous savez ?>

Alek, on peut attaquer à distance, tous les deux, et je dois pouvoir l'aveugler assez longtemps pour que Mac la dépasse et prenne de l'avance.

Oui, à distance, c'est plus prudent. Je vais commencer par l'asticoter , et tu pourras l'aveugler pendant ce temps-là. Mac, ce sera le moment d'y aller.
Ah, et au fait, il reste un peu de l'esprit de Channis dans son corps. Je l'ai senti en essayant de sonder Mem-Da. On peut tenter de l'atteindre : si elle se rebelle, c'est bon pour nous... Je pense que lui réciter le code peut aider


Alekseï, sans signe avant-coureur, lance un éclair sur Channis. Celui-ci est assez puissant.

"Je respecterai la vie mais serai sans pitié pour mes ennemis"...

L'éclair frappe la jeune femme, et disparaît littéralement à son contact.

C'est tout ? demande-t-elle, indemne.

Oh non, fait Nétifer en s'avançant.

Des lames noires poussent sur le dessus de ses mains, mais elle reste prudemment hors de portée d'allonge de "Channis".

Dit à Mac de se tenir prêt.

Ça marche, Nétie. Et je prépare un éclair deux ou trois fois plus puissant pour le prochain coup.

Mac, Nétifer me dit qu'il faut que tu te prépares à foncer. Elle va essayer de l'aveugler. Sois prudent, je ne pense pas que Mem-Da maîtrise vraiment les sens de Source, mais il les a peut-être quand même !


Et donc, Alekseï se recharge de nouveau, mais se tient prêt à réagir en urgence.

Parfait. Dès que je vois une ouverture, je fonce et j'essaie de rejoindre notre "princesse". Reste à espérer qu'elle tiendra parole quand je l'aurai rejointe.

Nétifer passe à l'offensive, mais de loin : ses lames se changent en longs fouets acérés avec lesquels elle commencent à enchaîner les attaques.

"Tu ne reculeras jamais devant l'adversité ni ne manquera à tes frères d'arme." récite Nétifer en imitant Alekseï.

Au fond de sa psyché l'agitation grandit, mais Mem-Da pare avec les avant-bras, et si quelques coups passent et la touche à l'abdomen et aux jambes, ils ne laissent pas la moindre marque. C'est presque comme si une aura invisible la protégeait.

<D'accord. A mon tour, maintenant.>

Elle commence à avancer vers Nétifer, qui recule vers un des côtés de la galerie.

Alekseï, décalé par rapport à Nétifer, recule dans la même direction qu'elle afin d'offrir un boulevard à Maccari.

Je lui envoie un nouvel éclair. Ne la touche pas maintenant !

La foudre part.

"Tu ne mentiras pas et seras fidèle à la parole donnée"...

L'éclair frappe Channis dans le dos, éblouissant. Celle-ci s'arrête, et semble elle-même surprise : Encore une fois, elle n'a pas la moindre trace de blessure.

<Incroyable. Je sens que je vais adorer ce corps-là !>

Oh, mais tu as encore des faiblesses, fait Nétifer en attaquant de nouveau.

Le fouet est encore bloqué du bras par son adversaire, mais cette fois l'extrémité se liquéfie et du sang noir gicle sur son visage, l'aveuglant temporairement et lui arrachant un juron.

C'est le moment.

Et une sorte de fissure floue apparaît devant Mac qui se jette à l'intérieur et disparaît.

Afin de garder Mem-Da occupé et de laisser un peu plus de temps à Mac pour s'éclipser, Alekseï profite d'être dans le dos de son adversaire - qui plus est aveuglé - pour attaquer de nouveau.

Il se fend pour planter la pointe de son épée dans l'arrière du genou de Channis, et bat presque instantanément en retraite. Cette cible est l'un des endroits les plus sensible que l'on puisse atteindre dans le dos d'un combattant, là où aucun muscle ne protège les tendons.

Pourtant, Alekseï n'est pas très confiant quant au résultat, comme le prouve cette pensée qu'il émet vers Nétifer :


Je lui ai envoyé ce que j'avais de plus puissant, plus puissant même que ce qui avait complètement carbonisé le premier des cinq... Et elle n'a même pas une petite brûlure !

Mem-Da arrache le sang noir coagulé sur son visage et se jette sur Nétifer. Elle n'a même pas remarqué la botte d'Alekseï. En fait, ce dernier est persuadé que sa lame n'a même pas vraiment touché, comme si elle avait été arrêtée à un ou deux millimètres de sa peau.

L'assaut sur Nétifer est brutal, mais manque heureusement de précision. Les mouvements du corps de Channis semblent même un peu gauches. La séclantie évite prestement en bondissant de côté et le bras de son assaillante vient perforer le mur, y pénétrant jusqu'au coude.

C'est un peu comme si un champ de force la protégeait, mais ce n'est pas la même sensation.

"Tu seras, partout et toujours, le champion du droit et du bien contre l'injustice et le mal."

<Vous allez arrêter avec ça !!!> crie Mem-Da en arrachant son bras de la paroi, projetant une volée d'éclats vers les deux jeunes gens.

Alekseï esquive en roulant sur le côté, puis en se relevant dans le même mouvement. Nétifer a encaissé plusieurs éclats, mais son armure de sang noir l'aura presque entièrement protégée.

Oui, comme un champ de force, j'ai eu la même sensation. En tout cas, nous sommes fixés désormais : on n'arrivera pas à la blesser physiquement ! Le bon point, c'est que Mem-Da ne contrôle pas bien le corps de Channis. Normalement, elle est beaucoup plus rapide et agile.

On va donc devoir le neutraliser en agissant sur sa psychée ou son âme. Je vais essayer de creuser un peu plus dans son esprit... Essayer de trouver ce qui reste de Channis, et l'aider à se déterrer.
Mem-Da n'a sûrement jamais pris le contrôle d'une Source, avant : il ne sait pas pour la régénération !

Et continue avec le Code : ça à l'air de marcher, et encore plus quand ça vient de toi !


Le jeune russe plonge son esprit dans celui de son adversaire, essayant de se faufiler jusqu'à celui de Channis.

Hé, qu'est-ce que tu fais ? pense Mem-Da, immédiatement alertée.

Son esprit est comme un mur épais. Toutefois Alekseï sent que ce mur a des fissures. Elle sont trop étroites pour qu'il s'y glisse...

"Tu seras un exemple pour tes semblables et tu contribueras à perpétuer ton code."

...mais elles semblent s'agrandir sous la pression interne, qui a augmenté quand elle a entendu les derniers mots de Nétifer.

<Vous, vous allez... Mais... Où est passé le troisième ?>

C'est le moment que choisit Mac pour réapparaître une dizaine de mètres derrière elle, avant de commencer à courir.

Continue, Nétie !

De son côté, l'esprit d'Alekseï essaye aussi de pousser sur le rebord des failles, comme pour aider à les élargir.
Et sa main passe sur l'interrupteur de son épée, celui qui déclenche le filament. Si Mem-Da fait mine de poursuivre Maccari, il tentera de lui attraper les jambes. Même avec une force incroyable, lorsque l'on a les deux jambes entravées, on perd l'équilibre...


Maccari s'éloigne à toutes jambes, et il coure vite. Mem-Da l'aperçoit alors qu'il a déjà pris une cinquantaine de mètres d'avance.

<Où tu crois aller comme ça, toi ?> lui lance-t-elle.

Elle pose alors la main sur son brassard... et disparaît dans un éclair d'énergie. Elle vient d'être téléportée.

Ehhh merde ! J'aurais dû penser à tout faire disjoncter !
Mac ! Fais attention ! , hurle Alekseï en se lançant à sa suite.


Dernière édition par Nicolas le Mer 27 Juin - 19:20, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eric
Maître
avatar

Messages : 9924
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Feu sous la Montagne (Alekseï)   Mer 27 Juin - 19:25

Après une latence d'une grosse seconde, un nouveau flash annonce l'apparition de Mem-Da, à une soixantaine de mètres d'Alekseï et Nétifer, juste devant Mac. Elle attaque aussitôt, mais celui-ci, sur ses gardes, fait un bond en arrière en évitant le poing de la séclantie possédée, qui vient déformer le sol où il se tenait l'instant d'avant.

Alek, profites-en pour rester à bonne distance, pense très fort Nétifer en courant près du russe. Si Mac ne peut pas la distancer, lui et moi on va essayer de t'ouvrir son esprit.


Bien reçu, Nétie. Je vais quand même lui balancer une petite EMP avant : pas envie qu'il refasse le coup si on est sur le point de libérer Channis.

Et le Code fonctionnait très bien : à chaque fois que tu parlais, ça s'agitait sous l'esprit de Mem-Da.


D'accord. Bonne chance !

Elle s'élance vers le combat entre Mem-Da et Maccari, qui recule en évitant facilement les coups, mais ceux-ci visent surtout à l'empêcher de passer... Et il semble à Alekseï qu'ils sont de plus en plus ajustés.

Ce dernier s'arrête comme prévu à une distance de sécurité, et ne prend que le temps de lâcher son impulsion électro-magnétique avant d'envoyer de nouveau son esprit s'insérer dans celui de Mem-Da.

Tu essaies encore de... Ah, bon sang ! pense Mem-Da, distraite par un coup d'épée de Maccari au visage. Tu perds ton temps. Je m'occupe d'eux et ce sera ton tour.

Heureusement, ce ne sera pas si simple pour elle. Avec le corps de Channis, elle a l'avantage de la puissance, mais même si son contrôle sur ce corps s'améliore au fil du temps, Mac lui reste très supérieur en vitesse et en agilité. Alekseï en sait quelque chose pour s'être entraîné avec lui plus d'une fois : Une épée à la main, il est juste incroyable. Quant à Nétifer, elle le soutient en gardant ses distances. A eux deux, ils procurent une distraction suffisante pour que leur cible ait d'autres chats à fouetter que de s'occuper du télépathe.

Ce dernier explore la surface de l'esprit de Mem-Da à la recherche d'une brèche. Etant une créature essentiellement psychiqe, elle a un mental très puissant, mais la récitation continu du Code par Nétifer crée de plus en plus de fissures. A travers celles-ci, il commence à comprendre qu'en dessous, Channis est maintenue dans un état de demi-sommeil, entretenu par une sorte d'illusion.


Alekseï choisit une des failles, la plus large qu'il a pu repérer, et s'attèle à l’agrandir en "poussant" sur les bords. Le but est évidemment de rentrer en contact avec la source séclantie.

Channis, tu m'entends ? C'est Alekseï !

Concentrée sur son combat, Mem-Da ne semble pas remarquer l'intrusion. Quant à Alekseï, il bénit les leçons de maîtrise mentale que leur a prodigué Madelyne Williams. C'est probablement la seule chose qui lui permette de contrôler un tant soit peu son pouvoir.

Petit à petit, il s'enfonce plus loin à travers le mur psychique, jusqu'à commencer à avoir un aperçu de l'illusion qui enferme Channis. Le voilà maintenant dans un lieu inconnu.




Alekseï essaye de mémoriser l'emplacement de la faille mentale puis continue d'avancer, jusqu'à entrer plus en avant dans l'illusion.

Kal Channis ?

L'image commence à s'accompagner de son tandis qu'Alekseï y prend pied. On entend un vacarme oppressant, fait de bruits de machines résonnant dans les grandes et sombres travées seulement éclairées de rouge. Derrière le fond sonore industriel, un haut parleur grésille, à peine audible... et le jeune homme reconnaît difficilement la voix de Nétifer, en train de réciter le code.

Dans le lointain, il voit avancer une colonne de silhouettes sombres, marchant lentement, la tête basse.


Une colonne de la légion... Ça vient forcément de l'esprit de Channis... Têtes baissées. Jamais ils n'apparaitraient comme ça, normalement !
Remonter le moral. Et la retrouver...


L'image qu'Alekseï se fait de lui change. Il fait partie de la Légion, désormais. Une armure noire se forme sur son corps. Et il fonce vers les silhouettes.

<Légion, au rapport !> , hurle-t-il mentalement en séclanti lorsqu'il approche.

Mais en voyant les guenilles qui pendent sur les corps maigres et pâles et les regards sans vie des travailleurs qui alimentent l'endroit avec leur santé, il comprend qu'il a fait fausse route. C'est d'une colonne d'esclaves qu'il s'agit. Ceux-ci restent amorphes fassent à lui, continuant à mettre machinalement un pied devant l'autre, en contemplant le sol.

Merde, des esclaves...

... C'est ce que l'on devient ici ?


Alekseï prend le temps de regarder le visage de chacun, avant de se remettre en route.
Mais il ne change pas de tenue.


Il remarque alors les numéros inscrits sur les tenues des marcheurs, les mêmes que ceux tatoués sur le dos de leurs mains. Il réalise alors qu'il n'est pas dans n'importe quelle zone de travail : C'est une colonie pénitentiaire. Il n'y a pourtant pas de gardes...

Son attention est alors attirée par un peu de remue-ménage, plus loin dans la colonne. En plissant les yeux il distingue une jeune fille, qui tente tant bien que mal de remonter la file à contre-courant.


Aussi, il se dépêche d'aller voir ce mouvement anormal.

Tandis que les échos des haut-parleurs qui diffusent le Code continuent de grésiller, le jeune homme s'avance en dépassant les marcheurs aux têtes baissées. Une fois suffisamment proche, il finit par mieux distinguer la fille, à peine une adolescente. Si il ne savait pas qui il cherchait, il aurait eu du mal à reconnaître Channis dans cette gamine maigrichonne.

Channis ! Je suis bien content de t'avoir trouvé aussi vite !
Viens, il faut quitter cet endroit...


Quoi ? Non, je ne peux pas partir. Aucun esclave ne le peut... et il y a quelqu'un que je dois retrouver ! fait une Channis déboussolée.

...

D'accord, Channis. Tout va bien. Je suis là pour t'aider...
Je m'appelle Alekseï.

Qui est-ce que tu dois retrouver ?


Je... Je ne suis pas sûre. La personne à qui s'adresse cette voix, je crois dit-elle alors que l'on entend à nouveau Nétifer réciter le code par-dessus le vacarme ambiant. C'est... Je suis certaine que c'est important.

C'est exactement ça, Channis.

La voix que tu entends, c'est celle de la Baronne de Moork. Elle est en danger. Et elle récite le code de la Légion.

... Afin de t'appeler à son aide.
Est-ce que tu sais pourquoi c'est toi, et toi seule, qu'elle appelle ?


Moi ? Mais... je ne suis personne. Juste une esclave.

Une voix puissante se fait alors entendre, alors qu'un visage se forme dans le ciel au-dessus d'eux.

Tu as raison, petite fille. Tu es une esclave, et tu ne peux espérer être autre chose. C'est ta condition.

M... Maître ?

Non, Channis, ça fait longtemps que tu n'es plus une esclave. Tu as été affranchie par le baron de Moork il y a de cela des années. Désormais, tu es officier supérieur de la Légion et on t'appelle Kal Channis.

Tu as été capturée par les forces sélucéennes lors de leur attaque de la base souterraine, puis plongée dans cette illusion que tu vois maintenant autour de toi.

Il faut que tu te battes pour réussir à en sortir, et je vais t'aider !


Une illusion ? Moi, un... un soldat ?

MENSONGE ! Ne l'écoute pas, esclave ! Ce qu'il dit est impossible ! rugit le visage de Mem-Da dans le ciel.

... Et pas n'importe quel soldat ! Tu es le bras droit du Baron, énonce Alekseï en ignorant royalement l'intervention de Mem-Da.
Regarde ce que j'ai vu au moment où l'attaque a commencé... Et il envoie dans l'esprit de Channis cette vision d'elle, aux côtés du Baron, alors qu'une secousse ébranle la base. Et que leur communicateurs de poignets envoient des signaux d'alarme synchrones. En tant qu'officier expérimenté, elle reste calme et enchaîne en informant Nétifer et lui-même de la situation.

En ce moment, un xéno nommé Mem-Da employé par les sélucéens, lui, là... indique le jeune russe en montrant la tête flottante ... est en train de manipuler ton corps pour tenter de te faire tuer mon amie la Baronne de Moork. De nouveau, quelques flashs du combat qu'il vient à peine de quitter sont transmis. Dont le poing de Channis qu'esquive Nétie, mais qui laisse un trou dans la paroi du vaisseau.

Tu dois te libérer : Nous ne tiendrons pas bien longtemps sans toi !

Le troisième commandement du code, c'est bien : "Tu ne reculeras jamais devant l'adversité ni ne manquera à tes frères d'arme." , non ?

Alors, bougez-vous les fesses, officier Kal Channis !


<Tu commences à m'agacer, humain. Je vais peut-être cesser de perdre du temps avec tes amis pour m'occuper de ton corps en premier !>

Pendant un bref instant, Alekseï reçoit l'image venue des yeux de Channis, qui se tournent vers lui au milieu du combat contre Mac et Nétifer.

Tu ne reculeras jamais devant l'adversité ni ne manquera à tes frères d'arme.

Ce sont les mots que répètent la voix... mais... c'est comme si je les connaissaient déjà.


Évidemment, c'est ton code de conduite ! C'est même toi qui me l'a appris... De nouveau Alekseï envoie des images dans l'esprit de Channis, celles où elle récite en armure noire son credo, lors du repas avec le baron.

Je suis désolé de te brusquer, mais il faut quitter cette illusion maintenant. Dans la réalité, Mem-Da va t'utiliser pour me tuer d'ici quelques secondes... Ton esprit est enfoui sous le sien, mais il y a des brèches. Si on arrive à sortir, tu reprendras le contrôle de ton corps.

Viens avec moi !
Le jeune homme lui attrape la main, et la guide vers l'endroit où il est apparu, l'endroit où il avait déterminé la plus grosse fissure.

Je... D'accord. Je crois que... je dois vous faire confiance.

Non ! Je ne peux pas te laisser l'emmener !

Alekseï voit alors les têtes des autres esclaves de la colonne se redresser et leurs regards se tourner vers eux alors qu'ils se mettent brusquement en mouvement.

Au même moment, il a de nouveau une brève vision de son corps en sommeil par les yeux de Channis. Elle s'en est rapprochée, mais il voit Maccari s'interposer en dansant autour d'elle et en la harcelant de la pointe de son épée, tandis que Nétifer utilise autant de sang noir qu'elle peut pour la ralentir.


Vite !

Alekseï fonce avec Channis vers son objectif, espérant prendre de vitesse la colonne d'esclaves. De toute façon, jamais il n'aurait le temps de s'occuper d'eux. Au pire, il faudra les esquiver.

... Et si je m'effondre, continue sans moi, Channis ! N'oublie pas : tu dois sortir de cette prison-illusion à tout prix, et le plus vite possible !

D'autres silhouettes décharnées commencent alors à sortir des passages latéraux sur la grande travée qu'ils remontent. Alekseï peut voir la sortie, plus loin, comme une faille floue dans le décor illusoire, mais il leur sera difficile d'y arriver avant que le passage ne soit barré .

Je ne sais pas si je... fait l'adolescente, proche de la panique.

T'inquiète pas, tu as déjà fait des choses dix fois plus compliquées, des centaines de fois ! , dit-il en continuant de courir vers la faille aux côtés de la séclantie. Le jeune russe prend le temps de lui glisser un petit sourire rassurant. Ça va bien se passer.

... Ce sont des esclaves, ils ne sont pas formés au combat. Toi, si, même si tu as oublié... Mais ça va revenir si tu en as besoin ! On n'est plus loin ! Tu vois la zone floue ? C'est la sortie !

Alekseï guide Channis dans sa course, esquivant les silhouettes quand il le peut, les repoussant s'il le faut. Il parvient à dégager leur route, à les faire avancer, et ils ne sont plus très loin quand le nombre d'esclaves aux yeux vides sur leur route commence à devenir un véritable obstacle.

Dans le même temps, il aperçoit de nouveau par la faille son corps en léthargie. Malgré les efforts désespérés de ses deux amis, Mem-Da n'en est plus très loin, et si elle parvient à le rejoindre...

...et la voix de Nétifer se fait plus forte dans les haut-parleurs, parvenant à passer par-dessus le bruit de la foule qui les assiège.


Tu seras, partout et toujours, le champion du droit et du bien contre l'injustice et le mal, se met à répéter la Channis adolescente tout en tentant de se frayer un passage.

C'est parfait, continue, Channis !
Alekseï redouble d'efforts à son tour pour dégager le chemin pour la séclantie. L'expression de sa volonté se traduit dans cette illusion mentale par des éclairs venant frapper ceux qui leur barrent le passage.

Vous ne pouvez pas vous libérer ! Ma volonté est la plus forte ! Elle l'a toujours été !!! rugit Mem-Da.

Un nouveau flot de formes décharnées jaillit alors de chaque passage, de chaque recoin, de chaque ombre. Elles sont des centaines à se jeter sur eux, maintenant. Malgré ses efforts, malgré ses éclairs, Alekseï commence à être submergé. Agrippé de partout, ployant sous le poids des corps, il commence à perdre Channis de vue.

Je suis Alekseï Ivanovna ! Et personne n'impose sa volonté à un membre de la famille Ivanovna ! , répond le jeune homme en hurlant à son tour, noyant sous un déluge d'électricité les formes qui le submergent, et ceci afin de rejoindre Channis.
Je défendrais le genre humain et Seclan contre tous les minables petits xénos de ton genre !
Alekseï n'a pas intentionnellement utilisé une formule issue du premier commandement du Code : c'est plus la rage du combat qui parle à sa place.

Mais ici les éclairs ne sont qu'une manifestation de la volonté d'Alekseï, et dans cet environnement Mem-Da a l'avantage. La masse des corps commence à l'écraser sous une chape obscure...

...mais soudain il voit à nouveau la lumière, quand ses assaillant sont arrachés violemment, et projetés au loin les uns après les autres. Channis se fraie un passage à travers eux, les balayant avec une facilité croissante, jusqu'à totalement libérer Alekseï.


Impossible ! Tu ne peux pas...

C'est trop tard pour toi, Mem-Da. Alekseï et la baronne ont fini par réussir. Je commence à me rappeler. Je me souviens du jour où le baron de Moork et Dame Vallar sont venus me trouver. Du jour où j'ai cessé d'être une esclave. Je me souviens de mes vœux.

Je ne te laisserai pas te libérer ! rugit Mem-Da alors qu'une nouvelle vague de centaines d'ombres surgit tout autour d'eux.

Ne t'ai-je pas dit que c'était trop tard ? J'ai prêté serment à un Code, Mem-Da, mais je me suis aussi juré que je ne serai plus jamais l'esclave de personne ! dit Channis d'un ton résolu.

Elle frappe le pied du sol, et les toutes les ombres disparaissent instantanément en fumée, provoquant un nouveau cri de rage dans le ciel. Elle se tourne ensuite vers Alekseï et lui tend la main.

Nous pouvons y aller, maintenant.

Oui, et vite... , dit-il en attrapant la main de la séclantie pour s'aider à relever.
Merci, Channis...


Dernière édition par Eric le Mer 11 Juil - 10:56, édité 24 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Eric
Maître
avatar

Messages : 9924
Date d'inscription : 01/04/2008
Age : 43
Localisation : Dans une galaxie lointaine, très lointaine... La Sarthe, quoi !

MessageSujet: Re: Le Feu sous la Montagne (Alekseï)   Jeu 12 Juil - 7:53

Alekseï retrouve ses sens et ouvre les yeux, pour découvrir la main de Channis qui s'est immobilisée à quelques centimètres seulement de son visage. Maccari est arque-bouté contre elle, et des morceau de liens déchirés fait de sang noir pendent ici et là sur son corps. Mac et Nétifer ont vraiment fait tout ce qu'ils ont pu pour la ralentir.

Kal Channis se redresse alors, comme pour pousser un cri, mais c'est une volute de fumée rouge visible mais immatérielle qui s'échappe par sa bouche, fumée dans laquelle Alekseï reconnaît l'esprit de Mem-Da.
Revenir en haut Aller en bas
http://voyagerng.forumactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Feu sous la Montagne (Alekseï)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Feu sous la Montagne (Alekseï)
Revenir en haut 
Page 5 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5
 Sujets similaires
-
» Sous-marin DORIS disparu 8/5/1940
» elle est belle la montagne
» [Divers - Les classiques] LE CROISEUR SOUS-MARIN SURCOUF
» Un sous-marin chinois heurte un sonar remorqué US
» quelqu'un a un model de reçu sous Excel (ou autre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Voyager NG :: Voyager NG :: Deuxième Âge : Roleplay-
Sauter vers: